Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Forêts : la moitié des espèces mondiales menacées



PARIS, 3 juin 2014 - La moitié des espèces arborescentes utilisées dans le monde sont menacées de disparition par la surexploitation, la conversion des forêts en pâturages et terres agricoles et le changement climatique a indiqué mardi la FAO.

Selon l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), qui présentait mardi à son siège à Rome son premier rapport sur "L'état des ressources génétiques forestières mondiales", "seulement 3% environ des espèces arborescentes (soit 2.400) du monde font l'objet d'une gestion active".

Le rapport, basé sur les données communiquées par 86 pays, porte sur 8.000 espèces d'arbres, arbustes, palmiers et bambous parmi les plus utilisées par l'homme - sur les 80.000 à 100.000 estimées dans le monde.

Seules 700 espèces font l'objet d'une amélioration active par la sélection et la reproduction. "Ce qui signifie que moins d'un pour cent de toutes les espèces forestières existantes sont évaluées en vue d'une amélioration de leur production et de leur adaptabilité".

Pourtant, souligne l'organisation, les forêts contribuent au renforcement de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté par la fourniture de miel, légumes-feuilles, fruits, graines, noix, racines, tubercules et champignons.

"Les forêts sont une source d'aliments, de biens et de services essentiels à la survie et au bienêtre de l'humanité" insiste le directeur-général de la FAO chargé des forêts, Eduardo Rojas-Briales cité dans le communiqué.

La FAO appelle à des mesures urgentes pour améliorer la gestion des forêts et juge "vital de concevoir et de renforcer des programmes nationaux de semences pour garantir la disponibilité en semences forestières".

Rédigé par AFP le Mardi 3 Juin 2014 à 06:22 | Lu 213 fois







1.Posté par xxl le 03/06/2014 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ce soit sur terre ou dans les mers et océans, l'homme détruit tout ne sachant se contenter de ce qui lui serait évidemment nécessaires. L'humain par son avidité, est surement la seul espèce qui se condamne elle même sur cette terre.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies