TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Interview exclusive de Mihimana Braye après l’accident de surf qui a failli lui coûter la vie !




Interview exclusive de Mihimana Braye après l’accident de surf qui a failli lui coûter la vie !
Lundi 18 mars 2013. Derrière la belle image bleue d’une vague de récif qui déroule il y a la dure réalité du récif, à la fois dur comme du béton et tranchant comme une lame de rasoir.
Le jeune Mihimana Braye vient d’en faire la pénible expérience samedi en fin d’après midi dans le spot où il a gagné en mai dernier la Tap’s Junior. Avec le courage digne d’un grand champion et seulement deux jours après son accident, il reste motivé et se projette malgré tout vers la Pro Junior qui se déroulera à Rangiroa dans deux semaines et demie.

Avec l’accord de ses parents, il a bien voulu accorder cette interview exclusive à Tahiti Infos dans ce moment pourtant difficile :
« Les vagues étaient bien, mon copain m’a appelé et je me suis dit que j’allais me faire une session. On est parti avec Jérémie, il m’a déposé tout seul vers 15H. J’étais content quand j’ai vu les vagues. J’avais hâte de surfer, j’ai eu de bonnes vagues, il y avait de la taille. »
"Vers 16H15 mon copain est revenu me chercher, je lui ai fait signe que j’allais prendre une dernière vague. J’ai attendu assez longtemps et quand j’ai vu cette vague elle était vraiment orientée ouest, un grand mur de 2M50, grosse, et j’ai vu que l’eau se retirait au niveau du platier. »
« Je me suis dit ‘celle là c’est de la bombe’, j’étais le seul surfeur, comme c’était gros, que des bodyboardeurs. Je me suis dit ‘j’y vais’ mais j’étais un peu trop à l’intérieur. Au moment du take off (démarrage) j’étais un peu en retard, après j’ai fait un petit ‘chicken’ pour prendre de la vitesse, je me suis dit ‘cela peut passer’. »
« Mais au moment du deuxième chicken, là j’ai vu que j’étais trop ‘deep’ (à l’intérieur) et là boum direct sur le récif, le choc m’a fait évanouir et j’ai perdu connaissance. »
« Les bodyboardeurs que je remercie vraiment m’ont sauvé la vie, ils ont vu que je ne remontais pas, ils m’ont pris et m’ont mis sur la planche, c’est au contact de l’air que j’ai commencé à reprendre connaissance, j’avais de l’eau qui sortait par la bouche, du sang partout qui m’aveuglait, ils ont ramé pour moi en me poussant jusqu’au bateau. »
« Je saignais beaucoup de la tête, les copains me pinçaient le dos pour que je garde connaissance, ils m’ont mis une serviette sur les plaies qui elle même ‘pissait le sang’ tellement il y en avait, j’étais vraiment sonné, choqué. »
« Il m’ont vite ramené au ponton. Les gendarmes sont arrivés (...) plus tard les pompiers sont arrivés et m’ont amené à l’Hôpital. »
« Je suis resté depuis deux jours à l’hôpital, j’ai eu trois points de suture sur la plaie profonde, une autre plaie derrière l’oreille et une sur l’oreille qui me fait vraiment mal, et d’autres un peu partout sur le corps, les genoux, le pied, le bras à cause de ma montre, l’épaule, le coude. »
« D’après le scanner c’est bon. J’ai réfléchi et je me suis dit que ‘même aux meilleurs cela peut arriver’. Taapuna, j’y vais depuis que j’ai huit ans, je connais le spot par cœur mais il faut toujours se méfier, toujours être très attentif. Il ne faut pas être trop casse-cou, c’est un peu mon défaut, il faut penser aux conséquences. »
« Mais ça va, je suis toujours motivé, je ne suis pas non plus traumatisé, cela me donne envie encore plus…enfin c’est bizarre...J’ai envie de surfer, peut être que je vais être un peu plus attentif et moins casse cou. Je suis content d’avoir évité le pire, je suis là sur terre, je suis content. Ma famille, ma copine étaient là, à l’hôpital, mes amis ont demandé des nouvelles, c’était cool. Là, cela va un peu mieux, il ne manque plus que le repos et j’espère être en forme pour la Rangiroa Pro. »
« Un grand merci encore aux bodyboardeurs, je leur dois beaucoup. »




Interview exclusive de Mihimana Braye après l’accident de surf qui a failli lui coûter la vie !

Rédigé par SB le Lundi 18 Mars 2013 à 15:23 | Lu 4196 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Symon BOUNCE le 18/03/2013 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon rétablissement au jeune champion

2.Posté par Faut pas pousser! le 19/03/2013 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien raconté le jeune!!

J'ai "eu été" un jeune surfer à une lointaine époque et c exactement les sensations éprouvées quand on se prend des gamelles d'enfer!!!

3.Posté par helme le 19/03/2013 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la moindre petite erreur ou hésitation sur un récif ne pardonne pas, bon rétablissement

4.Posté par Hinanolove le 19/03/2013 21:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faaito ito champion!

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki