Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Internet : STN veut offrir en Polynésie des tarifs "similaires à la Nouvelle-Calédonie"



Marc Collins et Thierry Lehartel, les deux fondateurs de Smart Tahiti Networks, lors de la présentation de la toute première initiative de l'opérateur : l'application Firechat. Entre eux se trouve Tauahere Coupel, la première technicienne de STN.
Marc Collins et Thierry Lehartel, les deux fondateurs de Smart Tahiti Networks, lors de la présentation de la toute première initiative de l'opérateur : l'application Firechat. Entre eux se trouve Tauahere Coupel, la première technicienne de STN.
PAPEETE, le 25 novembre 2015 - [Article mis à jour le 26/11 à 17h avec l'interview de Thierry Lehartel]

Smart Tahiti Networks vient d'obtenir officiellement son agrément officiel : la jeune entreprise devient le troisième opérateur d'internet fixe du territoire. STN devrait proposer des abonnements ADSL et fibre dès 2016, en louant les lignes de l'OPT.

Nous vous en parlions depuis quelques semaines suite à des confidences des entrepreneurs concernés, mais c'est maintenant officiel : un nouvel opérateur internet est né en Polynésie. Le conseil des ministres a accordé cette semaine l'agrément de Fournisseur d'Accès à Internet à la société Smart Tahiti Networks (STN). C'est une société à capitaux 100% polynésiens, qui n'a pas demandé de défiscalisation.

STN est le nouveau nom de NiuTV, qui offrait jusqu'à présent un boitier connecté permettant d'accéder à divers services en ligne, en particulier un gestionnaire de ses téléchargements, des contenus en streaming, etc. Le succès d'estime chez les geeks du Pays était important, mais l'initiative manquait encore de rentabilité. L'entreprise veut changer d'échelle en proposant ses propres forfaits internet.

Le nouveau projet est désormais de proposer des abonnements ADSL et fibre dès le premier trimestre 2016. C'est l'infrastructure cuivre et fibre optique de l'OPT qui sera mise à contribution, grâce à une organisation d'opérateur "Over The Top" ("par-dessus" en anglais). L'idée est, comme ça a été le cas en France, de permettre à des opérateurs concurrents de louer les lignes de l'opérateur historique…

En France c'était une autorité de régulation, l'ARCEP qui validait les tarifs proposés par France Télécom à ses nouveaux concurrents. En Polynésie, personne ne se charge pour l'instant de valider les tarifs que l'OPT offre aux autres opérateurs. "Là on est en négociation directe avec l'OPT parce qu'on est opérateur", explique Thierry Lehartel, co-fondateur de Smart Tahiti Networks. "Il y a eu une vraie volonté du gouvernement de pousser vers ce modèle Over The Top, en partenariat avec l'OPT. C'est une façon de maintenir les équilibres, nous avons reçu le soutien du président et du gouvernement qui veulent une baisse des tarifs et une amélioration du service. Et s'il y a des conflits sur les tarifs entre nous et l'OPT ce sera l'Autorité de la concurrence qui tranchera."

Et effectivement, pour le gouvernement, "cette concurrence accrue devrait permettre une baisse des tarifs pour les usagers et la diversification des offres et des contenus" notait le compte-rendu du conseil des ministres mercredi.

DES PRIX SIMILAIRES À LA NOUVELLE-CALÉDONIE POUR LES OFFRES "SMART"

Les deux fondateurs de STN, Thierry Lehartel et son associé Marc Collins, expliquaient en octobre avoir pour ambition d'utiliser les dernières technologies pour développer un "réseau citoyen qui utiliserait nos particularités insulaires", avec par exemple des routeurs-relais dans les vallées pour partager un accès presque gratuit au web local. Ils confirment aujourd'hui que les technologies développées pour la NiuTV se retrouveront également dans la future box de STN, avec appels illimités par VoIP, catch-up TV et YouTube directement sur la télévision, gestionnaire de téléchargements… Mais pas tout de suite :

"Nous lancerons internet d'abord, pour que les clients comprennent nos offres en terme de prix et de qualité, puis on déroulera tous les services une fois qu'on aura prouvé notre qualité. Ce seront des services innovants, la vidéo à la demande c'est juste normal aujourd'hui !" explique Thierry Lehartel.

Au niveau des tarifs, le président de Smart Tahiti Networks dément les chiffres qui ont circulé pour l'instant, mais révèle que "l'objectif est d'être similaire aux tarifs pratiqués en Nouvelle Calédonie, pour avoir un ordre d'idée. On a plus d'ambition que les 20 à 30% de réduction proposés par Viti."

D'un point de vue technique, le fait de dépendre de l'infrastructure de l'OPT semble devoir poser problème dans certaines situations : "On aura accès à tout le réseau filaire et cuivré de l'OPT. On a les même contraintes, donc soyons réalistes, là où le réseau n'est pas capable de suivre la capacité dont on a besoin, on étendra notre réseau avec d'autres technologies. Des relais Wi-Fi là où on a des besoins, ou un réseau citoyen…"

Le service va être lancé sous le nom "Smart", et l'entrepreneur confirme que STN proposera aussi des offres professionnelles. Pour ce gros lancement, Smart Tahiti Networks va embaucher, pour atteindre 7 personnes au démarrage. Les deux co-fondateurs ont recruté Pierre Perrey, ancien directeur stratégique de l'OPT, pour prendre la direction générale du nouvel opérateur.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 26 Novembre 2015 à 17:01 | Lu 10619 fois







1.Posté par VATEA le 26/11/2015 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bien !! !l'opt nous promet de la fibre optique en 2014 .. 2015 .. appelez les ... c'est drole !!!

quel echec ...

2.Posté par wakrap le 26/11/2015 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est super un nouveau venu, mais pourquoi tomber dans cette novlangue lamentable de réseau "citoyen". Mutualisation, point d'accès gratuit ou autre, mais rien de "citoyen".

3.Posté par Communico ergo sum le 26/11/2015 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très bon la concurrence. Mais c'est encore mieux d'innover! Par exemple avec: http://www.o3bnetworks.com/customers/
plus besoin de louer des lignes à qui que ce soit, tout passe par les satellites. Plus simple, plus rapide et moins cher!

4.Posté par Euh non.... le 26/11/2015 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Euh non au poste 3, plus simple et plus rapide je ne crois pas ! Le temps de latence par satellite est beaucoup trop élevé ! C'est ce qu'on avait avant honotua, et pour avoir bien connu le "satellite" PLUS JAMAIS ! Sans compter que les satellites sont plus sensibles aux perturbations. Ca sera encore pire !

5.Posté par Podium le 26/11/2015 21:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En verra b1 ki d 3 serra sur le podium.......😀😀😀

6.Posté par Mini Tel le 27/11/2015 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vu que mana a rejoint le groupe opt,
pourrait on arrêter de payer l'abonnement téléphonique pour rien!
abonnement à 2400 f/mois tout de même !

7.Posté par Xenos le 27/11/2015 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On va peut-être finir par utiliser un peu plus que les 0,11% de la capacité du câble Honotua :-(

Je n'y crois pas, mais enfin...

8.Posté par JacquesAdi le 27/11/2015 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un opérateur de plus pour un marché aussi étroit ça semble être un pari risqué. Ne pas demander la défiscalisation c'est aussi éviter la constitution d'un dossier lourd et d'une étude de marché pointue. Bonne chance quand même et à l'année prochaine !!!!

9.Posté par Toujours les mêmes le 27/11/2015 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y en beaucoup dont c'est le métier de monter des affaires et de les mettre en faillite peu de temps après... Toujours les mêmes.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 10:00 Maupiti : 436 kilos de viande de tortue découverts

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance