TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Haltérophilie – Championnat de Polynésie : Le Marquisien Teremu Touatekina est le plus fort.


Le championnat de Polynésie de haltérophilie s’est déroulé samedi matin à Punaauia. C’est le Marquisien Teremu Touatekina du club de Nahiti de Arue qui s’est distingué. Alors qu’il n’était pas le plus lourd, il a réussi à soulever les plus grosses charges : 115kg à l’arraché et 135kg à l’épaulé-jeté. Le Marquisien est donc le leader actuel de la discipline.



Teremu Touatekina, le 'boss' de la discipline
Teremu Touatekina, le 'boss' de la discipline
PUNAAUIA, le 21 septembre 2015. Samedi matin, la fédération tahitienne de haltérophilie a proposé le championnat de Polynésie. C’était un moment important pour ces adeptes des disciplines de force athlétique. Une vingtaine de participants ont pu se mesurer entre eux. Il s’agissait pour certains, seuls dans leur catégorie, d’un combat contre soi-même pour tenter d’améliorer ses propres performances.
 
L’haltérophilie, qui rappelons-le est une discipline olympique, existe dans sa forme moderne depuis les années 20. Deux mouvements sont pris en compte : L’arraché, qui consiste à soulever la barre au dessus de la tête en un seul mouvement et l’épaulé-jeté en deux mouvements. Le total des deux poids est additionné et donne un total, selon la catégorie de poids de l’athlète.
 
L’homme fort de la discipline a été le Marquisien Teremu Touatekina. Il n’est pas le plus lourd puisqu’il pèse – de 85 kg, mais il a soulevé les barres les plus lourdes : Il réussit à soulever 115 kg à l’arraché et 135kg à l’épaulé-jeté. A noter également la belle performance de Vaihau Bottari en – de 77kg puisqu’il soulève 100kg à l’arraché et 130 en épaulé-jeté.
 
Malheureusement, une dizaine de femmes n’ont pas pu participer en raison d’un problème de licence non à jour. C’était la seule compétition d’haltérophilie de l’année, contrairement au crossfitt qui se développe actuellement. Le club de Nahiti de Arue, le club le plus actif, propose un rendez vous crossfit le 3 octobre prochain au gymnase de Arue à partir de 9H.
 
On a pu également revoir le ‘géant de Tubuai’ Eriatara Ratia, champion du lever de pierre en 160kg en 2014 et 2015, champion également de la discipline ‘Strongest Man’. Il s’impose en novice en soulevant 85 kg à l’arraché et 125kg à l’épaulé-jeté. Sa femme Tehea Ratia s’est elle imposée en catégorie + de 75 kg en soulevant 55kg à l’arraché et 80kg à l’épaulé-jeté.

Teremu n'est pourtant pas le plus lourd
Teremu n'est pourtant pas le plus lourd
Teremu Touatekina au micro de Tahiti Infos :
 
C’est ta première compétition après ton retour des jeux du Pacifique ?
 
« Oui. Au niveau des Jeux, les Australiens, les Papous avaient un sacré niveau. Je n’étais pas vraiment à la hauteur mais j’ai quand même battu mes records personnels donc c’était une belle expérience, cela m’a permis de me surpasser. Je suis revenu motivé, en me disant que pour les prochains Jeux j’allais essayer d’accrocher la 3e marche du podium. »
 
Tu pratiques plusieurs disciplines liées à la force athlétique ?
 
« Oui, je fais du crossfit et de l’haltérophilie qui est la base du crossfit. Je fais partie du club Nahiti de Arue. On est comme une famille, il y a une bonne entente. On remercie d’ailleurs le maire pour notre nouveau matériel. Ce sport se développe, j’aimerais que plus de Polynésiens puissent s’y mettre car c’est un sport reconnu à l’international. »
 
Comment tu gères le risque de blessure ?
 
« Je profite de ce genre de compétition pour dépasser mes limites grâce à l’adrénaline. En entrainement ce n’est pas pareil. Pour ne pas me faire mal je m’entraine, je m’étire, je mange correctement, il y aussi les compléments alimentaires, c’est primordial dans la récupération. Après, la blessure cela peut venir comme ça, il suffit dans ce cas de se reposer avant de repartir. »
 
Un remerciement ?
 
« Merci à Christian Pottier le président de la fédération d’avoir organisé cette compétition et à notre président de club Ludovic Tufaaimea qui me permet de m’entraîner à la salle, et merci à la mairie de Arue pour le matériel fourni dans notre salle. »

Ma-Terena Vivish 1re en - de 67kg (à droite)
Ma-Terena Vivish 1re en - de 67kg (à droite)

Une bonne ambiance pour cette matinée de championnat haltérophile
Une bonne ambiance pour cette matinée de championnat haltérophile

Rédigé par SB le Mardi 22 Septembre 2015 à 14:59 | Lu 752 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki