TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Golf – Open Junior : Yann Lucas et Nauriki Dury remportent la compétition.


L’Open Junior est la première des trois compétitions proposées lors du Tahiti Golf Open 2015, prévu du 21 au 28 juin à Atimaono. Une quinzaine de jeunes athlètes de Tahiti et Moorea se sont affrontés, c’est Yann Lucas et Nauriki Dury qui se sont imposés. Ce fut également l’occasion de faire le point sur la sélection qui partira pour la Papouasie prochainement, à l’occasion de jeux du Pacifique.



Les sœurs Nauriki et Maggy Dury se sont imposées chez les filles
Les sœurs Nauriki et Maggy Dury se sont imposées chez les filles
PAPARA, le 22 juin 2015. La semaine de compétition a débuté dimanche par l’Open Junior. Cette première compétition sera suivie par le Pro Am mercredi puis par les 4 tours du Tahiti Golf Open International qui se terminera dimanche.
 
Chez les filles, ce sont les deux sœurs Nauriki et Maggy Dury du club Hava’i qui ont ravi les deux premières places, suivies par Mareva Collado-Nordhoff du club Central et Flavia Reid-Amaru de Moorea Green. Chez les garçons, le grand gagnant du jour est Yann Lucas du club Hava’i qui s’impose devant Matahi Rodière d’Excelsior et Nicolas Changarnier de Moorea Green.
 
Une quinzaine de participants ont pris part aux hostilités. C’était pour Maggy Dury et Mareva Collado Nordhoff une occasion de peaufiner leur préparation avant leur prochain départ pour la Papouasie Nouvelle Guinée où se dérouleront les prochains jeux di Pacifique.

Nicolas Changarnier 3e, Yann Lucas 1er et Matahi Rodière 3e
Nicolas Changarnier 3e, Yann Lucas 1er et Matahi Rodière 3e

L'ensemble de la délégation en instance de départ pour la Papouasie.
L'ensemble de la délégation en instance de départ pour la Papouasie.
Julien Pilet, entraîneur pour la FPG :
 
Satisfait du déroulement de la compétition ?
 
« On a eu un peu moins d’enfants que l’année dernière à cause du changement de calendrier dû aux jeux du Pacifique qui empiète sur notre planning habituel. L’année dernière l’Open Junior était en même temps la dernière journée du championnat de Polynésie, ce qui n’a pas pu être le cas pour cette année. Cela reste correct en terme de participants, les joueurs se sont fait plaisir et c’est ce qui compte. »
 
Comment analyses-tu la compétition ?
 
« C’est assez difficile car c’est un format où tout le monde joue dans la même catégorie. Les garçons font des départs identiques quel que soit leur âge et leur niveau, les filles également. Pour gagner, il faut savoir très bien jouer au golf. Forcément, quand on est très jeune, qu’on a 8-9 ans et que l’on se confronte à des joueurs qui ont 16 ans, cela peut paraître un peu déséquilibré, mais c’est aussi ça le golf. »
 
Quels sont les jeunes qui ‘sortent du lot’ ?
 
« Ce sont ceux qui travaillent plus, qui jouent plus et qui ont plus envie que les autres. Comme dans toute pratique sportive, il y a une part de motivation, d’investissement de soi. On parle d’enfants donc il y a aussi le rôle des familles, un grand merci à ces papas et à ces mamans qui les soutiennent et emmènent leurs enfants prendre des cours. Notre travail c’est de leur donner satisfaction avec plein d’animations sportives, des tournois, des objectifs de compétitions internationales, c’est ce qui les nourrit au jour le jour et les motive à s’entraîner. »

Maggy et Mareva sont toutes deux sélectionnées pour les jeux du Pacifique
Maggy et Mareva sont toutes deux sélectionnées pour les jeux du Pacifique
Maggy Dury, 13 ans, sélectionnée pour les jeux du Pacifique :
 
Ton analyse de la compétition ?
 
« Il a plu un peu, c’est mieux que quand il fait chaud ! Je n’ai pas très bien joué mais cela a quand même été, j’ai fait 83, c’est moyen par rapport à d’habitude. »
 
Tu joues depuis longtemps ?
 
« Depuis 8 ans. Mon oncle faisait du golf. Mon père également, il a appris à jouer au golf quand il était en France. A l’âge de 5 ans environ, mon père m’a appris à jouer au golf. Ca m’a plu. »
 
Tu vas faire partie de la sélection qui part en Papouasie ?
 
« Oui, on a annoncé les résultats il n’y a pas longtemps. Il y a eu plusieurs tournois cette année. Par rapport aux scores on a eu des points. C’est Denise qui en a eu le plus, puis Vaiea ensuite c’est Mareva. Je devais faire un match contre Mélody mais elle a abandonné. C’est bien car cela va me faire une expérience. On va essayer de gagner la médaille d’or, tous ensemble. »
 
Tu as d’autres objectifs ?
 
« L’année prochaine je vais aller faire un sport-études en France en pôle espoir pour ensuite essayer d’atteindre le pôle France. J’ai eu cette opportunité car quand je suis partie en France l’année dernière, des pros m’on vue jouer, ils ont envoyé un mail à mon père pour lui demander s’il ne voulait pas que je fasse le pôle espoir. On a dit oui. »
 
Un remerciement ?

« Merci à mon sponsor Air Tahiti Nui, à Julien mon coach et à mes parents qui m’ont beaucoup aidé. » SB

Rédigé par SB le Lundi 22 Juin 2015 à 16:13 | Lu 1134 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki