Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fonction publique territoriale : revalorisation de 1% de l'indice salarial et un concours pour 200 postes



PAPEETE, le 13 janvier 2016. Avant de rencontrer ce jeudi matin les patrons, Edouard Fritch a adressé ce mercredi ses vœux aux syndicats de salariés. Il a annoncé que l'indice salarial des fonctionnaires du Pays était dégelé et qu'un concours pour 200 postes de catégorie A et B sera ouvert.

Depuis 2009, l'indice qui sert de base au calcul des salaires de tous les fonctionnaires de l'administration de la Polynésie était gelé au nom de l'effort collectif pour redresser le Pays. Le président du Pays a annoncé ce mercredi après-midi devant les syndicats de salariés que cet indice allait être revalorisé. Il sera ainsi augmenté de "1% pour l’année 2016". "Cette augmentation s’opèrera en deux phases. La première de 0,5 %, le 1er mai 2016. La seconde de 0,5%, le 1er septembre 2016", a précisé le président du Pays Edouard Fritch.
Autre bonne nouvelle : des concours seront organisés pour 200 postes de catégories A et B 2016. "Faute de concours administratifs depuis de nombreuses années, notre administration regorge trop de CDD", a justifié Edouard Fritch. "Cette situation nuit à la continuité et à la stabilité du service public. C’est pourquoi, le conseil des ministres a également décidé de mettre 200 postes de catégories A et B en concours en 2016, tout cela en conservant la maîtrise budgétaire. Par cette décision, je veux d’une part, affirmer ma confiance à l’administration de notre pays, et d’autre part, permettre aux jeunes Polynésiens, actuellement en CDD ou en recherche d’emploi, d’accéder à des emplois convenant à leur profil de compétence."
Pour Edouard Fritch, l'organisation de concours permet de "favoriser la culture du mérite", de "promouvoir l’équité" et "d'ainsi écarter la culture du 'piston'".


Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 13 Janvier 2016 à 17:54 | Lu 10009 fois







1.Posté par Aldebaran le 13/01/2016 19:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le point d''indice est gelé depuis 2008 alors Pierre Frebault était ministre de l''économie.
Enfin l''indice des prix à la consommation en janvier 2008 était de 99,51 et de 107,84 en décembre 2015 soit une inflation de plus de 8%.... Alors 1%....

2.Posté par Tata le 13/01/2016 20:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On revalorise de 1% le salaire des fonctionnaires après 8 ans de gel et autant d'inflation (sic)! en parallèle les prélèvements sociaux ont grimpé traduisant de facto une perte de pouvoir d'achat pour la classe moyenne à laquelle ils appartiennent.

3.Posté par Lol le 13/01/2016 21:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La garantie de l''emploi postule-t-elle l''obligation de résilience face à la perte de pouvoir d''achat ? Être fonctionnaire suffit à légitimer la fatalité d''un salaire amputé d''un ajustement sur l''évolution du coût de la vie et de la hausse des cotisa•

4.Posté par LEPETANT le 14/01/2016 04:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Écarter la culture du piston" !!!!!!
Je suis MDR. Çà ressemble à une demande au Père Noël.

5.Posté par wakrap le 14/01/2016 06:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien, on vient donc de nous annoncer une hausse des impôts, et une baisse du pouvoir d'achat des habitants productifs via une augmentation des dépenses budgétaires, et ceci dans un pays en déflation des prix. Comme si l'augmentation des salaires en GVT de la fonction publique n'était pas déjà une folie à elle seule.
D'autre part, le statut de la fonction de publique est justement tout le contraire de la promotion au mérite car ils ne sont pas payés en fonction de leur performances au travail mais en fonction de concours passés une fois dans leur vie.

6.Posté par ani le 14/01/2016 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je dis bravo .... "favoriser la culture du mérite", je veux y croire ... meme si ça parâit utopique !!! car le piston est bien ancré !! ça va être dur d'y mettre fin !!! croisons les doigts pour que ça soit vrai !!! on peut toujours y songer !!!

7.Posté par fonctionnaire le 14/01/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap. Sans revenir sur le coût des fonctionnaires de manière global (nombre, utilité de certains...) pour lequel je partage tes idées mais sur leur rémunération, si on t'écoutais, ils devraient bosser gratuitement. Quant à la rémunération au mérite....je te rappelle qu'ils sont payés par le pouvoir politique. Il suffit juste de s'afficher orange quand le pouvoir est bleu ou vice-versa pour que soit on te trouve du mérite soit au contraire, tu sois le dernier des mauvais. Alors oui, le système de rémunération n'est peut être pas la panacée mais il protège au moins de l'arbitraire. Dans une entreprise privée, il y a continuité des dirigeants et leurs salariés n'ont aucune prise sur le pouvoir au sein de l'entreprise alors que les fonctionnaires votent et peuvent même se présenter aux élections contre leur patron du moment.

8.Posté par Thierry le 14/01/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'aime bien le commentaire du post 5 , c'est une bonne vision des choses, certains fonctionnaires auraient souvent tendance à oublier la réalité économique que traverse la population et les actifs productifs de notre beau Pays .
Pour compenser la baisse de nombre de cotisants on a souvent recours à une augmentation de ces derniers ...Cela ne pourra pas fonctionner éternellement , on s'essouffle !
Merci de votre compréhension

9.Posté par Vahineura le 14/01/2016 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec Ani complètement d'accord.
Comme Ani, je ne crois pas et je ne me fais aucune illusion quant à la rémunération au mérite.
Très souvent les fonctionnaires d'un service public ont oublié qu'ils sont au service du public et non l'inverse (ceci est, d'ailleurs, valable pour les employés de la CPS).

10.Posté par wakrap le 14/01/2016 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 7, homme de paille. Je n'ai jamais dit ni supputé ou induit qu'ils devraient être payés 0. Tes arguments son valables pour les fonctions régaliennes or localement ce ne sont que des fonctions non régaliennes pour les territoriaux. Ils devraient tous être dans un statut de CDI dans des boites privées avec mission de service public. Et je suis d'accord sur le fond de la fin de ton message. Un fonctionnaire devrait obligatoirement démissionner de la fonction publique si il se présente à une élection et encore plus si il est élu.

11.Posté par Hirinake le 14/01/2016 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ne plus rien comprendre dans ce President, au debut de son mandat il faut reformer l'Adminisration,"faire plus avec moins" c'etait le slogan, inciter au depart a la retraite, reduire le nombre de fonctionnaires et puis.......soudainement il veut recruter 200 fonctionnaires. Mais ou est la coherence Monsieur le President ?
Je pensais que le Pays n'avait plus de moni pour payer ces faineants ca vient d'ou l'argent au fait ?
Par contre no moni pour le fare Tama Hou, pour la Maison du Diabete, etc, etc....de plus en plus incoherent ce Gouvernement de copains et de coquins.

12.Posté par citoyendepirae le 14/01/2016 13:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Président maire, tu aurais du nommer un lauréat de la FPC au lieu d''embaucher un CDD, sur le poste de DRH de la commune de Pirae. Apprends d''abord à gérer ta petite commune parce que tu as le ventre plus gros que les yeux.

13.Posté par Dans wakrap il y a krap le 14/01/2016 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le GVT une folie? S'il n'existait pas tu devrais payer les gens beaucoup plus cher et beaucoup plus vite.

Quant à la DSP laisse moi rire, enrichir le patron de ENGIE c'est ça ta solution?

14.Posté par fonctionnaire le 14/01/2016 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap Les fonctionnaires doivent démissionner si ils se présentent ? Alors les chefs d'entreprise doivent immédiatement vendre leurs actions quelque soit le prix d'achat (Tient çà me fait penser au contentieux Tapie). Les salariés du privé doivent aussi démissionner. Eh ben on n'aura pas beaucoup de candidats (si des retraités lol). Quant au statut des agents de la PF, qu'ils soient de droit privé ou public, les règles d'avancement au mérite sont soumises à la même arbitraire. Donc argument de m....

15.Posté par manoivi le 14/01/2016 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ecarter la culture du piston, MDR, dans les îles les administrations sont généralement la "propriété" d'une ou deux familles dont on avait acheté les voix contre quelques sièges, c'est pas demain que ça va changer, bien au contraire, ça s'accélère, la mise en branle dès cette semaine des réunions de section montre à quel point la culture du piston reste omniprésente, et que le Président ne dise pas qu'il n'est pas au courant, le renouvellement des cartes passe par lui!!!
Les "parlous" et les "faisous" disait-on dans nos campagnes autrefois, nous n'avons ici que des "parlous"...
Même les fonctionnaires prolongent la durée de leur séjour en faisant intervenir les élus de leur île, vous pensez bien que c'est une culture qui n'est pas propre au Fenua, et certains sont des représentants de la loi, "enrichissement personnel"!!!!

16.Posté par wakrap le 14/01/2016 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@13: si le GVT n'existait pas, on devrait payer les gens en fonction de leur productivité ce qui serait très très bien.
Trouves tu moral de mieux payer un vieux inefficace qu'un jeune efficace? (je ne dis pas par cela qu'un vieux est moins efficace qu'un jeune) Ce qui est moral pour moi, c'est de payer les personnes en fonction du service qu'elles rendent à autrui et non en fonction de leurs besoins ou de leurs efforts.C'est le résultat qui compte.
Le GVT est immoral et une prime à la médiocrité.

17.Posté par wakrap le 14/01/2016 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@14: non. Il faut prendre le temps de réfléchir un peu. La caractéristique des élus c'est de pouvoir faire des lois et d'avoir un pouvoir coercitif sur les citoyens. C'est pour cette raison qu'il faut impérativement interdire la possibilité d'être fonctionnaire et pouvoir choisir soi même sa rémunération aux frais des citoyens contribuables. C'est élémentaire et généralisé sur toute la planète. Le France est une exception à ce niveau. Pour le privé, aucun rapport. un élu ne peut se voter la rémunération d'une société privée oou privilégier une société privée.(pour le reste la justice fait son boulot si besoin cas Tapie dont tu parles). Un élu ne sera jamais condamné ou même inculpé pour augmenter la rémunération des fonctionnaires dont il fait partie.

18.Posté par wakrap le 14/01/2016 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le nerf de la guerre est la séparation la plus grande possible de l'économie et du politique, mais ce n'est pas demain la veille dans ce pays, ni en France d'ailleurs.

19.Posté par Dans wakrap il y a krap le 16/01/2016 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@krap16 lol la "productivité", truc commercial par excellence. Une administration ce n'est pas fait pour faire du commerce (à chaque fois que l'administration s'en mêle c'est la krap).

Le GVT, c'est l'ancienneté. Et l'ancienneté est aussi récompensée dans le privé...

20.Posté par Dans wakrap il y a krap le 16/01/2016 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@krap17 PTDR les grilles salariales sont connues et elles n'ont pas bougé en 20 ans. Et tu viens parler de "fixer la rémunération" lorsqu'on est fonctionnaire... Tu voudrais pas discuter deux minutes des Cayennes des patrons privés?

14 t'a mis face à tes idées et t'as répondu à côté. Tu parles du privé comme si le conflit d'intérêt devait passer par la justice. Mais ce que tu voudrais retirer aux fonctionnaires élus, c'est la possibilité d'intervenir sur leur rémunération. La possibilité de favoritisme devrait évidemment être retirée aux privés!

Quant à la "règle" que tu inventes... Ce qui est interdit, c'est de faire les deux ensemble. Pas de passer de l'un à l'autre. Pour les parlementaires, l'Angleterre et Taiwan, ce n'est pas "la planète".

Ici, qui ne participe pas à la vie en société?

Les élus, qui ne cotisent pas à la CPS.
Certains (la plupart) des patrons, qui blackent à mort et qui investissent partout, SAUF en Polynésie.

21.Posté par wakrap le 16/01/2016 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@19 : ah, tu es donc ignorant de cette chose: la productivité est la quantité de service fournie par un homme pour un temps donné. Ce n'est pas plus commercial que salarial ou fonctionnaire. C'est la mesure du résultat en temps et volume et qualité du travail que fait chaque homme pour satisfaire les besoins de celui qu'il sert.
GVT : c'est une folie, je le répète, quand c'est la seule et unique voie de promotion. Je n'ai nulle part écrit que l'ancienneté ne devait pas être prise en compte.

22.Posté par wakrap le 16/01/2016 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@20 : ce dont on parle c'est de la valeur du point d'indice dans cette article et non des grilles salariales des différentes catégories. Et cette valeur est bien fixée par décision politique.
Pour les Rolls ou Cayennes des privés je n'ai rien à dire. C'est du domaine du privé. Le seul débat sur le privé est : bénéficie t-il d'avantage réglementaire ou pas. Si oui, c'est un scandale et aussi voté par le politique si non, cela ne me regarde pas à moins d'être envieux, et je ne le suis pas.

23.Posté par wakrap le 16/01/2016 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 20 suite. je n'ai en rien répondu à côté à 14. Je confirme pour le privé, si conflit d'intérêt et preuve de favoritisme, c'est du domaine de la justice. Et, oui, un fonctionnaire élu ne doit pas pouvoir décider de sa rémunération, il ne doit tout simplement pas être élu, il faut choisir : fonctionnaire ou élu mais pas les deux. C'est une question d'éthique débattue depuis des siècles et réglée presque partout dans l'OCDE par l'interdiction. Il ne s'agit de passer de l'un à l'autre , il s'agit de démissionner définitivement de la fonction publique si élu. Et je ne parle pas des pays où la fonction publique a été simplement supprimée sauf pour les fonctions régaliennes.

24.Posté par emere cunning le 16/01/2016 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mea ma, je veux bien qu'on parle de culture du piston en France où, SUR LES SOIXANTE DIX MILLIONS D'HABITANTS, cé pas le hasard si on retrouve des fistons/fifilles/parents/potes et autres du président et de ses ministres à l'EPAD, dans leurs cabinets ou ceux des collègues et dans les toutes les super bonnes planques que compte notre douce France. Un peu ridicule de parler de piston chez nous sachant que nous sommes quasiment tous parents/fetii/amis vu le peu de pelés actifs d'abord, issus de surcroît de familles nombreuses sur des générations, a fortiori dans les îles (post 15) où on sait bien qu'il n'y a que les gens du coin qui se dévoueront à y rester (pas que le temps de se faire du fric) désireux de vivre et mourir sur leurs terres.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance