Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Edouard Fritch prend le ministère des Sports et confie l'Education à Tea Frogier



Le ministère de l’Education a été confié à Tea Frogier, tandis qu’Edouard Fritch a gardé celui de la Jeunesse et des Sports, suite à la démission de la néo-députée Nicole Sanquer.
Le ministère de l’Education a été confié à Tea Frogier, tandis qu’Edouard Fritch a gardé celui de la Jeunesse et des Sports, suite à la démission de la néo-députée Nicole Sanquer.
PAPEETE, 17 juillet 2017 - Un remaniement des portefeuilles ministériels a été annoncé lundi matin, pour faire suite à la démission ce week-end de la néo-députée Nicole Sanquer.

L'information a été diffusée par voie de communiqué, lundi en fin de matinée. Le ministère de l'Education est confié à Tea Frogier. Elle gérera ce portefeuille en plus de ceux du Travail et de la Formation professionnelle et reste en charge de la Fonction publique et de la Recherche. Le président Edouard Fritch récupère le portefeuille de la Jeunesse et des Sports. Il reste en charge de l’emploi, du partenariat avec les collectivités, des postes et télécommunications et des affaires internationales.

Outre le président Edouard Fritch, le gouvernement de la Polynésie française est dorénavant composé de huit membres : Teva Rohfritsch, vice-président, ministre de l’Economie et des Finances, en charge des grands projets d’investissement et des réformes économiques ; Jean-Christophe Bouissou, ministre du Logement, de l’Aménagement et de l’Urbanisme, en charge du numérique, porte-parole du gouvernement ; Tearii Alpha, ministre du Développement des ressources primaires, des Affaires foncières et de la Valorisation du domaine ; Nicole Bouteau, ministre du Tourisme, des Transports internationaux, en charge des relations avec les institutions ; Jacques Raynal, ministre des Solidarités et de la Santé, en charge de la protection sociale généralisée, de la prévention et de la famille ; Luc Faatau, ministre de l’Equipement et des Transports intérieurs ; Tea Frogier, ministre de l'Education, du Travail et de la Formation professionnelle, en charge de la fonction publique et de la recherche ; et Heremoana Maamaatuaihautapu, ministre de la Culture, de l’Environnement, de l’Artisanat, de l’Energie et des Mines, en charge de la promotion des langues et de la communication.

Elue le 17 juin dernier députée de la deuxième circonscription de Polynésie française, la Tapura Huiraatira Nicole Sanquer a démissionné ce samedi de ses fonctions ministérielles pour se conformer à la loi sur le non cumul des mandats. Elle avait 30 jours à compter de son élection au Palais-Bourbon pour faire option et se mettre en règle face à l'interdiction du cumul d'une fonction exécutive locale avec une fonction législative nationale.

Nicole Sanquer retrouve d'office son siège de représentante sur les bancs de la majorité présidentielle à Tarahoi. Elle avait été élue représentante de la deuxième section des îles du Vent, sur la liste Tahoera'a Huiraatira le 5 mai 2013. Avec cette démission du gouvernement Fritch elle rejoint les 57 élus de l'assemblée où son retour contraindra Putai Taae, le maire de Papara à quitter l'hémicycle de Tarahoi.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 17 Juillet 2017 à 13:32 | Lu 10408 fois






1.Posté par pilé le 18/07/2017 06:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et be, vous n'êtes pas gâtés mesdames et messieurs les enseignants ! Deja qu'avec la formation professionnelle et la fonction publique, elle était complètement aux abonnés absents, ne maîtrise rien dans son ministère et Ne cherche pas à savoir ni à comprendre ce qui se trame au sein son cabinet qui soi dit en passant n'est constitué que des nuls qui se prennent pour Dieu. Il n'y en pas un pour relever l'autre sans compter qu'au niveau du fonctionnement , ils outrepassent sciemment les procédures en vigueur.
C'est que le PR n'a vraiment personne d'autre ou alors il se voile la face ! C'est grave !!! Pauvre de nous !!! C'est certain qu'elle ne fera pas de connerie en ne faisant rien !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance