TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jiu Jitsu Brésilien – World Pro Abu Dhabi : Dany Gérard "mon pied s'est retrouvé bloqué dans son pantalon" MAJ


On ne présente plus Dany Gérard, notre champion de jiu jitsu brésilien. Depuis sa ceinture noire obtenue en juin 2015, il a enchaîné les bons résultats. Grâce à sa victoire lors de l’Open d’Australie en février dernier, il avait pu gagner sa qualification pour les championnats du monde professionnels qui viennent de se dérouler du 19 au 23 avril à Abu Dhabi, au Moyen Orient.



Les World Pro, un tournoi accessible uniquement sur qualification
Les World Pro, un tournoi accessible uniquement sur qualification
Notre ambassadeur Air Tahiti Nui avait gagné sa qualification lors de l'Open d'Australie en février dernier.  Lors de ces World Pro à Abu Dhabi, Dany, qui concourait comme habituellement en super lourds + de 94 kg, a d’abord participé en catégorie Open. Il a pu remporter ses deux premiers combats puis son troisième combat en s’imposant aux points 2 à 0 face à Kevin Mahecha, un combattant brésilien ceinture noire.
 
Lors de son combat suivant, en quart de finale, il a dû affronter un autre Brésilien, Felipe Pena, un combattant ceinture noire de renommée mondiale qui a remporté plusieurs tournois internationaux. Pour info et sans mauvais sous entendu, ce combattant redoutable avait défrayé la chronique suite à un contrôle antidopage positif en 2015 lui ayant valu une suspension d’un an ainsi que le retrait de son titre de champion du monde 2014.
 
Le combat entre Felipe Pena et Dany Gérard, malheureusement, n’a pas été jusqu’à son terme, comme on peut le voir la vidéo mise en ligne par les organisateurs. Après un début prometteur pour Dany, 3 minutes après le début du combat, le Tahitien a vu son genou droit se « coincer » dans une mauvaise posture, ce qui l’a contraint à l’abandon en raison d’une douleur au ligament. Felipe Pena s’est finalement imposé en finale open contre Jose Junior après avoir battu Andre Galvao en demi.
 
Chose plutôt rare dans cette discipline relativement nouvelle, les combats ont été diffusés sur internet dans leur intégralité, ce qui donne une bonne idée des qualités de Dany Gérard et de la maîtrise qu’il a de son art : Le jiu jitsu brésilien. Cette fois-ci malheureusement, ce n’est pas passé, ce qui n’enlève rien à son mérite, il a porté haut les couleurs de la Polynésie à l’international.
 
Ce n’est que le début du parcours de Dany Gérard en ceinture noire. Il avait expliqué que contrairement aux combats avec les autres ceintures de couleur, c’était beaucoup plus difficile car un combattant ceinture noire peut avoir 4, 6, 8 ou 10 ans d’expérience dans sa catégorie. On devrait retrouver Dany Gérard pour les championnats du monde IBJJF dans un mois. SB

Dany Gérard, notre "Michel Bourez" du jiu jitsu
Dany Gérard, notre "Michel Bourez" du jiu jitsu
Dany Gérard depuis le Moyen Orient :
 
Quelques mots sur la compétition Open ?
 
« On a commencé par l’Open, il y a avait 55 compétiteurs. Dans mon troisième combat, au bout de trois minutes, mon pied s’est retrouvé bloqué dans son pantalon dans une position bizarre. J’ai essayé de le retirer mais il a poussé au même moment. On appelle ça une position 50/50, mon genou a claqué à ce moment là. Chaque compétition est importante et apporte un enseignement, peu importe le niveau du tournoi. J’apprends à chaque combat. »
 
Tu as tenu à participer dans ta catégorie ?
 
« Oui, j’ai pu remonter malgré tout sur le tapis le lendemain en strappant mon genou dans tous les sens pour que cela tienne mais cela a été difficile de combattre comme ça. J’ai pu malgré tout remporter mon premier combat contre Gabriel Lucas « Fedor », champion du monde actuel. J’ai perdu ensuite mon deuxième combat face à Ricardo Evangelista sur décision, il y avait 0-0 à la fin du temps règlementaire. »
 
Comment te sens-tu ?
 
« Mon ligament du genou me tire pas mal, j’ai besoin de repos pour pouvoir récupérer. Il manque un mois avant les « Worlds », je pense que cela devrait être bon d’ici là. Je remercie ma femme et ma fille pour le soutien, elles me donnent la force de combattre. Merci également à tous mes sponsors, Air Tahit Nui, Edt, Vittel, Megafit Tahiti, Stc Nutrition, Aito Sport, Breakpoint FC. Merci également à Tahiti Infos de suivre mon parcours. » SB

Rédigé par SB le Dimanche 24 Avril 2016 à 12:31 | Lu 5341 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki