Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Entretien avec la présidente de la commission de l’Education, de l’enseignement supérieur et de la jeunesse et des sports



PAPEETE, le 23 juillet 2015. (COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE) La ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, a reçu, jeudi matin, Minarii Galenon, présidente de la commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports de l’Assemblée de la Polynésie française.

La présidente de la commission a réitéré son souhait de maintenir un dialogue franc et ouvert avec le ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur, dans une dynamique de large consultation des acteurs du système éducatif du Pays.

Nicole Sanquer-Fareata s’inscrit totalement dans cette ouverture, notamment dans le cadre de la politique éducative que mène son ministère. Deux principes forment à ses yeux le cadre de la politique pédagogique à mettre en œuvre et structurent les grandes orientations qu’elle souhaite continuer de décliner sur le terrain : L’école en Polynésie se doit d’être ambitieuse et exigeante pour se mettre au service de la réussite de tous ses élèves.

Ambitieuse, parce que l’avenir que nous préparons pour nos élèves se situe dans une société mondialisée et ouverte, riche de sa culture, et irriguée par le numérique. Exigeante, parce que chaque élève doit pouvoir durant son parcours de formation s’approprier les savoirs nécessaires à une insertion professionnelle et sociale.

Dans cette dynamique, plusieurs conventions devront être examinées par la commission présidée par Minarii Galenon, comme celle relative à l’école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPé), celle relative à l’avenant financier de 2015, ou encore celle relative à la mise en œuvre de l’indemnité de mission particulière pour les enseignants du 2nd degré.

Rédigé par Présidence de la Polynésie française le Jeudi 23 Juillet 2015 à 12:06 | Lu 730 fois






1.Posté par Estall Sylvana le 23/07/2015 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana les 2 MINI (Minarii et Nicole) de l'éducation, à vous deux nous serons au TOP one a faaitoito les vahine ia maitai orua no te haapiiraa

2.Posté par Laura le 25/07/2015 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas certain que nous soyons sur le bon chemin, qui prend les décisions en réalité? le fonctionnaires de l'état ou ou notre jeune ministre? il semble que le statut d'autonomie soit malmené dans le domaine de l'éducation avec des conventions qui grignotent nos compétences statutaires, attention au retour de bâton avec des recours au TA qui pourraient continuer à nous faire perdre la face .

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 17:22 Une nouvelle ère à Polynésie 1ère radio

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance