TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Invités à l'école maternelle, les parents retournent en classe




PAPEETE, le 20 mars 2017 - La semaine de l'école maternelle est organisée du 20 au 24 mars sur tout le territoire. Le concept? Inviter les familles à rejoindre leurs enfants sur les bancs de l'école pour mieux cerner leur quotidien. L'événement vise à tisser des liens entre les familles et le corps enseignants pour faciliter les échanges à venir.

La direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) porte pour la troisième année consécutive l'événement la semaine de l'école maternelle. Cet événement invite les familles à retrouver leurs enfants sur les bancs de l'école. "L'école a toujours été ouverte aux parents", indique Cécile Lenoir, directrice de l'école maternelle Raitama à Taunoa (Papeete), "mais cette manifestation formalise les échanges avec, chaque année, un nouveau thème".

Pour 2016/2017, le thème retenu est le jeu. "Les enseignantes se sont réunies en amont pour organiser leur semaine en fonction. L'idée est de montrer qu'en maternelle, le jeu a une place importante mais qu'il est aussi prétexte à un apprentissage."

Briser des idées reçues

Le passage des familles à l'école est l'occasion de briser certaines idées reçues. "Il y a des parents qui pensent que l'on apprend à lire en maternelle, d'autres que les enfants ne font que jouer", constate Cécile Lenoir. La semaine de l'école maternelle fait la lumière sur les programmes et apprentissage.

Dans les petites classes, les enfants "construisent les 1er outils pour structurer la pensée", ils "mobilisent le langage dans toute les dimensions pour acquérir et développer la conscience phonologique", ils "agissent, s'expriment, comprennent à travers les activités physiques".

Ce lundi matin, à l'école Raitama, les tout-petits font du vélo sous le préau, les petits des exercices dans la cours, les plus grands enchainent des ateliers au cours desquels ils tracent des signes graphiques, comptent les syllabes, assemblent des Legos…

Mesurer l'impact de ses comportements

Dans la classe des moyens de maîtresse Hinano Aiho, comme tous les matins, les élèves arrivent au compte-goutte jusqu'à 8 heures, perturbant le déroulé de la matinée. "Vous voyez quel impact cela peut avoir d'arriver en retard", lance-t-elle à l'attention des parents présents.

"Cette semaine de l'école maternelle est aussi l'occasion d'une certaine prise de conscience", admet la directrice. "On ne se rend pas toujours compte des conséquences que peuvent avoir certains manquement. C'est pourquoi j'ai demandé aux enseignantes de ne rien faire de particulier cette année, si ce n'est illustrer le thème. Il faut que les parents voient ce qui se passe vraiment en classe."

Des parents qui sont invités à observer mais aussi à participer. "Non pas en tant que conseiller ou guide mais en tant que joueur, comme leurs enfants."


La maternelle en chiffre

En Polynésie française se trouvent :
28 écoles maternelles
128 écoles primaires incluant des classes maternelles
420 classes maternelles un seul nivaux : 46 STP – 122 SP – 118 SM – 134 SG
145 classes maternelles multiniveaux
61 classes maternelles avec des élèves de l'élémentaire
763 enfants de moins de trois ans scolarisés
Pour cette troisième édition de l'événement, toutes les écoles maternelles participent, soit 11 166 élèves et leur famille.


Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 20 Mars 2017 à 10:20 | Lu 4983 fois







1.Posté par Jean Bon le 21/03/2017 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est cool, sur la photo il doit y avoir une vingtaine d'élèves.
Dans la classe de maternelle grande section de mon enfant, ils sont 35...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Mars 2017 - 19:08 Il volait dans les bureaux du Haut-commissariat

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance