TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Football – Coupe de France : Les réactions de Naea Bennett et de Marama Vahirua.


Samedi après-midi, l’as Pirae s’inclinait 6-5 face à Pontivy après un match spectaculaire riche en émotions. Nous avons pu recueillir les impressions de Naea Bennett et Marama Vahirua deux hommes clé du club de Pirae. Déception, mais aussi satisfaction de la part des deux leaders, pour envisager l’avenir avec optimisme.



Un match avec énormément de buts...
Un match avec énormément de buts...
PIRAE, le 17 novembre 2015. Il y a des défaites qui laissent des regrets, c’est le cas du match de coupe de France qui a eu lieu samedi entre l’as Pirae et Pontivy, un club de métropole. Se retrouver mené, en infériorité numérique et réussir à revenir au score une, deux, trois, quatre fois, réussir même à prendre l’avantage 5-4 à moins de 10 minutes de la fin du temps règlementaire et perdre finalement 6 à 5…
 
Nous avons pu obtenir quelques mots du capitaine Naea Bennett et de Marama Vahirua, qui a fait un bon match, comme d’ailleurs l’ensemble de l’attaque de Pirae composée des Tiki Toa Naea Bennett, Tearii Labaste et surtout Raimana Li Fung Kuee. Le milieu de terrain n’a pas été en reste, avec un Marama Vahirua que l’on a vu partout, et un Teva Zaveroni bien présent.
 
Le problème a bel et bien été la défense et le gardien de but qui ont permis à Pontivy de marquer 6 buts. Ceci dit, c’est la loi du football, on retiendra, malgré tout, les qualités d’un groupe tout entier ayant réussi à tenir tête à l’équipe de métropole. N’oublions pas que Pirae est une équipe en pleine reconstruction, et que dans ce cas de figure, les jeunes doivent être mis à l’épreuve.

Naea Bennett, capitaine de l'as Pirae, a encore marqué
Naea Bennett, capitaine de l'as Pirae, a encore marqué
Naea Bennet au micro de Tahiti Infos :
 
Un match héroïque, malgré la défaite ?
 
« Héroïque je ne sais pas, beaucoup de déception, de frustration. C’est un match qui était à notre portée. Dans la tête de nos…je ne veux pas accuser à chaud, on mène un match à 5 minutes de la fin, c’est interdit de prendre un but comme ça. Manque d’expérience, manque de sérieux, manque d’humilité peut être, il faudra que l’on règle tout ça pour la suite du championnat. »
 
Malgré tout, le fait de revenir au score c’était intéressant de la part des joueurs ?
 
« C’est sûr que c’est positif, on a joué la quasi-totalité du match à 10. On a puisé dans les réserves et je pense qu’à la fin, c’est ce qu’on a payé. Je pense malgré tout que c’était possible de passer, on a eu deux occasions pour tuer le match, on ne les a pas saisies. Voilà, cela nous retombe dessus. Face à ces équipes qui ont l’expérience de ce niveau là, cela ne pardonne pas. »
 
L’attaque a été efficace, le problème c’était la défense ?
 
« Je ne sais pas quel est le score, on marque pas mal de buts mais on en encaisse autant, c’est difficile, tu marques 5 buts tu ne dois jamais perdre un match, mais c’est le problème de Pirae depuis quelques années maintenant. On prend autant de but qu’on en met, c’est compliqué. »

Marama Vahirua avec Raimana Li Fung Kuee, véritable homme du match
Marama Vahirua avec Raimana Li Fung Kuee, véritable homme du match
Marama Vahirua s’est également exprimé :
 
Un match magnifique mais une grosse déception à la clé ?
 
« Oui, une grosse déception. On a montré une très belle image mais on a fait des erreurs individuelles qui ont coûté le match mais voilà, je ne tire sur personne, félicitations à tout le monde. Au contraire, on a fait un très très beau match, après c’est le football, cela se joue sur des détails. J’avais dit aux copains avant le match que voilà ‘on va gagner sur des détails où on va perdre sur des détails’ et c’est ce qui s’est passé ce soir. »
 
« Félicitations, car ce n’est pas évident, on est revenus quatre fois au score, on passe devant et puis voilà, c’est l’expérience qui a fait qu’on a pas su…Techniquement, on est pas encore au top, on va travailler, de toute manière. »
 
Il y a aussi eu les problèmes internes, avec le passage de relais compliqué entre Pierre Kautai et Heimana Salem pour la présidence du club ?
 
« C’est le message que j’avais passé aux joueurs dans la semaine, c’était l’occasion de montrer à tout le monde que l’on jouait pour le club, pour notre maillot, on ne joue pas que pour nous. Si on a voulu cette transition, c’est parce qu’on aime ce club, pas pour mettre quelqu’un dehors pour le remplacer sans raison, on veut avancer, on veut progresser. »
 
« Pour progresser, il faut une exigence, et nous on avait cette exigence de bien travailler avec tout le monde dans le même sens. On a pris cette décision parce qu’il fallait en passer par là, maintenant on reconstruit le club, on essaie de faire revenir tous les jeunes. »
 
« Notre objectif, avec notre nouveau président Heimana Salem, c’est de faire revenir les jeunes au football. On a des chiffres alarmants, se retrouver 65 licenciés à l’as Pirae, un des plus grands clubs de Tahiti ? C’est pas possible. On veut ramener les jeunes, les enfants dans le club et recréer cette envie qu’il y avait, avant que je parte en France. »
 
C’était aussi une journée fraternelle avec les joueurs de métropole, qui t’admirent ?
 
« Cela fait plaisir mais cela me fait mal un peu car ils me disent ‘quand j’étais petit on venait te voir’ (rires), j’ai plus vingt ans mais cela fait très plaisir. » SB

Rédigé par SB le Mardi 17 Novembre 2015 à 13:48 | Lu 593 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki