Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jeux du Commonwealth: des "super-singes" recrutés comme vigiles


NEW DELHI, 28 septembre 2010 (AFP) - La municipalité de New Delhi s'apprête à déployer sur les sites des jeux du Commonwealth un contingent de vigiles un peu particulier: de grands singes agressifs, qui auront pour mission de faire fuir de plus petits primates potentiellement perturbateurs.


Jeux du Commonwealth: des "super-singes" recrutés comme vigiles
Dix singes langurs, à longues queues et face noire, seront mis à contribution à partir de mercredi à l'extérieur de plusieurs sites sportifs de la capitale fédérale indienne, et notamment autour des complexes destinés aux compétitions de boxe et de natation, considérés comme vulnérables à la menace simienne.

La municipalité dispose d'une équipe régulière de 28 semnopithèques qu'elle a dressés pour faire déguerpir des zones résidentielles de plus petits singes, mais elle a fait venir dix animaux supplémentaires de l'Etat voisin du Rajasthan en vue des jeux.

Quatre d'entre eux seront postés à l'extérieur du complexe de boxe avec leurs dresseurs tandis que quatre autres patrouilleront autour du site de natation. Les deux derniers sont pour l'instant sur le banc de touche et ne seront utilisés qu'en cas d'urgence.

"Ils sont là pour les problèmes de singes. Ils se déplaceront à l'extérieur des stades", a déclaré à l'AFP Devender Prasad, un membre du service de maintien de l'ordre de la municipalité.

Ces singes, maintenus en laisse par des dresseurs professionnels, ne seront lâchés qu'en cas d'apparition de macaques.

Les primates, la plupart du temps pacifiques, sont présents en nombre à Delhi, à la fois dans la rue, sur les toits d'immeubles et dans les lieux publics comme les gares.

Mais ils envahissent parfois les ministères, les tribunaux, les commissariats de police et les hôpitaux et sont responsables d'une centaine de morsures par an.

En 2007, le maire-adjoint de New Delhi avait fait une chute mortelle de la terrasse de son domicile en tentant d'échapper à quatre macaques.

Tuer des singes est interdit pour les hindous qui vénèrent Hanuman, un dieu-singe qui symbolise la force.

Avant même le coup d'envoi des jeux dimanche, les animaux en tous genres ont déjà posé un casse-tête aux organisateurs. Des chiens errants, autre fléau de New Delhi, ont été découverts dans le village sportif et un cobra a été capturé dans un complexe sportif où se disputeront les matches de tennis.

En raison des pluies abondantes de la mousson, la capitale est en outre en proie à une éruption de dengue, maladie infectieuse de type grippal qui se transmet par des piqûres de moustiques proliférant aux abords d'eaux stagnantes.

Les Jeux du Commonwealth, confrontés à une série de problèmes, accueillent du 3 au 14 octobre à New Delhi les athlètes de 71 nations et territoires principalement issus de l'ancien empire britannique.

adp-blb/sym

Rédigé par Par Adam PLOWRIGHT le Mardi 28 Septembre 2010 à 06:20 | Lu 346 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance