Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Justice : Christiane Taubira démissionne, remplacée par un fin connaisseur de la Polynésie française



Jean-Jacques Urvoas en février 2015 avec le président Edouard Fritch.
Jean-Jacques Urvoas en février 2015 avec le président Edouard Fritch.
PARIS, le 26 janvier 2016 - La Garde des Sceaux Christiane Taubira, opposée à la réforme constitutionnelle de la déchéance de nationalité, a remis sa démission à François Hollande, qui a nommé le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas pour la remplacer, a-t-on appris mercredi matin auprès de l'Elysée. Jean-Jacques Urvoas, président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale, un proche du premier ministre Manuel Valls qui connait bien la Polynésie française pour avoir rendu en juillet 2015 un rapport sur l'état des lieux du statut d'autonomie dix ans après sa mise en oeuvre.

François Hollande et Christiane Taubira "ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s'ouvre à l'Assemblée nationale, aujourd’hui (mercredi) en Commission des Lois", écrit l'Elysée dans un communiqué.

Mme Taubira "aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l’adoption du mariage pour tous", a salué François Hollande.

"Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit", a pour sa part tweeté Mme Taubira.

L'ex-députée de Guyane s'est dite "fière" de son action Place Vendôme depuis 2012. Elle a notamment fait adopter au parlement la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. "La Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue", écrit-elle.

Proche de Manuel Valls, spécialiste des questions de sécurité, M. Urvoas (56 ans) est l'actuel président de la Commission des lois de l'Assemblée nationale. Il était à ce titre chargé d'une mission pour trouver une solution à la réforme constitutionnelle de la déchéance de nationalité, à laquelle Mme Taubira s'était publiquement opposée à plusieurs reprises. Il avait été pressenti pour prendre le ministère de l'Intérieur.

Jean-Jacques Urvoas qui connait bien la Polynésie française pour avoir rendu en juillet 2015 un rapport remarqué sur l'état des lieux du statut d'autonomie dix ans après sa mise en oeuvre au fenua.

M. Urvoas "portera, aux côtés du Premier Ministre, la révision constitutionnelle et préparera le projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé et la réforme de la procédure pénale", indique l'Elysée.

Manuel Valls doit défendre mercredi matin devant la commission des lois de l'Assemblée la réforme constitutionnelle voulue par François Hollande après les attentats de novembre. Celle-ci prévoit la constitutionnalisation de l'état d'urgence, décrété le 13 novembre et dont l'exécutif envisage par ailleurs la prolongation pour trois mois, et l'inscription dans la constitution de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français et condamnés pour crime terroristes.

Mais ce dernier point suscite une forte opposition, notamment à gauche, et l'exécutif envisage de retirer la référence à la binationalité du projet de loi constitutionnel.

AFP avec RP

Justice : Christiane Taubira démissionne, remplacée par un fin connaisseur de la Polynésie française


Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 26 Janvier 2016 à 23:38 | Lu 8387 fois







1.Posté par pif paf le 27/01/2016 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour être cohérent avec sa loi sur la déchéance de nationalité, il aurait dû nommer MARINE !!!!!

2.Posté par Kaddour le 27/01/2016 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi @pif paf !

3.Posté par Kaddour le 27/01/2016 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi @pif paf !

4.Posté par Arsenik le 27/01/2016 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fin connaisseur de la Polynésie et garde des sceaux.
On peut espérer la réouverture du procè de Pouvana'a et des avancées sur le dossier des indemnisations des travailleurs du CEP.

Ce monsieur apparaît comme un homme droit et rigoureux. Bonne chance à lui dans sa nouvelle prise de fonction.

5.Posté par liberté2 le 27/01/2016 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ne l'a t'il pas fait ???

6.Posté par liberté2 le 27/01/2016 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et de rajouter ça viendra , c'est logique

7.Posté par simone grand le 27/01/2016 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas d'accord Pif paf
Les gens qui se revendiquent des droits de l'Homme prônés en France pour détruire les droits de l'Homme en France, ne méritent pas d'être Français.
Qu'ils aillent là où le droit de tuer tous ceux qui ne pensent pas comme eux est normal.

8.Posté par makitchipunanai le 27/01/2016 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup de victimes vont être soulagées de ce départ. La seule ministre de la justice qui défendait les assassins, les crapules et les délinquants. Elle est et restera la honte de la nation!

9.Posté par pat le 27/01/2016 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hollande est coupable d'avoir nommé une indépendantiste ministre de la république française ! A part sa loi (passée en force) du mariage pour tous, elle aura été un poids mort pour ce gouvernement (elle n'est pas la seule).

10.Posté par pif paf le 27/01/2016 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pat : la loi sur le mariage pour tous n'est pas passée en force, contrairement à la loi macron.
@à tous ceux qui veulent déchoir : c'est un peu comme renier ses enfants après qu'ils aient commis un crime : ça ne résout rien.

11.Posté par Roro LEBO le 27/01/2016 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
C'est la seule qui n'était pas qualifiée à 100 % pour faire son "rôle" pour la France.

12.Posté par tom83 le 27/01/2016 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

13.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 29/02/2016 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste pour rire : http://oip.org/index.php/component/k2/item/1239-urvoas-justice-nomination "Ce revirement total – pour ceux qui ont suivi ses prises de position depuis les débats sur la loi pénitentiaire de 2009 – laisse présager l’abandon définitif des acquis de la conférence de consensus sur la prévention de la récidive et le retour d’une politique pénale purement électoraliste."
ou encore quant à ce spécialiste : "Comme président de la commission des lois, je suis attentif aux compatibilités des évolutions avec la Vème République. Or ce statut ne l’est pas, par exemple dans le domaine de la justice (…)On voit bien que le législateur n’a pas suffisamment intégré un certain nombre de réalités (…) Cela fait partie des choses que je ne connaissais pas. Je ne savais pas que les communes de Polynésie avaient une compétence résiduelle et que la compétence générale était à la Polynésie française. C’est une situation originale. J’ai besoin de découvrir ce qu’est cette organisation entre les communes et la Polynésie (…)Le statut de Pays d’outre-mer, qui est spécifique à la Polynésie, a été construit avec une philosophie qui est autre. (…) je ne connais que les élus de la République et ...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance