TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Heve Kelley : Le bilan de ses 3 premiers mois en Nouvelle-Zélande




PAPEETE, le 22 décembre 2015- Le jeune tennisman de 18 ans originaire de Moorea vient de boucler son premier trimestre au sein du Saint Kentigern College. Il se prépare avec Gilles de Gouy, référence du tennis polynésien pendant plus d’une décennie devenu coach en terre maori.


Nouvelle-Zélande, le 22 décembre 2015 : Heve Kelley (1m92) a décidé cette année de prendre son envol. Un envol qui l’a emmené à 4000 kilomètres de son île natale, à Auckland. Il espère en fait ne jamais atterrir et surtout épouser une carrière professionnelle, c’est l’objet des sacrifices qu’il a choisi de faire. Sa famille, sa petite amie, ses copains, Heve a laissé tout cela de côté pour se concentrer sur son but ultime : se placer dans le circuit ATP.


Au Saint Kentigern College, le champion de Polynésie 2015 a rejoint Gille de Gouy qui le prend sous son aile et travaille avec lui tous les compartiments de son jeu. « Jusqu’en 2015, Heve se remarquait par son jeu de défense et de contre-attaque basé sur une solidité en fond de court » confie l’entraîneur. Nous tâchons de développer l’attaque pure et les montées au filet tout en optimisant ses deux coups forts décisifs qui sont le service et le coup droit. »


44 matchs (22 en simples et 22 en doubles) sur une période de 3 mois : c’est le bilan sportif de Heve Kelley. Au-delà des résultats lors de ces nombreuses confrontations, le jeune homme a surtout compris qu’il lui fallait travailler très dur pour devenir professionnel. La préparation physique est quasi-quotidienne et le jonglage peu évident entre les études et les entraînements.


La route est encore longue pour le jeune joueur et selon son coach : « La question cruciale sera : à quel niveau (quelle fourchette de classement ATP) souhaite-t-il se placer ? » Pour l’heure, la promesse du tennis polynésien est en plein apprentissage et ira étape par étape. Son objectif à court terme : intégrer une bonne université américaine.



Interview de Gilles de Gouy, entraîneur de Heve Kelley :

Quel pré-bilan peux-tu faire après 3 mois d’entraînement avec Heve ?


« C’est un privilège d’entraîner un garçon comme Heve. Il fait confiance à 200 % à ses entraîneurs et il en résulte une énorme progression réalisée sur une courte période. Il a découvert d’autres secteurs de jeu du tennis comme une préparation physique intense et il a encore beaucoup à apprendre. »

Quel est le mode de vie d’un professionnel en devenir ?

« Selon moi, il doit être capable d’associer l’aspect familial, affectif et social pour être structuré mentalement. Il doit ordonner ses priorités entre le tennis, les diplômes académiques, ses relations avec sa famille, sa copine ainsi que ses amis. C’est ce qui lui donnera un certain équilibre. »

Quels sont les objectifs fixés ?


« Décrocher une très bonne université dans le Top 40 USA et découvrir le niveau international. S’il travaille régulièrement, il aura de formidables opportunités et réalisera de grandes choses. Il pourrait devenir l’élément moteur du tennis polynésien et de la zone Pacifique. Il est actuellement en train de s’organiser, se structurer, se renforcer physiquement pour pouvoir s’envoler par lui-même et cela promet… »




Rédigé par Maruki Dury le Mercredi 23 Décembre 2015 à 06:22 | Lu 1071 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par MOOREA56 le 02/01/2016 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne chance et très bonne année à lui ainsi qu' à Hiro et Christiane .

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki