Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Gregorio Grand-Midi : "Mes bébés ce sont mes œuvres"



Gregorio Grand-Midi : "Mes bébés ce sont mes œuvres"
PAPEETE, le 28 juillet 2015 - Il est celui par qui la vague est née. Gregorio Grand-Midi a pensé et conçu le tube en ciment qui enroule la nouvelle planche en bois, PK 0 à Teahupoo. Pour l'artiste, voyageur et surfeur, c'est un peu un rêve qui se réalise.

Ceux qui sont passés à Teahupoo ont vu la nouvelle sculpture au pk 0 : une vague qui surplombe une planche en bois sur laquelle le visiteur peut se faire photographier. "J'ai souhaité que les passants aient la sensation de ce que ça peut être un tube", explique Gregorio Pordea, alias Gregorio Grand-Midi, le père du nouveau monument.

L'ensemble mesure 3,80 mètres de hauteur sur 4,50 mètres de long et 1,70 mètre de profondeur. Il a nécessité un mois et demi de labeur. La vague est verte, "car en réalité l'eau n'est pas bleue mais bien verte. Le bleu, c'est la couleur du ciel qui se reflète". Le support consiste en un platier de corail récupéré à Rangiroa. "Attention", prévient le sculpteur, "nous ne sommes pas allés casser du corail vivant, nous avons pris du corail blanchi. Cela nous a pris une semaine". Le platier renseigne le novice sur les dangers du surf "sur ce qu'il y a en bas de la vague et qui déchire".

Il voit souvent les choses en grand

Gregorio Grand-Midi sait de quoi il parle. Originaire de Biarritz en France, il surfe depuis son plus jeune âge. Il rêvait de remplacer la planche sise depuis les années 1990 au pk 0 et abimée par les ans. Il voulait y construire un tube. C'est chose faite. Il rêve toujours de construire une sculpture du même genre sur la place de la mairie à Biarritz, mais rien n'est encore fait. En attendant, il s'exprime au quatre coins du monde. En Polynésie, il a notamment donné naissance au requin du restaurant le Captain Bligh, aux faux mape du site les Trois cascades, aux porteurs d'oranges sur le rond-point de la mairie de Punaauia.

Lorsqu'il créé, puis construit, il aime à mêler le corail, le végétal et le basalte. L'eau et la terre. Il manipule aussi le fer et le béton toujours avec du personnel local, qu'il forme. À Teahupoo il a travaillé avec deux jeunes de la commune : Auguste Teihotua et Ciano Toutatini. Il voit souvent les choses en grand. "Je suis artiste, décorateur, plasticien. Je travaille en répondant à des appels d'offre comme pour la vague de Teahupoo ou bien pour des particuliers, des hôtels. J'aime faire des choses monumentales. Comme par exemple à Cuba. J'ai fait la réplique du bateau de l'écrivain Hemingway dans l'hôtel éponyme en 15 mètres par 5. Cette réplique est devenue un bar pour boire des mojitos qu'affectionnait l'auteur autant qu'il appréciait la pêche."

Plus de 80 pays

Gregorio Grand-Midi a pris son baluchon pour la première fois en 1982. Il a fait plusieurs fois le tour du monde, pas moins de 80 pays, toujours au chaud, entre les deux tropiques : les Antilles, Cuba, l'Afrique équatoriale, Miami, … "Je n'ai pas d'attaches", explique-t-il. "Ni femme, ni enfant. La priorité c'est mon travail. Mes bébés ce sont mes œuvres". Il fait des sculptures, dans les rues, de préférence. "Les œuvres dans les galeries, ce sont des mondanités." Tahiti se trouve sur sa route. "J'y ai rencontré une vahine. Je m'y suis arrêté." Finalement, en 1998, il largue de nouveaux les amarres pour faire à nouveau le tour du monde. "Je ne suis revenu qu'il y a quatre ans". Définitivement semble-t-il. "J'ai besoin de me poser. Je ne supporte plus les foules, les aéroports, le voyage. Avant c'était vraiment sympa, on pouvait se déplacer facilement, on discutait avec les hôtesses, on pouvait même aller dans le cockpit à l'atterrissage. Maintenant c'est de la folie, on n'est plus que du bétail." Il est désormais installé à Punaauia… jusqu'à ce qu'il cède à l'appel du large.

Rendez-vous jeudi 8 heures

La stèle de Teahupoo sera inaugurée jeudi 30 juillet à partir de 8 heures. Le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Buissou sera présent ainsi que l'équipe communale, l'artiste Gregorio Grand-Midi et les deux jeunes constructeurs qui ont participé à l'élaboration du tube.


Contact

Facebook : Gregorio Grand-Midi
87 74 05 35
gregpord@yahoo.fr


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 28 Juillet 2015 à 14:16 | Lu 818 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance