Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Hawaiki Nui Va'a – Etape 2 : Edt A gagne encore et augmente son avance au général ! Résumé + Diaporama



Hawaiki Nui Va'a – Etape 2 : Edt A gagne encore et augmente son avance au général ! Résumé + Diaporama

A l'issue de la 1ère étape qui s'est déroulée mercredi entre Huahine et Raiatea, Edt A avait 1'15 d'avance sur Paddling Connection et 4'20 sur Matairea Hoe, l'équipe de Huahine. En remportant la 2ème étape entre Raiatea et Tahaa, une étape de 26 km qui s'est déroulée dans le lagon, Edt A a désormais 2' d'avance sur Paddling. Cependant, rien est joué car la 3ème étape en océan pourrait réserver bien des surprises.

 

Tahaa, le 6 novembre 2014. Il y a eu un nouveau petit 'couac' au niveau du départ. Le départ de la première épreuve avait été donné en avance, au grand dam des télévisions étrangères qui avaient planifié des prises de vues en hélico et qui ont donc été surprises, ce qui a généré leur mécontentement. Ce matin vers 8H55 alors que les pirogues sont quasiment alignées le top départ se fait attendre et les pirogues s'élancent, mais c'est un faux départ.

 

Les pirogues s'élancent à nouveau, pour de bon cette fois-ci, vers 9H05 et passent devant le centre puis la marina de Uturoa. Team Opt prend un excellent départ, elle est positionnée près de la côte avec Matairea et Shell. Complètement à l'opposé, du côté des bateaux, Edt A et Mellow Johnny's sont également bien positionnées.

 

Les pirogues situées du côté des bateaux profitent des vagues générées par ces derniers. Incroyable ! Pour sa première participation, la pirogue hawaiienne Mellow Johnny's prend la tête de la course suivie par Edt, leur club 'ami' au niveau local.

 

Au niveau de la balise, à l'approche de Tahaa, Team Opt réussit à reprendre la tête suivie d'Edt A, Mellow Johnny's, Edt B, Hinaraurea, Shell et Air Tahiti. Team Opt commence même à creuser un écart d'une trentaine de mètres d'avance sur son poursuivant.

 

C'est à ce moment qu'un bateau chavire, déclenchant l'alerte du côté des organisateurs. Comme chaque année, les bateaux accompagnateurs sont nombreux et la situation devient dangereuse dans le chenal étriqué de Tahaa où la moindre faute d'inattention peut se transformer en accident.

 

Une heure après le début de la course, alors que le cortège longe la côte quasi vierge de l'île de Tahaa, Team Opt fait la course en tête suivie de Edt A et de Mellow Johnny's. C'est à ce moment là que les Hawaiiens commencent à lâcher prise alors qu'au contraire Edt A passe à la vitesse supérieure.

 

Matairea revient à la 4ème place, elle est à la lutte avec Hinaraurea qui fait aussi une belle remontée. Paddling Connection revient également vers la tête de course. La course à l'usure commence, car le surf se fait rare, si ce n'est qu'avec les vagues générées par les bateaux. Shell semble en difficulté et n'est plus dans la tête de course.

 

Alors que la pirogue hawaiienne continue à rétrograder, Edt A se rapproche du 'leader' Team Opt. Derrière, Hinaraurea s'installe en 3ème position suivie de Matairea et de Paddling qui s'accroche. Mellow Johnny's et Edt B sont également dans le peloton de tête.

 

Dans la dernière partie de la course, les positions vont encore bouger, sous les cris du public en folie : Edt A réussit finalement à prendre la tête de la course et va réussir à la garder jusqu'au bout, devançant Team Opt qui commence à faiblir. Hinaraurea continue sa belle remontée et dépasse également Team Opt pour obtenir une belle 2ème place, devant Paddling Connection qui prouve que le team est bien là physiquement pour défendre son titre. Matairea, 3ème lors de la 1ère étape, termine 5ème et Team Opt arrive 4ème. Shell Va'a arrive à la 14ème place.

classement_2eme_etape.pdf Classement 2ème Etape.pdf  (59.33 Ko)


Manatea Bopp-Dupont d'Edt A :

 

« On a essayé de sortir au départ, on a vu qu'on avait un peu de mal, on a essaye de calmer le jeu, Team Opt est repassé devant, on s'est dit qu'on allait récupérer, rester dans les 'vagues bateau' le plus possible et récupérer jusqu'à l'église et à l'église on s'est dit 'maintenant on va s'accrocher et essayer de partir.' On reprenait de plus en plus confiance en nous et quand finalement on a réussi à passer Opt on s'est dit 'les gars, c'est pour nous aujourd'hui' et on est partis progressivement. Je remercie les 'boyz', on a bien travaillé aujourd'hui. »

 

Vous avez gagné 'à la stratégie', comme hier ?

 

« C'est ce le coach nous avait dit ce matin, si on peut il faut gérer et récupérer et quand on pourra partir tout seuls, on y va, c'est ce qu'on a fait, on a préféré gérer, récupérer le plus possible pour avoir des réserves pour la fin. »

 

Confiants pour la dernière étape ou encore méfiants ?

 

« On reste quand même avec un petit doute, on ne sait jamais, on vient de me dire qu'on a 2 minutes et quelques d'avance, c'est bien mais tant qu'on est pas arrivés à Bora ce n'est pas terminé. S'il y a du gros surf on peut craindre Matairea et Manutea Owen, mais on surveille plutôt Paddling, ce sont les hommes à battre et eux vont vouloir aussi nous chercher, ils sont 2èmes au général, ils veulent gagner aussi, faitoito à tout le monde. »

 


Roland Teahui, l'entraîneur de Shell Va'a :

 

Quel est le bilan de ces deux étapes ?

 

« Cela a été dur pour les rameurs, surtout aujourd'hui, pour moi il y a trop de bateaux qui ne respectent pas les rameurs, ce n'était pas beau à voir, beaucoup de pirogues profitent des vagues de bateaux. Je n'incrimine pas les rameurs, c'est aux bateaux suiveurs de faire attention. Certains rameurs aiment ça, d'autres n'aiment pas du tout. »

 

Il faut malgré tout rester positif pour l'avenir ?

 

« Il n'y a pas grand chose à changer, c'est la préparation, l'entraînement, le mental. Certains anciens sont un peu écoeurés par la rame, de janvier à décembre ce n'est pas aussi évident. Les jeunes qui viennent de débuter, ça va, mais les anciens, cela a été dur pour eux. Greffer la famille, tout ça, partir tôt le matin, arriver tard à la maison, de janvier à décembre c'est beaucoup, c'est trop. » SB



Rédigé par SB le Jeudi 6 Novembre 2014 à 14:54 | Lu 910 fois




Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017