TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

En Polynésie jusqu'en avril : le Golden Shadow diagnostique les récifs du monde




En Polynésie jusqu'en avril : le Golden Shadow diagnostique les récifs du monde
Le navire d'observation et de recherche scientifique Golden Shadow est en Polynésie française jusqu'en avril prochain. Dans le cadre d'une expédition menée à l'échelle mondiale par la fondation Living Oceans, sur fonds propres d'un prince saoudien, Khaled bin Suntan, le bâtiment de recherche va naviguer à travers les 8 degrés de latitude de la Polynésie française, dans les cinq archipels, afin de cartographier les zones de ressources marines du pays, d'observer les milieux vivants et notamment l'état de santé des environnements récifaux polynésiens.
Les données collectées seront analysées à la lueur des observations faites lors d'un précédent séjour de l'expédition scientifique, en 1998 dans les eaux polynésiennes. Elles seront libres d'accès.

L'équipage scientifique se compose de 24 experts internationaux des récifs coralliens, incluant des scientifiques de Polynésie. La fondation collabore, au cours de cette mission de six mois, avec la direction des ressources marines, l'IRD, l'institut Louis Malardé, le CRIOBE, la direction de l'Environnement et le CNRS.
Ces recherches constituent un volet de l'expédition "Global Reef expedition" mise en oeuvre par la fondation à l'échelle mondiale et débutée en 2011 pour une durée prévue de six ans.
C'est la première observation du genre. Elle met en oeuvre une méthode scientifique standardisée de collecte de données et a l'intention d'offrir à terme une vision globale et rationnelle de l'état de santé des récifs de la zone intertropicale, autour du monde.

Démarrée aux îles Bahamas en 2011, la "Global Reef Expedition" a mené ses observations en Jamaïque, à Navassa, en Colombie, aux Galapagos avant de venir en Polynésie Française.






En savoir plus sur la Living Oceans Foundation

En Polynésie jusqu'en avril : le Golden Shadow diagnostique les récifs du monde
La Fondation « The Khaled bin Sultan Living Oceans Foundation » est basée aux Etats-Unis. A but non lucratif, cette organisation est dédiée à la conservation et la restauration des océans au travers de la recherche, de l'enseignement et d’un engagement fort « Science Without Borders® » que l’on pourrait traduire en français par « Science Sans Frontières ».

Depuis onze ans, la Fondation a conduit des recherches d’envergure et innovantes sur l’écosystème des récifs coralliens dans des territoires insulaires du monde entier. La force de la Fondation réside dans son réseau de scientifiques marins multidisciplinaires, à bord d’un navire de recherche à la pointe de technologie. Une technologie dédiée à la science appliquée et capable de réaliser des études et bilans écologiques rapides.

En 2011, la Fondation a lancé un programme ambitieux « Global Reef Expedition ». Les objectifs premiers de cette expédition sont scientifiques : cartographier et caractériser les écosystèmes des récifs coralliens, identifier leur état actuel et les menaces majeures puis examiner les facteurs en mesure d’améliorer leurs capacités de résistance, de survie et de récupération rapide face à de majeures perturbations. Les conclusions scientifiques ainsi acquises seront partagées librement avec les pays participants, les organismes de réglementation et seront utilisées par les pays afin de développer des stratégies efficaces de gestion de leurs récifs coralliens.

L’expédition offrira aux chercheurs l’opportunité de conduire les recherches sur les récifs coralliens en collaboration avec les partenaires locaux. Elle unira les scientifiques de nombreux pays autour du programme « Science Without Borders® ». Ensemble, Fondation et partenaires locaux, exploreront, cartographieront, caractériseront les récifs coralliens des milieux insulaires et les compareront à ceux qui sont proches des zones à forte densité de population.

Les informations recueillies pendant l’expédition aideront à identifier les sites à protéger en priorité, à la mise en œuvre de stratégies de conservation pour limiter l’impact de l’homme, et améliorer la résistance des récifs. Ainsi, ces informations contribueront non seulement à préserver et protéger la biodiversité, la santé et le patrimoine, mais également les valeurs économiques et sociales de ces ressources précieuses.

La Fondation a également vocation à mener des programmes éducatifs. Au terme de l’expédition, elle mettra en œuvre des ateliers éducatifs relatifs aux récifs coralliens dans les écoles et les collèges tout autour du monde, jusqu’à emmener les professeurs à bord du navire Golden Shadow afin qu’ils participent aux missions de recherches scientifiques.


La Fondation « Living Oceans Foundation » lance des études relatives aux récifs coralliens en Polynésie française

Plus d’informations :
visitez notre site Internet http://www.livingoceansfoundation.org
and http://www.globalreefexpedition.com
Twitter @livingoceansfnd
Contact presse en Polynésie française : Karine LE FLANCHE – klfmars@yahoo.fr
www.klfcommunication.com

gre_brochure__1_.pdf GRE_Brochure (1).pdf  (6.36 Mo)


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Samedi 15 Septembre 2012 à 15:15 | Lu 1770 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par emere cunning le 17/09/2012 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jusqu'en avril 2013 ! ! ! Sur fonds d'un prince saoudien ! ! ! Avec des scientifiques... polynésiens (who can it be?) ! ! !
Cela en fait des "shadows" qui se baladent dans nos eaux à explorer les fonds marins, à étudier et cartographier les récifs, à identifier les sites à protéger, and so on ! ! !
Et s'ils commençaient tous par Hao?

2.Posté par Roro LEBO le 23/09/2012 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Ou avec une autre vision qui a été utilisé dans les années 60'/70' pour la recherche d'un sous-marin nucléaire de l'URSS
En espérant qu'ils ne disposent pas des missiles au fond la mer...
ou à la recherche d'un nouveau sous-marin nucléaire qui est/serait resté au fond avec des choses dedans!

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:06 Le clip de la chanson du film Vaiana

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki