TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Football Ligue 1 – Marama Vahirua : ‘L’as Pirae est malade’


Après un titre de champion en 2013-2014, l’as Pirae a connu des difficultés internes qui ne sont pas encore résolues juridiquement à ce jour. Plusieurs joueurs ont quitté l’effectif et l’objectif est désormais de se maintenir dans les quatre premiers pour espérer un titre de champion qui se jouera entre les quatre premiers du championnat sous format demi finale/finale.



Pirae, une équipe en reconstruction, s'est inclinée 2-3 face à Central samedi dernier
Pirae, une équipe en reconstruction, s'est inclinée 2-3 face à Central samedi dernier
PIRAE, le 24 février 2016. Le championnat de ligue 1 2015-2106 arrive à son terme, il ne reste que les journée 5, 6 et 7 de la phase 3 à jouer, elles se dérouleront respectivement le 26 février, le 5 mars et le 11 mars. Le club de Tefana est invaincu cette saison avec 16 victoires pour deux matchs nuls. Il caracole en tête avec 68 points.
 
En 2, 3, 4 et 5e position quatre clubs sont proches au classement avec en deuxième position Venus avec 52 points, en troisième Central avec 50 points, Pirae avec 47 points et enfin Manu Ura avec 45 points. Dragon, après un début de saison laborieux est à la 6e place avec 38 points, viennent ensuite Taiarapu et Aorai avec 30 et 29 points mais un match en retard.
 
Pirae, rappelons-le, avait intégré les Tikitoa au lendemain de la coupe du monde de beachsoccer en 2013 et avait remporté dans la foulée le titre de champion 2013-2014, avant de faire une bonne prestation lors de la O’League 2014, remportant tous ses matchs de poule. L’année suivante, des problèmes internes au club autour de la présidence de Pierre Kautai avaient débouché sur une crise grave.
 
Depuis, Heimana Salem a pris la présidence du club et attend l’issue des procédures judiciaires en cours. Avec un effectif tronqué en raison d’un tournoi de beach soccer à Raiatea, les oranges ont fait ce qu’ils pouvaient samedi dernier face à Central qui était avant ce match au même nombre de points que Pirae au classement. Ayant mené 1-0 à la 18’ puis 2-1 à la 77’, Central a pu revenir par deux fois et même réussir à s’imposer finalement 3-2 en toute fin de rencontre. SB

Marama Vahirua tente de transmettre son expérience de joueur professionnel
Marama Vahirua tente de transmettre son expérience de joueur professionnel
Marama Vahirua juste après la rencontre :
 
Un match serré ?
 
« Si on regarde la physionomie du match, on mérite beaucoup mieux, on mérite de gagner mais ils ont été comme un rouleau compresseur, ils ne nous ont pas réellement causé de problèmes mais ils ont été réalistes. Avec l’exclusion des deux joueurs (ndlr un dans chaque camp) on a eu beaucoup de mal, on joue trop sur l’enthousiasme sans vraiment réfléchir. Il y a un an ou deux ils étaient U17, il faut faire avec, c’est dommage, ils ont les qualités mais il leur manque de l’expérience, tout simplement. »
 
Malgré tout un championnat intéressant avec les 2-3-4-5e dans un mouchoir de poche ?
 
« Je dirais plus que c’est un championnat où on s’ennuie, il y a un club qui gagne tout, on ne joue pas dans la même catégorie, il faut être clair, on ne peut pas rivaliser avec Tefana qui a un budget 50 fois plus élevé que le notre. On est à notre place et les trois autres clubs aussi. Il serait illogique que Tefana ne soit pas champion cette année. »
 
« Ceci dit, on a de la chance d’être dans un championnat ‘style coupe’ puisque les quatre premiers joueront sous format demi finale/finale. Donc, même si on est quatrième on aura l’occasion de devenir champions malgré tout. C’est la seule satisfaction. On se prépare, on travaille avec nos jeunes et on fait avec. »
 
Vous restez malgré tout positifs avec un nouveau départ au niveau de la direction du club ?
 
« Il faut attendre quand même. On est encore dans des problèmes juridiques dans notre club, on a pas officiellement de président, on a bien Heimana Salem mais devant la justice ce n’est pas encore officiel. Notre club est malade, on a encore beaucoup de problèmes à régler, les joueurs s’en vont. On a été obligés de faire avec les U18, ce n’est pas plus mal car on travaille l’avenir mais c’est compliqué. »
 
« On se retrouve à 12 sur la feuille de match. On est en pleine reconstruction, malgré tout on arrive à créer des problèmes à des clubs qui ont un budget et tout pour réussir, dans notre malheur on est satisfait du contenu. On ne gagne pas mais j’espère que c’est dans la défaite que l’équipe va se forger et apprendre pour l’avenir. »
 
Où en est-t-on de l’effectif ?
 
« Le problème c’est qu’on a eu beaucoup de départs vers Central ou autre et en plus on a les Tikitoa dans l’équipe. Je ne vais pas dire que c’est un problème parce qu’on est fiers de les avoir mais quand ils partent cela devient problématique. Là ils sont partis à Raiatea avec 8 joueurs il me semble, des joueurs titulaires donc c’est compliqué. On le savait, on ne leur en veut pas du tout, cela faisait partie du contrat avec eux. »
 
« Mon message c’est pour nos jeunes, ils ont un état d’esprit où ils se pensent remplaçants quoi qu’il arrive alors qu’en cas d’absence les ouvertures se créent. J’essaye de leur inculquer ça mais ici la mentalité c’est ‘peace and love’. Il faut que les remplaçants se bougent pour gagner leur place. J’essaye de transmettre à Pirae toute mon expérience. Le haut niveau ce n’est pas que l’entrainement, le dépassement de soi, il faut aussi faire marcher la tête pour jouer ensemble. »

Rédigé par SB le Jeudi 25 Février 2016 à 14:43 | Lu 1165 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki