TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jeune athlète de haut niveau : Jasmine Arnaud espère combattre à Taipei en mars




Jasmine Arnaud aux côtés de sa mère Maeva. Cette dernière a toujours soutenu sa fille.
Jasmine Arnaud aux côtés de sa mère Maeva. Cette dernière a toujours soutenu sa fille.
Après avoir remporté la médaille d’or l’an dernier, lors des mini-jeux du Pacifique, la jeune athlète de haut niveau Jasmine Arnaud a été qualifiée pour participer au championnat du monde junior de taekwondo qui se tiendra à Taiwan au mois de mars prochain. Malgré une aide du ministère des Sports, elle devra encore chercher des sponsors pour partir à temps.

Jasmine Arnaud a 14 ans et est originaire d’un quartier familial de Fa’ari’ipiti. Pourtant, cette jeune athlète a débuté très tôt sa carrière au club de Pira’e dirigé par Jo Kiihaapa. Quelques temps plus tard, elle s’est rapprochée de son lieu de résidence, en entrant dans l’école Um-Yang Heima de Vaitavatava dont l'entraîneur est Sylvain Defaix, lequel est également le directeur technique de la fédération tahitienne de Taekwondo. Et c’est là qu’elle s’est durement entraînée, au même titre que ses camarades Pierre Lefebvre, Mataitini Raihauti et Manu Huatua eux aussi qualifiés pour le tournoi international.

Parmi ses plus grands combats, ceux de la Coupe de France benjamins-minimes en 2009 (médaille d’or), ou encore des Mini-Jeux du Pacifique à Wallis. Elle y a obtenu la médaille d’or et a donc été qualifié pour participer au prochain Championnat du Monde Junior qui se déroulera à Taipei, ville du Nord de l’île de Taiwan.

Cependant, Jasmine craint de ne pas pouvoir s’y rendre, faute d’argent. En effet, son séjour coûte 279 100 FCP incluant le billet aller-retour plus une nuitée à Tokyo, les frais d’hébergement à Taipei (9 nuitées) et l’achat d’équipements de protection aux normes WTF (World Taekwondo Fédération). Bien que le Ministère des Sports, via le Service de la Jeunesse et des Sports, ait engagé une aide de 200 000 FCP, cela reste encore insuffisant.

C’est pourquoi elle a décidé, avec l'aide de sa maman Maeva, de rédiger une lettre de sponsoring qui s’adresse à tous ceux et celles qui voudront l’aider à porter haut et fièrement le drapeau de la Polynésie. « Je veux représenter mon pays, mon école et mon équipe ! » a-t-elle assuré. Si vous désirez l’encourager, vous pouvez la contacter au 72 56 06. Māuruuru encore et fa’aitoito e te mā’ona !

TP

Hō’ē mā’ona fāito teitei : Tē ōpua nei o Jasmine Arnaud ‘ia reva i Taipei

Teie tetahi o te mau feti'a o tā Jasmine i fa'aho'i mai.
Teie tetahi o te mau feti'a o tā Jasmine i fa'aho'i mai.
I muri noa mai o tō na harura’a mai i te feti’a ‘auro i te matahiti i māhemo a’e nei, i roto i te mau Ha’utira’a Tū’aro nō Patitifa, ‘ua ō roa mai o Jasmine Arnaud i roto i te pūpū mā’iti e tono hia nō te tāta’u i roto i te Tāta’ura’a taputō Kōrea fāito taure’a , o te ao nei. E tupu te reira i te ‘oire tinitō ra pi’i hia Taipei, ma te ārea ‘āva’e māti e piri mai nei. Noa atu ā te tauturu o te Fa’aterera’a Hau i te pae’au o te ‘ohipa Tū’aro, ‘aita ra i rava’i.

‘Ahuru ma maha o tō Jasmine matahiti. No roto mai ‘oia i tetahi aroā ‘ōpū fēti’i nō Fa’ari’ipiti, mea ‘āpī roa i tō na ha’amatara’a i teie tū’aro taputō Kōrea, ‘ua haere nāmua roa i roto i te Piha ha’api’ira’a taputō Kōrea nō Pira’e i arata'i hia e Jo Kiihaapa. A tau ‘āva’e i muri mai, tāpiri mai ra ‘oia i te vāhi ‘ō na e noho ra, ma te ō atu i roto i te pūpū ha’api’ira’a Um-Yang Heima, i Vaitavatava. I reira ‘oia i te rohi noara’a, mai i tō na mau hoa mai iā Pierre Lefebvre, Mataitini Raihauti ‘e o Manu Huatua, o rātou ato’a tetahi i roto i taua pūpū mā’iti ra.

‘Aita e noa’a hia e tai’o ‘ehia rahira’a tāta’ura’a o tā na i ō atu, teie rā, i roto i te reira tē vai nei o tei fa’ahiahia rahi hia, mai i te Tāta’ura’a nō Farāni-fāito hōpe’a-Piri teina, i te matahiti 2009 ra (noa’a mai i te fēti’a ‘auro) ‘aore ra te mau Ha'ut’ira’a Tū’aro Iti nō Patitifa, tei tupu i Wallis. ‘Ua haru ato’a mai ‘ō na i te fēti’a ‘auro. No reira ‘oia i mā’iti ato’a hia ai nō teie terera’a i te fenua tinitō, i Taipei, ‘oire teie i te pae ‘āpato’erau nō te motu ra o Taiwan.

Teie ra, te taupūpū ri'i tō na fērurira’a, ‘aita ho’i i rāva’i i te moni. ‘Ia pū’oi ana’e hia i te tā’ato’ara’a o tā na mau ha’amau’ara’a rau, ‘ua ra’e roa hia te fāito moni e tītau hia i te 279 100 moni farāne (tē vai nei te tīteti manureva tae noa atu i te hō’ē pō tā’otora’a i Tokyo, te ato’a ra i te nohora’a i Taipei (to’o īva pō) ‘e te ho’ora’a i te mau tao’a pāruru tino o tei ha’amana hia e te pū rahi WTF (Te ‘Āmuitahira’a o te taputō Kōrea i te ao nei). Mai te peu ‘ua tāpura te piha Fa’aterera’a Hau i te pae’au o te ‘ohipa Tū’aro i te hō’ē fāito moni 200 000 farāne (maōti ra i te pū SJS ( e pū e tī’a’au nei i te mau tū’aro ‘e te feiā ‘āpī )), ‘aita ra i rava’i.

No reira o Jasmine i ‘ōpua ai e pāpa’i i tetahi rata-anira’a-tauturu o tā na e hīna’aro e ‘ōperepere na roto i te mau taiete ānei, iō te mau ta’ata-‘ā’au aroha ato’a, nō te tauturu atu iā na i te amo i te reva o tō tātou nei fenua. Teie o tā na i ha’apāpū mai : « ‘Ua hīna’aro vau e ti’a atu nō tō’u nei fenua, nō tā’u fare ha’api’ira’a tae noa atu nō tā’u pūpū ! ». E ho mā, mai te mea ra ē e hīna’aro ‘outou e tūtava i teie tamahine iti, a tānuinui noa atu i te nūmera : 72 56 06. Māuruuru fa’ahou ā ‘e fa’aitoito e te mā’ona !

TP

Rédigé par TP le Lundi 27 Janvier 2014 à 15:50 | Lu 714 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki