TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Football: Victoire des Toa Aito face au Deportes Magallanes




Football: Victoire des Toa Aito face au Deportes Magallanes
Aujourd’hui, samedi 1er juin, les Toa Aito ont remporté leur deuxième match amical au Chili. Les tahitiens se sont imposés 2 buts à 1 face au Deportes Magallanes, club de deuxième division chilienne.

C’est une journée qui a commencé aux aurores pour les Toa Aito. Alors qu’ils devaient se réveiller tranquillement aux alentours de 7h30, un contrôle anti-dopage inopiné a interrompu le sommeil des joueurs tahitiens plus tôt que prévu. Sous le regard d’un médecin de la FIFA, les partenaires de Nicolas Vallar ont tous eu droit à la traditionnelle prise de sang et au bocal d’urine. Explications de Samuel Hnanyine.

« Vers 7h on est venu me réveiller. On m’a dit d’aller dans la salle médicale pour un contrôle anti-dopage. Il n’y avait pas d’ordre particulier. C’était chacun son tour en fonction de l’ordre d’arrivée. L’infirmière a commencé par me piquer sur le bras droit mais elle n’a pas trouvé de veine. Donc elle a utilisé le bras gauche. Après, il a fallu que j’urine dans un bocal. Un infirmier m’a suivi aux toilettes pour me surveiller. Puis le tout a été vérifié et contrôlé devant moi. C’était la première fois que je faisais un contrôle anti-dopage avec prise de sang et bocal d’urine. »

Après ce rendez-vous surprise, les joueurs ont pu prendre leur petit-déjeuner. Puis une petite sortie shopping dans un centre commercial a complété la matinée.

L’après-midi allait permettre aux Toa Aito de jouer un nouveau match amical, le deuxième, face à une équipe chilienne. Après les moins de 20 ans de le « U » de Chile, la troupe d’Eddy Etaeta avait cette fois en face d’elle une équipe professionnelle. En l’occurrence le Deportes Magallanes, club de deuxième division.

Comme lors de la rencontre précédente, l’effectif a largement tourné lors de ces 90 minutes afin de donner du temps de jeu à tous. Ricky Aitamai, Tamatoa Wagemann, et Vincent Simon, étant les trois seuls joueurs à ne pas avoir pris part à la victoire tahitienne.

En prévision de ce qui les attend à la Coupe des Confédérations, les tahitiens étaient organisés dans une formation à tendance défensive. Ce qui explique une première mi-temps où la possession de balle fut plutôt à l’avantage des locaux. Mais la solidité défensive des partenaires de Marama Vahirua a empêché les joueurs chiliens de se procurer de réelles occasions. Jusqu’à la 44ème minute de jeu, où un accrochage dans la surface tahitienne, entre Teheivarii Ludivion et un attaquant de Magallanes, a obligé l’arbitre à siffler penalty. Si Gilbert Meriel est parti du bon côté, il n’a pu empêcher le but. 1-0 pour Magallanes à la mi-temps. Le coup dur de ces 45 premières minutes pour les tahitiens est la sortie sur blessure de Nicolas Vallar. Victime d’une entorse de la cheville, son indisponibilité est encore indéterminée.

Un important turnover est effectué dans les rangs tahitiens à la mi-temps Suite à la blessure de Nicolas Vallar et à la sortie de Marama Vahirua, c’est Teheivarii Ludivion qui récupère le brassard de capitaine. La deuxième mi-temps repart sur la même base que la première. Menés 1-0, les joueurs d’Eddy Etaeta ne lâchent rien. Et ça paye. A la 75ème minute de jeu, suite à une passe longue de Yoann Tihoni pour Steevy Chong-Hue sur le côté gauche, l’attaquant de Dragon fixe puis centre à ras de terre en retrait. Le ballon est repris par Lorenzo Tehau dont la reprise du plat du pied termine dans la lucarne. 1-1. Dans la foulée, les Toa Aito prennent l’avantage. A la réception d’un dégagement de Mikaël Roche, Alvin Tehau élimine deux joueurs puis décale Edson Lemaire dont le plat du pied trompe la vigilance du gardien adverse. 1-2, score final.



La réaction de Teheivarii Ludivion, capitaine lors de la deuxième mi-temps, et seul tahitien à avoir joué les 90 minutes : « On a fait une analyse vidéo après notre premier match. Grâce à ce qu’on a observé, on était mieux défensivement sur ce match. On communique mieux et on bloque mieux les intervalles. Il nous reste encore des matchs avant d’entamer la compétition, mais ça commence à venir. Ce que je retiens c’est qu’on n’a pas lâché. On a continué à défendre, défendre, puis ça a payé. On a été combatifs. On va rester sur le positif, mais il reste encore des points à travailler avec le coach.

L’équipe que l’on a affrontée était un peu plus rapide et plus technique que lors du premier match. Ils manquaient peut-être un peu d’agressivité mais ils ont bien fait tourner, et ils nous ont mis un peu en difficulté. Mardi ça sera encore le niveau d’au dessus face aux U20 du Chili. Ca sera encore plus rapide et plus technique. Mais pour moi ça reste un match de foot.

Concernant le brassard, c’est vrai que ça fait une drôle de sensation. C’est une vraie fierté pour moi de porter le brassard de capitaine avec le maillot du pays. On m’a fait confiance. C’est la première fois que tous les joueurs m’écoutent ! (rires…) Ils ont vu en moi un leader sur le terrain. Maintenant, même sans ce brassard il faut que garde le même discours, la même rigueur, et la même communication.

Dans l’ensemble, je félicite l’équipe et le staff. »



Demain, les joueurs s’entraîneront de 9h30 à 11h dans le complexe sportif de la Catolica. L’après-midi sera libre. Une visite de Santiago et une session shopping sont prévues.



Le prochain match pour les Toa Aito sera mardi, à Chillàn, face aux U20 du Chili.

Rédigé par Mathieur Mercier FTF le Samedi 1 Juin 2013 à 22:42 | Lu 640 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki