Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Juillet 2015 dans le rétro : de l'inéligibilité de Patrice Jamet à la renaissance de Temaeva, grand gagnant du Heiva i Tahiti



Inéligibilité de Patrice Jamet: le Conseil d'Etat confirme

28 JUILLET - Le conseil d’État vient de confirmer la décision du tribunal administratif de Papeete du 21 octobre 2014: Patrice Jamet est déclaré inéligible pour une durée de 18 mois. Il va donc perdre son mandat de maire de Mahina.

En juillet 2014, la commission nationale des comptes de campagnes avait rejeté les comptes de Patrice Jamet pour les dernières élections municipales, puis le tribunal administratif l'avait déclaré inéligible pour une durée de 18 mois. Patrice Jamet avait demandé au conseil d'Etat d'annuler cette décision.

Mais ce dernier a estimé que Patrice Jamet ne pouvait pas ignorer que son association "Ia Tura o Mahina" n'avait pas la qualité de parti politique et que celle-ci ne pouvait donc pas financer sa campagne électorale. C’est pourtant ce qui est arrivé, l’association "Ia Tura o Mahina" finançant le candidat Patrice Jamet à hauteur de 65%, avec un don de 1 218 500 Fcpf.

Pour le conseil D’État, il s’agit d’un "manquement délibéré" à la législation et ce don irrégulier "a été de nature à porter atteinte de manière sensible à l’égalité des candidats". La peine de 18 mois d’inéligibilité est donc confirmée.

D’autres élections municipales qui se sont déroulées en mars 2014 en Polynésie française ont connu des contestations qui sont remontées jusqu’au conseil d’État.

À Papara, Clémént Legayic contestait sa peine d’inéligibilité. Il n’avait pas présenté de comptes de campagne certifiés par un expert-comptable au motif qu’aucun de ceux qu’il avait contactés n’avait donné suite à sa demande. Sa requête a été rejetée.

Mita Teriipaiaa voulait faire annuler les élections à Anau, à Bora Bora, au motif notamment que des sympathisants étaient entrés dans le bureau de vote, vingt minutes avant la fin des élections, avec le tricot de leur liste, Bora Bora To tatou ai’a. Mais ces pressions supposées n’ont pas suffi à "altérer la sincérité du scrutin".

Le recours de Tafai Ye On contre le résultat des élections à Nunue est aussi rejeté. Le résultat des élections est également définitivement confirmé à Fare et à Maroe à Huahine, ainsi qu’à Moerai sur l’île de Rurutu (la demande de Fernand Roomataroa est rejetée).

Temaeva, la renaissance d'une légende

Juillet 2015 dans le rétro : de l'inéligibilité de Patrice Jamet à la renaissance de Temaeva, grand gagnant du Heiva i Tahiti
17 JUILLET - Malgré le mauvais temps, la soirée de remise des prix du Heiva i Tahiti 2015 a bien eu lieu mercredi soir, place To'ata. Le public est venu nombreux pour assister à ce moment important, qui a consacré le groupe Temaeva de Coco Hotahota, resté sans victoire depuis 2002.

Devant une foule déchaînée, scindée en petits comités de fans, le jury, présidé par Myrna Tuporo, dit Mama Iopa, a rendu son verdict mercredi soir et a choisi Temaeva comme grand vainqueur du Heiva i Tahiti 2015, dans la catégorie Hura Tau. La troupe dirigée par Coco Hotahota a une fois de plus marqué les esprits et touché les cœurs. Outre le premier prix "Madeleine Mou'a", Temaeva a décroché les "prix spéciaux" suivants : Meilleur ote'a, Meilleur pa'o'a-hivinau et Meilleur 'orero. Une consécration pour la formation de Coco, sans victoire depuis 2002 (lire l'interview de Roméo Tauraa). Tamari'i Mataiea et Teva i Tai obtiennent respectivement les deuxième et troisième places en Hura Tau.

Nous retiendrons aussi les performances hautes en couleur de Rangitea Bennett (Tamari'i Mataiea), notre Mister Tahiti 2015, et de Hinavai Raveino (Teva i Tai) : ils obtiennent les titres de Meilleur danseur et Meilleure danseuse. Par ailleurs, nous n'oublions pas les auteurs, "sans qui il n'y aurait pas de spectacle", a très justement rappelé Heremoana Maamaatuaiahutapu, le ministre de la Promotion des langues, de la Culture, de la Communication et de l'Environnement : Patrick Amaru est le Meilleur auteur en chant (pour Haururu Papenoo) et John Mairai est le Meilleur auteur en danse (pour Hanatika).

Forte houle : plus de peur que de dégâts

23 JUILLET - Avec jusqu'à 4,5 mètres de haut sur certains points de la côte Ouest de Tahiti, la houle de mercredi était importante. Mais le phénomène est naturel et régulier durant cette saison. Il est néanmoins amplifié par l'urbanisation.

Pas de panique, la forte houle de ces derniers jours, avec des paquets de mer qui entrent dans les jardins ou dans les marinas, n'est pas encore une conséquence des vastes changements climatiques mondiaux. Il ne s'agit pas encore de la montée des eaux inexorable qui menace d'ici quelques décennies les îles basses du Pacifique. A cette période de l'année, durant l'hiver austral, ce phénomène est même tout à fait normal.

A Météo France, Michel Le Goff, prévisionniste explique : "Durant cette saison nous avons des systèmes dépressionnaires qui arrivent des hautes latitudes et restent parfois bloqués chez nous, en état stationnaire entre la Nouvelle-Zélande et le sud de la Polynésie. Il provoque une houle plus importante qu'à l'accoutumée. Celle de ce mercredi était très marquée. Avec une hauteur de houle de 4,5 mètres sur les Îles de la Société, c'est un phénomène qui se produit environ tous les cinq ans ".

La naissance de l'Université des métiers

13 JUILLET - Stéphane Chin Loy, le président de la CCISM, a annoncé le changement de nom du Centre de formation en alternance (CFA), qui devient l'Université des Métier.

La Chambre s'aligne ainsi sur la nomenclature nationale. Cette université professionnelle privée regroupera toutes les formations initiales et en alternances de la CCISM, des CAP aux Masters, à l'exception de l'École de commerce de Tahiti et de la nouvelle école d'arts graphiques Poly3D. "L'université des métiers deviendra le pont entre le monde académique et le monde de l'emploi" s'est félicité le président de la CCISM.

FRISE CHRONOLOGIQUE

6 JUILLET
Un père de famille a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche après le braquage à main armée une roulotte de Pueu. Ce primo délinquant de 31 ans était cité en comparution immédiate ce lundi après-midi mais le tribunal n'a pu être constitué  

7 JUILLET
Le conseil supérieur de la fonction publique est saisi cette semaine, par le gouvernement, d'une demande d'avis relatif à la suppression du Haut-conseil de la Polynésie française. Cette procédure consultative devrait être assez rapidement suivie par l'évocation de ce projet en Conseil des ministres avant qu'une proposition d'abrogation de la délibération de mars 2014 ne soit soumise à l'examen de l'Assemblée, probablement lors d'une session extraordinaire courant août prochain.

8 JUILLET

Trois ans de prison dont deux avec sursis et un million de francs d'amende pour Hiro Tefaarere, interdiction d'exercer un emploi public pendant trois ans, et un an de prison avec sursis et 700 000 Fcfp d'amende pour Mareva Mao, la belle-fille de Pierre Marchesini, c'est la décision rendue par le tribunal correctionnel, dans l'affaire de la SETIL-AEROPORT.

8 JUILLET
L'information a été annoncée en assemblée générale ce mercredi matin à la soixantaine d'employés de TNTV : Philippe Roussel démissionne de la direction générale de la société d'économie mixte. Une décision semble-t-il prise dans la hâte puisque l'assemblée générale aurait été convoquée mardi 7 juillet à 22 heures, selon une information recueillie auprès d'un des employés de la chaîne. Philippe Roussel a annoncé qu'il quitterait la Polynésie française le 24 juillet prochain, pour se consacrer vraisemblablement à un projet personnel dans le privé.

9 JUILLET
Un homme de 24 ans s’engouffre dans une voiture, avec une enfant à bord, et démarre. Apeuré, l’enfant saute en marche par la vitre avant droite restée ouverte. L’enfant, heureusement n’est pas blessé.

10 JUILLET
Les représentants de sept des huit Etats insulaires membres du Groupe des dirigeants polynésiens, le Polynesian leaders group (PLG), doivent se réunir en Polynésie française jeudi et vendredi prochains, dans le cadre de la préparation d'une déclaration commune à présenter lors du prochain COP 21, sur le thème de l'exposition des îles du Pacifique aux effets du réchauffement climatique.

15 JUILLET
Internet : le black-out du 14 juillet. Un peu avant 13 heures, les internautes ont vu rouge devant leurs pages bloquées. Le réseau Internet a cessé de fonctionner à 12h40 précises. Aucun ralentissement préalable n'a été constaté pouvant annoncer le black-out. La perturbation était liée à un problème de châssis de l'Office des postes et télécommunications, (une armoire qui contient plusieurs cartes) faisant le lien entre le câble Honotua et le réseau local.

20 JUILLET
Radio 1 a porté plainte contre le producteur du concert de Black M. Sa plainte fait suite à l'annulation du concert de Black M, le 29 mai. Marc Slama, le producteur, qui a annulé le concert le matin même de la date prévue, s'était engagé à reverser l'argent le 29 juin. Il doit 2,945 882 millions Fcfp à Radio 1.

23 JUILLET
La dissolution la fédération du Tahoeraa Huiraatira de Pirae sera bientôt validée par le conseil politique du parti. Vendredi, les dirigeants se réuniront pour confirmer la décision prise par le président Gaston Flosse. Le travail sur le terrain a d'ores et déjà démarré.

23 JUILLET
L'importation de miel de nouveau autorisée. Depuis 2011, pour protéger les abeilles des maladies attaquant les ruches, seul le miel produit localement était autorisé à la vente sur le territoire. Depuis lors, la pénurie sur le miel est quasi constante.

24 JUILLET
CHPF : la succession de Christophe Bouriat inquiète les salariés. Un CA extraordinaire de l'hôpital du Taaone doit donner son avis consultatif ce matin sur la révocation du directeur. Un arrêté de 2012 pourrait permettre au Pays de nommer un successeur moins qualifié, ce qui provoque beaucoup d’inquiétude en interne.

28 JUILLET
Le directeur de la Santé avait attaqué les médecins de l’hôpital de la Presqu’île pour faux en écriture sur les heures supplémentaires. Le procureur estime qu’il s’agit d’un problème purement administratif issu d’un texte de loi incohérent. Il a classé la plainte.

31 JUILLET
Le gouvernement a saisi le CESC sur un projet de loi du pays qui permettra d'ouvrir davantage les stages de formation aux demandeurs d'emploi. Avec, en sortie de stage, un diplôme professionnel et un certificat de qualification. Le CESC s'inquiète toutefois de l'impact d'une multiplication des stagiaires sur les finances de la protection sociale.

LES CHIFFRES DU MOIS

1,619 kg
Le total des prises réalisées depuis le début de l’année par la douane à Tahiti

13,2
C'est, en milliards de Fcfp, l'enveloppe prévue dans le contrat de projets

125
En tonnes, la consommation annuelle de miel en Polynésie française

2,3 millions
En Fcfp, le coût de l'opération "rentrée scolaire" pour la mairie de Punaauia

-4,6%
Le recul du financement bancaire des entreprises en 2014

LES PHRASES DU MOIS

"J'ai envie de porter mon collier de perle tout le temps !" (Vaimiti Teiefitu, Miss Tahiti 2015)

"Notre soucis c'est l'efficacité sur les routes" (Lionel Beffre, Haut-commissaire de la Polynésie)

"On s'entend très bien avec les jaune, comme avec les orange de la chorale de gauche ou de droite." (Antony Géros, président du groupe UPLD à l'Assemblée)

"Les nouvelles générations s'intéressent à ce qu'elles ont dans leurs assiettes" (Hinatea de l'association SPG Bio Fetia)

LA PHOTO DE MUNOZ DU MOIS


le Mardi 29 Décembre 2015 à 15:35 | Lu 508 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance