Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Golf – Tahiti Open International : Un nouveau départ pour le Golf de Moorea


La 32e édition du Tahiti Golf Open International est proposée par la fédération polynésienne de golf en partenariat avec l’association des golfeurs professionnels (PGA) australienne. Elle se déroulera du 5 au 9 juin prochain au Moorea Green Pearl. Pas moins de 10 millions de francs pacifiques de dotation financière sont en jeu. Une conférence de presse était organisée ce mardi matin au siège de la Socredo, propriétaire du golf.


Les officiels présents lors de la conférence de presse de ce mardi matin
Les officiels présents lors de la conférence de presse de ce mardi matin
La 32e édition du Tahiti Golf Open International se déroulera au Moorea Green Pearl, un golf de 18 trous de signature Jack Nicklaus, gage de grande qualité. Après une absence de deux ans  puisqu’il n’y avait pas d’Open International en 2016, la fédération polynésienne de golf, présidée par Christian Lausan, souhaite revenir en force en mettant en avant les atouts touristiques de la Polynésie française.
 
Comme on a déjà pu le voir cette année sur certains évènements, l’organisation souhaite mettre l’accent sur le sport-tourisme, le golf représentant plus de 80 millions de pratiquants dans le monde. Des packages billet d’avion/hébergement ont été proposés aux visiteurs à travers la compagnie Air Tahiti Nui et les hôtels Manava Resort.
 
Ce sport est par ailleurs redevenu olympique depuis les derniers Jeux de Rio 2016. La fédération polynésienne de golf organise des compétitions régulièrement. L’école de golf compte une soixantaine de jeunes joueurs dont certains participent aux compétitions internationales comme Maggy Dury, Flavia Reid-Amaru ou encore le jeune Ari Demaeyer.

Un parcours exceptionnel de 18 trous
 
La fédération peut compter sur le golf d’Atimaono et sur celui de Moorea, même si ce dernier a bien failli disparaître. La relance du « Moorea Green Pearl » est également un des objectifs de l’organisation. Ce golf a la particularité de proposer une partie sur le plat et une autre surélevée qui offre une vue imprenable sur Temae, un des plus beaux sites de Moorea, avec sa plage de sable blanc à proximité.
 
Pas moins de 5 jours de compétition seront proposés. Le lundi 5 juin sera dédié au Pro-Am et permettra à des équipes composées d’un pro et de trois amateurs de s’affronter. 120 joueurs se sont inscrits. Du mardi 6 au vendredi 9 juin se déroulera la compétition Open, un véritable marathon de 18 trous par jour pendant 4 jours, pendant les lesquels professionnels et amateurs s’affronteront. 37 pros sont attendus sur les 80 participants.
 
Le Tahiti Golf Open International est un tremplin pour les golfeurs du Pacifique, certains anciens gagnants, comme le Néozélandais Ryan Fox, poursuivent leur carrière sur le circuit européen. Plusieurs pros d’origine polynésienne seront de la partie comme Jérémy Decian, Cédric Boschat, Adam Castillo, Gaston Tunoa, Charles Poroi ou Félix Hitiura.
 
Il est aussi une opportunité pour nos jeunes talents de côtoyer ces pros. Au niveau amateur, on attend les performances de Matahiapo Wohler, Jean François Cazeaux, Jérémy Biau, Romuald Carati ou encore Jim Cholet. Les filles seront également de la partie avec Vaea Nauta, Maggy Dury ou Flavia Reid-Amaru. Le public est invité à venir assister à la compétition sur le magnifique site du Golf de Moorea. La remise des prix se déroulera au Manava Tahiti Resort le vendredi 9 juin à 19H30. SB

Matahi Brothers, PDG de la Banque Socredo
Matahi Brothers, PDG de la Banque Socredo
Parole à Matahi Brothers, PDG de la Socredo
 
C’était important pour vous de soutenir cet événement ?
 
« Oui, compte tenu des investissements réalisés, la PGA a reconnu que le site était même meilleur que celui d’Atimaono. C’est important pour nous d’apporter notre pierre. Nous avons une sensibilité bien polynésienne avec une mission de quasi service public, une mission de développement. C’est ce qui nous amène à soutenir la jeunesse, le sport féminin, le sport en général. On a supporté les Tiki Toa et plus globalement la fédération tahitienne de football, les jeunes et les femmes en matière de va’a et, aujourd’hui, on est propriétaires du golf de Moorea, donc on soutient l’activité golfique. »
 
Le golf a failli être liquidé ?
 
« Ce golf, qui est un outils au service du développement touristique et de la politique sportive, allait disparaître. La Banque Socredo n’avait pas vocation à sauver ce golf mais elle avait une raison purement bancaire d’intervenir. Nous avions des créances importantes que nous n’allions pas pouvoir recouvrir car le golf allait partir à la liquidation avec des baux qui allaient être résiliés. »
 
Cela peut se révéler être un bon investissement ?
 
« Effectivement, cela peut l’être si le Pays fait de cette niche un objectif de développement du tourisme en Polynésie. Il faut avouer que deux golfs en Polynésie ce n’est pas suffisant, il en faudrait une troisième pour pouvoir s’inscrire auprès des Tours Operators en tant que destination Golf. Les gens se déplacent pour jouer entre 7 et 10 jours, il faudrait donc 3 ou 4 golfs. » Propos recueillis par SB

Louis Lesourd, secrétaire de la fédération polynésienne de golf
Louis Lesourd, secrétaire de la fédération polynésienne de golf
Louis Lesourd, secrétaire de la fédération polynésienne de golf
 
Les nouveautés de cette édition ?
 
«  En professionnels, on est à peu près sur les mêmes chiffres avec une quarantaine de pros en provenance de Nouvelle Zélande, d’Australie, de Nouvelle Calédonie, d’Angleterre et de métropole. La nouveauté, c’est la forte présence des amateurs étrangers. On a d’excellents joueurs amateurs de Nouvelle Calédonie, de Rarotonga et Papouasie Nouvelle Guinée. Je pense que ce sera un nouveau départ pour l’Open de Tahiti, ce qui est très encourageant. »
 
C’est un gros investissement pour la fédération ?
 
« C’était important de le faire pour faire connaître la destination Polynésie. Le but c’est d’attirer des golfeurs vers la Polynésie. Le parcours d’Atimaono est très beau mais celui de Moorea est particulièrement beau lui aussi. Tous ces joueurs reviendront chez eux. Je pense que nous avons à Moorea un des plus beaux parcours du Pacifique sud, avec une vue magnifique mais aussi un parcours intéressant du point de vue golfique, avec une partie plaine et une partie montagne, ce qui est très rare. »
 
Le public peut venir assister à la compétition ?
 
« Bien sûr, ce sera une occasion de voir évoluer des joueurs de très bon niveau. Plus on aura de public et plus ce sera intéressant pour nous. Nous voulons faire connaître notre passion. Tout le monde est le bienvenu, nous avons un très beau club house à Moorea, pour se restaurer. Le parcours se situe en fait dans un magnifique parc, c’est une promenade avec une très belle vue sur la montagne et sur la mer. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Mardi 30 Mai 2017 à 15:34 | Lu 2373 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Sports | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017