Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ice, paka, alcool : la lutte contre les addictions continue



PAPEETE, le 7 septembre 2017 - Problème de santé majeur en Polynésie, les addictions restent la cible du ministère et de la direction de la santé. Une campagne de prévention et de sensibilisation est lancée et une journée d'informations est prévue le 15 septembre prochain.

De plus en plus jeunes et de plus en plus nombreux : c'est le constat frappant qu'ont fait les équipes de la direction de la santé au cours d'une enquête en milieu scolaire sur la consommation de drogue. Certains adolescents commencent le paka avant l'âge de 14 ans. "Plus on commence jeune, plus les dégâts sont importants", souligne le docteur Marie-Françoise Brugiroux, responsable du centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie.

Certains enfants qui entrent en 6ème aujourd'hui consomment du paka depuis deux ans. Un constat alarmant compte tenu des conséquences sur la santé de cette drogue. Le paka a une incidence sur le cerveau, le QI. Beaucoup de jeunes décrochent. "Ils n'arriveront pas en 3ème", continue la docteur.

En parallèle, les équipes du centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomanie ont constaté la montée en puissance d'un autre phénomène : la consommation d'ice. Là aussi, les accros à cette drogue sont de plus en plus jeunes. "En fait, cela touche probablement moins de monde que le paka mais le problème de cette drogue est qu'elle reste énormément addictive. La dépendance est rapide et entraîne des comportements asociaux ou de la délinquance."

Les services de la santé luttent contre cette drogue depuis une dizaine d'année. Dans l'enquête menée en 2016, 3 % des jeunes interrogés ont déclaré avoir consommé au moins une fois de l'ice. "Cela ne devrait pas exister. L'influence de l'ice est partout, reconnaît Marie-Françoise Brugiroux. C'est devenu presque banal. Ce n'est plus tabu comme avant."

Pour faire face à ce fléau, la direction de la santé organise une nouvelle campagne de prévention et de lutte contre les addictions.

"LE CHOIX D'ETRE LIBRE"

Marie-Françoise Brugiroux
Marie-Françoise Brugiroux
Le slogan de la campagne de communication 2017 est le "choix d'être libre". Trois actions seront déclinées pour toucher le public qui concerne les jeunes mais aussi leur entourage.

Des spots d'information et de prévention seront diffusés sur les deux chaînes locales et sur les radios du 9 au 22 septembre. "Nous faisons de la prévention pour ceux qui ne sont pas encore consommateurs, pour ceux qui ont encore le choix", explique Marie-Françoise Brugiroux.

Une journée d'informations et de débats aura lieu le vendredi 15 septembre, à Taravao. Un village infos sera installé sur la place Teputa à partir de 9 heures. Différentes animations ponctueront la journée pour délivrer des messages éducatifs sur les méfaits de l'alcool et des drogues aux jeunes.

Plusieurs associations seront présentes aux côtés des services de la commune et de la direction de la santé pour l'évènement.

En soirée, des artistes du fenua monteront sur scène. Les services du Pays espèrent convaincre et sensibiliser un maximum de personnes et qu'elles puissent ainsi faire "le choix d'être libre".

Quelques chiffres

Selon une enquête menée en milieu scolaire en 2009, sur les jeunes interrogés :
- 29 % ont déjà expérimenté le cannabis
- 13 % de garçons et 9 % des filles en font un usage à risque
- 4 % sont déjà dans une consommation problématique

Selon la même étude menée en 2016, sur les jeunes interrogés :
- 30 % ont déjà consommé de la drogue
- 29 % ont consommé du paka au moins une fois
- 16 % ont consommé du paka entre 1 à 9 fois au cours du mois qui a précédé l'enquête
- 5 % ont consommé du paka plus de 10 fois au cours du mois qui a précédé l'enquête
- 3 % ont déclaré avoir consommé de l'ice au moins une fois

Pratique

Le centre de consultations spécialisées en alcoologie et toxicomaine ( CCSAT) a été créé en 1984 à la direction de la santé. C’est le seul service spécialisé en addictologie de la Polynésie française. Il assure un accompagnement et des soins spécialisés en ambulatoire gratuits et anonymes à toutes les personnes, adolescentes ou adultes et leur entourage.
Les consultations ont lieu dans les locaux du service à la Direction de la Santé, rue des Poilus Tahitiens.
Téléphone : 40 46 00 67
Le site Internet permet notamment aux visiteurs de tester leur consommation d'alcool ou de drogue et permet de situer le degré de son addiction : CLIQUER ICI

Un événement le 15 septembre à la presqu'île

Rendez-vous le vendredi 15 septembre sur la place Teaputa à Taravao :
- 8h30 : ouverture officielle
- A partir de 9 heures : ouverture du forum et animations du village infos : information et sensibilisation sur les addictions, consultations avec des psychologues, informations sur la législation, sensibilisation aux facteurs de risque des accidents de la voie publique…
- 12 heures : spectacle de danse avec les Tamarii Toahotu
- 13 heures: reprise des ateliers
- 15 heures : clôture du village infos No drugs.
- 17 h à 21 heures : concerts gratuits.


Rédigé par Amelie David le Jeudi 7 Septembre 2017 à 11:28 | Lu 413 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance