Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Groenland: le chef de Greenpeace arrêté sur une plate-forme de forage



Groenland: le chef de Greenpeace arrêté sur une plate-forme de forage
COPENHAGUE, 17 juin 2011 (AFP) - Le numéro un de Greenpeace ainsi qu'un autre militant de l'ONG ont été arrêtés vendredi sur une plate-forme pétrolière qu'ils avaient escaladée au large du Groenland pour réclamer l'arrêt des forages dans l'Arctique, a-t-on appris auprès de la police.

"Nous avons pu arrêter à 08h06 (même heure GMT) les deux militants de Greenpeace qui sont montés sur la plate-forme", a déclaré à l'AFP un responsable de la police du Groenland, Morten Nielsen, précisant que l'un des deux militants était Kumi Naidoo, le chef de Greenpeace.

"Ils ont été inculpés d'intrusion et de violation de la règle sur les zones de sécurité", a-t-il ajouté.

Les deux militants ont été transférés à Nuuk, la capitale de ce territoire autonome danois, et doivent être déférés devant un juge qui décidera s'il faut les placer en détention en attendant leur expulsion, a ajouté M. Nielsen.

Plus tôt vendredi Greenpeace avait annoncé dans un communiqué que "le directeur exécutif international de Greenpeace, Kumi Naidoo, était entré dans une zone de sécurité fermée pour escalader la plate-forme de forage controversée" Leiv Eiriksson.

L'objectif de M. Naidoo était de demander au "chef de la plate-forme de stopper immédiatement le forage".

L'exploitant écossais de la plate-forme, Cairn Energy, a confirmé dans un communiqué que "des militants de Greenpeace avaient escaladé le vaisseau de forage semi-submersible Leiv Eiriksson (...) plus tôt dans la journée".

"Les autorités du Groenland les en ont délogés et les opérations n'ont pas été perturbées", assure Cairn.

La plate-forme Leiv Eiriksson avait déjà été prise d'assaut par des militants de Greenpeace les 2 et 4 juin. La police avait alors procédé à 20 arrestations.

En justice, Cairn vient d'obtenir aux Pays-Bas une injonction contre Greenpeace de 50.000 euros par jour de violation de la zone de sécurité autour de la plate-forme qui opère à environ 180 km au large de la côte ouest du Groenland.

Ce territoire compte sur la prospection pétrolière pour assurer son indépendance économique. Les réserves pétrolières en Arctique sont estimées à 90 milliards de barils et à 30% des ressources en gaz de la planète non encore découvertes, selon des études géologiques américaines.

En août 2010, quatre militants de Greenpeace avaient déjà occupé au large du Groenland une plate-forme chargée de prospecter pour Cairn, empêchant les opérations de forage pendant 40 heures. Ils avaient été obligés de cesser leur action en raison des dures conditions climatiques de la région arctique.

Rédigé par AFP le Vendredi 17 Juin 2011 à 09:39 | Lu 415 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies