Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Ivre à 150 km/h sur la RDO : sa voiture immobilisée sur-le-champ, une première



Le chauffard pris en faute dimanche avait la mine des mauvais jours, cet après-midi, quand deux gendarmes ont procédé à la pose du sabot d'immobilisation.
Le chauffard pris en faute dimanche avait la mine des mauvais jours, cet après-midi, quand deux gendarmes ont procédé à la pose du sabot d'immobilisation.
PAPEETE, le 13 avril 2016 - Il y a tout juste un mois, la gendarmerie s'équipait de sabots de Denver, un dispositif permettant d'immobiliser les véhicules des chauffards le temps de la procédure. Un jeune homme de 29 ans interpellé dimanche est le premier à en faire les frais.


Sabot de Denver, première. Les gendarmes ont cadenassé leur premier véhicule, ce mercredi, un mois après avoir reçu un lot de sabots de Denver, cette grosse pince jaune inviolable qui se verrouille autour de la roue de votre voiture. Destiné à sanctionner les conducteurs les plus dangereux en immobilisant leur véhicule le temps de la procédure, le dispositif ne sera retiré qu'après le procès et la décision de justice. Le 13 mai prochain dans le cas présent.

C'est un jeune homme de 29 ans qui, le premier, a fait les frais de cette nouvelle disposition de lutte contre la délinquance routière. Interpellé dimanche dernier peu après minuit sur la RDO pour un délit de grand excès de vitesse –il filait à plus de 150 km/h à bord d'une puissante berline allemande- le jeune homme présentait également un taux d'alcoolémie supérieur au gramme d'alcool par litre de sang. Après quelques recherches, les militaires ont aussi découvert que leur client du jour était sous le coup d'une prochaine convocation en justice pour un refus d'obtempérer et une mise en danger de la vie d'autrui.

Il sera jugé pour l'ensemble de son œuvre devant le tribunal correctionnel à la mi-mai. En attendant son permis de conduire lui a été retiré.

Une réponse coercitive immédiate, un palliatif à l'absence de fourrière

Les véhicules ainsi immobilisés le sont jusqu'au jugement –qui peut prendre parfois plusieurs mois- au domicile de leur propriétaire, et qu'ils soient ou non le conducteur pris en faute. Attention, donc, avant de prêter votre précieuse voiture à un potentiel chauffard. Le tribunal, en fonction du type d'infraction et du passif de l'automobiliste, peut aller jusqu'à prononcer la confiscation définitive du véhicule.

"Nous espérons créer un électrochoc, la population doit comprendre que l'on peut désormais se faire déposséder de son véhicule immédiatement et à tout moment en cas d'infraction grave" avertissait le colonel Pierre Caudrelier, commandant de la gendarmerie pour la Polynésie française, lors de la présentation de ce nouveau dispositif, un premier palliatif à l'absence de fourrière au fenua. "Il y a maintenant une réponse coercitive immédiate en attendant le temps de l'enquête et la décision de justice de confisquer ou de restituer le véhicule".


Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 13 Avril 2016 à 17:58 | Lu 6351 fois







1.Posté par pat le 13/04/2016 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bonne initiative ! Ces chauffards sont des tueurs potentiels ..

2.Posté par LEPETANT le 13/04/2016 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Étonnant que l'on n'y ait pas pensé plutôt.

3.Posté par Moana le 13/04/2016 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SBAAAAM le Sabot........lui se dit." bha...j'prendrai l autre BM a mon pere..."..............joli coup de filet messieurs....Tres bien les gars..ca c est super merite, et ca fait presque plaisir...La connerie ne reste pas impunie...

4.Posté par CITRUS le 14/04/2016 06:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

il ne lui reste plus qu'a fêter cela,
HA HA HA HAAAA bien fait pour sa tronche

5.Posté par molly le 14/04/2016 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo super la gendarmerie,

voilà une sanction efficace!

on est une très large majorité silencieuse, derrière vous,

en y a marre de ces chauffards" avec leur grosse caisse !

continuez,

y en a encore quelques dizaines!

6.Posté par TOM le 14/04/2016 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

5 ans de taule ça devrait le calmer ... mais comme la justice se fait du fric avec les récidives, il aura juste une peine avec sursis. On connait déjà le verdict. Ca fera peut-être un enfant de tué sur la route dans les deux prochaines années, mais ça la justice s'en fou.

7.Posté par Hans Van Barneveld le 14/04/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un fils à papa qui passe son temps à faire des conneries ! heureusement tous ne sont pas comme ce triste individu.

En souhaitant, grâce à sa suspension de permis, qu'il puisse réfléchir à l'accident qu'il aurait pu causer à d'autres ! lui tout seul dans le décor c'est "son" problème...

8.Posté par Attention ! le 14/04/2016 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mort de rire !

Le gendarmes se ridiculisent en ne sachant pas utiliser le sabot !

La coupelle doit masquer les écrous, sinon rien de plus facile pour déposer la roue !

Cf le site du vendeur : http://www.g-lambert.com/index4.htm

Les images du journal télé montraient bien le sabot dans cette position une fois en place.......


Trop fort la gendarmerie........

(Toutefois j'approuve la décision, il était temps de faire de la répression, ici la prévention fait trop sourire)

9.Posté par Tevatea le 14/04/2016 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO !

10.Posté par drost le 14/04/2016 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soyer rassuré, il a toujours le droit de ce défoncé a l'alcool , car aucune interdiction ne lui sera signifier, sa n'existe pas.

11.Posté par Olivier le 14/04/2016 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est loin d'être une première à Tahiti.
En 1990, ma voiture mal garée, je l'avoue, a été immobilisée devant le centre Vaima à Papeete.

12.Posté par ERIC le 14/04/2016 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Messieurs de la maréchaussée, il faudra apprendre à mettre en oeuvre le sabot de Denver;
Le capot doit couvrir les écrous de roue, autrement, cela ne sert à rien.....Pas besoin de mettre un chiffon .....Tout est prévu pour tout type de jantes.
On dévisse les écrous et on met la roue de secours en place et Hop, adieu la valise....
j'espère que la GN de PF a reçus beaucoup de sabot de Denver........Vu le nombre d'alcooliques d'excès de vitesses.

13.Posté par PorscheLover le 14/04/2016 15:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus, c''était une Porsche Cayenne S e-hybrid ! 😯😯 Le puissant bolide est mis au placard ! Bon en même temps, il aurait pas du filer autant, même avec son bolide à 416 CH !

14.Posté par tortue verte le 16/04/2016 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère que pour ce genre de chauffards, la sanction, bien plus qu'un tour en prison, ce sera la confiscation pure et simple du véhicule avec 2 obligations : aller quand même faire un petit stage à Nuutania, pour voir où il peut finir s'il continue ses conneries, et aussi aller faire un tour à l'hôpital, pour voir ce que deviennent les accidentés de la route. L'argent qui sera récupéré sur la vente de son véhicule devrait pouvoir permettre de financer ça.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance