TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Futsal – 8e Festival des îles : Les « hooligans » n’ont pas gâché la fête


On peut dire que c’était la semaine de l’année pour la fédération tahitienne de football : Finale de la ligue 1 et surtout Festival des îles ont mobilisé deux à trois mille personnes, des bénévoles, des membres de la fédération, du public mais aussi des athlètes en provenance de presque une trentaine d’îles de Polynésie française, venues témoigner de leur passion pour le ballon rond sous ses différentes formes.



Punaauia remporte la finale du futsal en s'imposant 4-1 face à Rapa
Punaauia remporte la finale du futsal en s'imposant 4-1 face à Rapa
Le Festival des îles regroupe trois disciplines : Le foot à 11, le beach soccer et surtout le futsal, le sport emblématique de ce festival appelé également « Challenge Alphonse Greig ». 113 équipes inscrites, 414 matchs joués, pour la fédé c’est un gros travail d’organisation pour cette « Coupe du monde des îles ».
 
Le Festival des îles est bien évidemment intégré dans le calendrier des grandes manifestations et le président du Pays Edouard Fritch, la ministre Nicole Sanquer, entre autres, étaient présents lors de l’inauguration qui s’est faite au stade Fautaua. Le ballon rond est un vecteur d’intégration sociale, tous sont d’accord.
 
Le sport c’est bon pour la santé, c’est bon pour la société et le futsal est un sport accessible et convivial qui plait au Polynésien qui aime les sports collectifs. Les résultats du beach soccer, tant au niveau de l’engouement populaire qu’au niveau des résultats à l’international, font rêver de nombreux joueurs de futsal qui aimeraient que ce dernier suive la même voie.

Chaque année le Festival des îles mobilise les foules
Chaque année le Festival des îles mobilise les foules
Comme chaque année, la finale du futsal qui s’est jouée samedi entre Punaauia et Rapa dans la salle polyvalente de Fautaua, a fait vibrer, pour ne pas dire hurler, le public. L’ambiance était tellement chaude qu’il y a eu même quelques relents de « hooliganisme » de la part de certains individus. Cette année encore, Tahiti a pris le dessus sur les îles, Punaauia s’est imposé 4-1 face à Rapa.
 
Il y a une certaine rivalité mais a-t-elle vraiment un sens lorsqu’on voit que les stars de Punnauia comme Tino Smith, considéré comme le meilleur joueur de futsal de Polynésie, vient de Takaroa aux Tuamotu ?
 
Au football à 11, c’est l’équipe de Mira de Moorea qui met un terme à une hégémonie marquisienne de plusieurs années en s’imposant 3-2 face à Poumaka, une équipe venue de l’île aux pitons basaltiques spectaculaires, Ua Pou. Par deux fois Moorea a été menée au score avant de réussir à s’imposer.
 
En beach soccer, le public a pu assister à une finale avec plusieurs Tiki Toa partagés entre deux équipes. Les joueurs de Mataiea Beach Soccer de Teva Zaveroni ont pris le dessus en finale sur les Tiki Tama de Naea Bennett, sur le score serré de 5-4. Mataiea conserve ainsi son titre acquis l’année dernière. SB

Smith Tino est considéré comme le meilleur joueur de Polynésie
Smith Tino est considéré comme le meilleur joueur de Polynésie
Smith Tino, de Punauia Futsal :
 
Ton bilan de cette semaine de compétition ?
 
« Depuis lundi, on a considéré chaque match comme une finale jusqu’à aujourd’hui. L’objectif était de ramener cette coupe pour la 3e fois à Punaauia. C’est fait. »
 
Le niveau des îles monte de plus en plus ?
 
« On vient de Takaroa, mes frères et moi, on a quitté nos atolls pour jouer ici à Tahiti. Je remercie beaucoup les îles et leurs équipes. Chapeau à eux. C’est le seul moment où on se rencontre entre nous, îles de Polynésie. C’est notre petite coupe du monde à nous. Cela a été bien organisé, un petit bémol pour les supporters d’aujourd’hui qui ont été trop loin, mais cela a été. »
 
Tu es un des rares à avoir pu voyager grâce au futsal ?
 
« Depuis que je suis parti en France, en Espagne j’ai pu voir que le niveau est complètement différent, il est beaucoup plus élevé par rapport à notre Polynésie. Je n’ai pas signé de contrat lors de mon dernier déplacement mais ce n’est pas fini, pas plus tard qu’hier j’ai eu un contact avec la France pour une possibilité de nouveau contrat. A suivre. »
 
Tu aimerais que le futsal suive le chemin du beach soccer ?
 
« Oui, j’aimerais tellement que notre futsal brille à l’international. J’aimerais que nos talents partent, voyagent et découvrent le futsal à l’extérieur. Rendez vous pour les prochaines qualifications pour la coupe du monde où on jouera à nouveau notre chance. Merci à la famille, les supporters qui étaient là toute la semaine, matin, midi, soir. On est restés soudés jusqu’à ce soir, merci vraiment du fond du cœur pour tous les sacrifices faits. »

Résultats complets sur le site ftf.pf

Heitapu Hunter, le mr Futsal en Polynésie, en interview AUDIO
Heitapu Hunter, le mr Futsal en Polynésie, en interview AUDIO

heitapu_hunter_en_interview.mp3 Heitapu Hunter en interview.mp3  (6.31 Mo)



Rédigé par SB le Mardi 5 Avril 2016 à 12:11 | Lu 804 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki