Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Journée beach rugby à Paofai



Un match entre les Pointes Blanches du Rimap-p et le Papeete Rugby Club
Un match entre les Pointes Blanches du Rimap-p et le Papeete Rugby Club
PAPEETE, le 4 février 2017 - 80 joueurs de beach rugby se sont retrouvés samedi à Paofai pour la première compétition à Tahiti de ce sport. La bonne humeur était au rendez-vous, et cette version sécurisée et simplifiée du noble sport a permis à de nouveaux adeptes de découvrir le rugby.

Après le beach volley et le beach soccer, voici le beach rugby ! La première compétition de ce sport qui émerge au Fenua était organisée samedi 4 février au terrain des jardins de Paofai. Très intense, elle a rassemblé dix équipes de joueurs venant principalement des équipes de rugby classiques et des militaires.

Les règles du jeu sont faciles à comprendre. Tout placage est interdit, il suffit de toucher le joueur en possession du ballon pour qu'il s'arrête. Les équipes se séparent alors de trois mètres, puis le jeu continue. Au bout de trois touchés, le contrôle du ballon change de camp. Il n'y a pas de jeu au pied (hormis a mise en jeu), les passes en avant restent interdites, et les points se marquent avec des essais. La meilleure stratégie consiste à faire des passes rapides et à avancer ou reculer en coordination. "Surtout, il faut bien s'écarter, couvrir le terrain pour repérer les brèches dans la défense" nous explique un arbitre.

Cette initiative vient justement d'eux, la toute nouvelle Amicale des arbitres de rugby de Polynésie. Christophe Clavière, arbitre et trésorier de l'amicale, nous explique comment est né le projet : "Le beach rugby, c'est quelque chose que j'organisais en métropole, à Montpellier, et quand je suis arrivé à Tahiti et que j'ai vu que ce n'étais pas connu, j'ai proposé l'idée. L'intérêt de ces événements c'est que c'est une autre forme de rugby. Tout le monde peut jouer, c'est un touché de main, il n'y a pas de placages. Donc on peut jouer en famille avec les enfants, les filles peuvent jouer avec les garçons, il n'y a aucun problème. C'est en toute sécurité, mais c'est physique et c'est aussi technique. Il faut savoir faire de bonnes passes et monter ensemble."

Christophe Clavière entouré de joueurs
Christophe Clavière entouré de joueurs
Pour lui, cet événement a pour seule ambition de s'amuser entre amis et en famille. "C'est une promotion du rugby tout simplement, et le but c'est de passer une bonne journée et que tout le monde soit content. Les Tahitiens nous félicitent, ça se passe très bien."

Philippe Arman, président de l'Amicale, nous explique que cette compétition ne sera pas la dernière : "nous allons essayer d'organiser un autre événement dans l'année, avec les enfants cette fois-ci. Et si on a le temps, on essaiera d'en faire un troisième avec les adultes, mais il faudra concilier ça avec le boulot et l'emploi du temps des championnats de la fédé. Trouver les sponsors, tout mettre en place, ça prend du temps, mais ça vaut le coup puisque ça se passe bien !"

Le physique et la technique

La compétition était organisée en matchs de poules le matin entre les dix équipes (Rimap-p, gendarmerie, armée de l'air, les anciens de Paea, des équipes de rugby de Papeete, Faa'a ou Arue...) avec une phase finale en fin d'après-midi. Les matchs sont courts mais intenses. Heimana, joueur au Papeete Rugby Club, nous explique être venu "pour faire du sport surtout. C'est la troisième fois qu'on fait du beach rugby, on a joué à Bambridge pour se préparer, et c'est plus physique que le rugby classique : les pieds s'enfoncent dans le sable. Mais il n'y a pas de placage, c'est vraiment bien on ne se fait pas mal ! On s'amuser bien avec les autres joueurs du club."

Lors de la journée on a pu voir que les deux principaux facteurs de succès au beach rugby étaient la condition physique – pour arriver à courir dans le sable sans s’essouffler – et la technique pour faire et rattraper des passes. C'est ainsi qu'une équipe du Rimap-p et l'équipe Paradise de Paea – les anciens de l'équipe de rugby de la commune – prenaient la tête des poules. Mais c'est le bon mix physique/technique qui a fini par payer le plus puisqu'en finale, c'est l'équipe de rugby de Faa'a qui l'a emporté contre les anciens de Paea.

Il y avait 10 équipes de 8 joueurs, une dizaine d'arbitres pour l'organisation, des sponsors, une chiro sur le terrain et de nombreuses récompenses à offrir aux participants. Et tout le monde a passé une bonne journée, un vrai succès pour l'Amicale des arbitres, créée l'année dernière. Le but de cette association est de rassembler les arbitre et d'organiser des événements. L'Amicale se défend aussi d'être en compétition avec la fédération officielle : "au contraire nous voulons aider la fédération, nous voulons surtout promouvoir le rugby" assure Christophe Clavière.

Page Facebook : Amicale des Arbitres de Rugby de Polynésie Française


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Dimanche 5 Février 2017 à 13:24 | Lu 2920 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance