TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Hawaiki Nui Va’a: Edt Va’a remporte la 2ème étape, Paddling Connection conserve sa première place au général




Hawaiki Nui Va’a: Edt Va’a remporte la 2ème étape, Paddling Connection conserve sa première place au général
Taha’a le 8 novembre 2012. La deuxième étape de la course annuelle Hawaiki Nui Va’a s’est déroulée dans le lagon qui entoure Raiatea et Taha’a. C’est la plus courte des trois étapes (26 Km) mais toute en puissance puisque la houle à l’intérieur du lagon est inexistante, la course doit se gagner à la force des bras.

Le choix du cap, dans cette étape, a moins d’importance, ce sont la condition physique et la synchronisation de l’équipe qui comptent.

Edt Va’a a su s'imposer sur ces critères, remportant la seconde étape devant Paddling Connection et Matairea Ho’e. La pirogue de Papara termine 4ème, Shell Va’a B 5ème, puis Shell Va’a A suivie de Team Opt.

Au général Paddling Connection garde une quinzaine de secondes d’avance, ce qui annonce une troisième étape riche en suspense. Ces quelques secondes d’avance ne représentent pas beaucoup sur cette dernière étape de 58,2 kilomètres qui mènera jusqu’à Bora.

L'équipe Matairea Ho’e n’a pas fait de changement et n’en fera pas pour la dernière étape n'ayant plus de remplaçant pour Maitai Danielsson qui s’est blessé en surfant.

Steve Teihotaata de Edt Va’a s’est confié à Tahiti Infos juste après l’arrivée :

Paddling Connection a failli revenir, tu as eu peur ?

« Peur non, mais un peu de stress quand même, mais ça va on avait vu ça hier avec les copains, d’essayer de bien partir au départ et puis d’essayer de calmer le jeu et de profiter des petites vagues qui allaient arriver, on avait prévu que les gars de Paddling allaient revenir avec les vagues de bateaux, ils surfent aussi très bien. »

« On est resté « mano à mano » pendant quelques minutes et je tiens à féliciter les copains de ma pirogue car on s’était dit que dès que l’on allait avoir ce vent de face, on allait essayer de pousser pour respirer mieux devant et ça a marché. Félicitations aux boys de Paddling et de Matairea. »

Des changements pour cette deuxième étape ?

« On a changé deux « bougies », hier il y en avait un qui était un peu défaillant, on l’a fait récupérer pour pouvoir être en forme demain.

Vous allez vous « marquer » demain ?

« C’était à la première étape l’histoire du marquage. Vu qu’on avait une minute de retard, on avait conclu qu’il fallait qu’on revienne au moins à 20 secondes pour ne pas être trop loin pour la dernière étape. On a pris 38 secondes donc il nous reste 12 secondes à récupérer. Il faudra essayer de s’en aller, les surveiller si on est devant, s’il n’ont pas de meilleur cap que nous. Félicitations et bonne récup à tous pour demain. »

Kamehameha Tamarii de Paddling Connection s’est également confié à Tahiti Infos.

« Au départ on est bien partis, on s’est dit « on va gérer, on va ramer tranquillement. Essayer de voir les favoris qui sont à côté. » Dès qu’on était chauds, on a essayé de revenir sur Edt. En milieu de course on a commencé à être bien, on s’est dit « les gars il faut qu’on y aille maintenant ».

« On est revenus sur Edt, on a eu un petit pépin, un peu de fatigue, on revenait de loin quand même, quand ils sont repartis on s’est dit au moins on garde le général. A 20 secondes d’avance, on a toujours le maillot jaune, on verra ça demain. On a gardé la même formation qu’hier, pour demain on verra ça ce soir avec le coach. »

Roland Tere de Shell Va’a a accepté d’être interviewé par Tahiti Infos :

« La course…Il ne s’est pas passé grand-chose, on a vu la course de l’arrière, comme hier, on était pas du tout dans le coup. On a fait un changement, Bruno est descendu et Moeava est monté. »

« Dans le groupe il faut qu’on soit en cohésion. C’est bien beau de faire des réunions, discussions, il faut tendre l’oreille, il faut écouter aussi. Il faut être unis. La V6 c’est un sport collectif. Tout le monde doit être synchro, mais il faut rester positif pour demain, 9 minutes sur 4 heures et demie c’est toujours possible. »

« Pas trop de changement prévus à mon avis. Tapea pa’ari (tenir bon), il faut oublier hier et aujourd’hui et aller de l’avant, rebondir. On a fait quasiment que des bons résultats cette année, et là on se prend deux baffes, cela fait quand même mal. Hier c’était la gauche, aujourd’hui la droite, demain c’est peut être le KO !! »

« Non, non demain on va bien se remobiliser. C’est là loi du sport. Félicitations à Edt Va’a. Déjà à Molokai ils n’étaient pas loin, Paddling aussi félicitations, petit club, petit budget, chapeau, tous ces petits clubs, Matairea, chapeau. »

Cela relance carrément le suspense, ce n’est plus les trois ténors, c’est tout le monde du va’a, les petits comme les gros. Il faut toujours se méfier des plus petits. Ca va les rebooster, c’est une bonne chose pour le va’a. »

Article, photos SB / Tahiti Infos


Rédigé par SB le Vendredi 9 Novembre 2012 à 05:14 | Lu 1432 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki