TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Guyane: blâme confirmé pour une inspectrice du travail




Paris, France | AFP | vendredi 21/04/2017 - Le ministère du Travail a décidé vendredi de sanctionner par un "blâme" une inspectrice du travail de Cayenne accusée notamment de propos discriminatoires, dont le dossier avait été examiné la veille en commission disciplinaire.
"Une sanction disciplinaire est prise ce jour à l’encontre" de cette inspectrice du travail stagiaire et d'une de ses collègues et ancienne supérieure hiérarchique, "dont les rapports professionnels étaient connus comme étant conflictuels", a annoncé le ministère dans un communiqué.
Elles "se voient infliger l’une et l’autre un blâme", a-t-il précisé.
Les faits à l'origine de ces sanctions remontent au mois d'octobre 2016. L'administration reprochait à Henriette Henry, 50 ans, d'avoir répondu "je suis chez moi" en Guyane à cette collègue qui l'avait insultée ("négresse"), selon son avocat Me Anthony Thiers. 
La phrase avait été prononcée sur son lieu de travail, la DIECCTE de Guyane (direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) devant trois usagers. Pour le ministère, ces propos violaient les obligations déontologiques de réserve, de neutralité et de dignité des fonctionnaires, et étaient "discriminatoires" et "racistes".
Selon Me Thiers, Mme Henry a été "victime pendant des années du harcèlement et de l'attitude de cette collègue, s'en est plainte à de nombreuses reprises à sa hiérarchie, et a porté plainte en 2013, en vain". Pour la CGT, où Mme Henry est syndiquée, l'incident du 14 octobre est "la goutte d'eau qui a fait déborder le vase après des années d'humiliations et de discrimination raciale et syndicale". 
Les défenseurs de Mme Henry, soutenue par le député socialiste de Guyane Antoine Karam, la CGT et l'Union des travailleurs guyanais (UTG), avaient demandé en vain l'annulation de la procédure. Jeudi, une trentaine de personnes avaient manifesté leur "solidarité" en se rassemblant devant le ministère des Affaires sociales à Paris, où se tenait la commission disciplinaire chargée d'examiner les deux dossiers. 
Selon le ministère, le "caractère raciste de l’agression verbale qu’aurait subie" Mme Henry "n’a pu être attesté par aucun témoignage ni aucune preuve". Mais, "sur la base des faits avérés", les comportements des deux agents sont "fautifs", a estimé le ministère pour expliquer les sanctions.

le Vendredi 21 Avril 2017 à 04:44 | Lu 418 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance