Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Edouard Fritch annonce la démission de deux de ses ministres



Le Président Edouard Fritch entouré des ministres démissionnaires Frédéric Riveta et René Temeharo, jeudi 8 octobre à la Présidence.
Le Président Edouard Fritch entouré des ministres démissionnaires Frédéric Riveta et René Temeharo, jeudi 8 octobre à la Présidence.
PAPEETE, 8 octobre 2015 – Edouard Fritch accepte la démission de deux de ses ministres, René Temeharo et Frédéric Riveta qui reprennent leur siège de représentant à l’assemblée. Le Président du Pays conserve le portefeuille de l’Agriculture et confie celui de la Jeunesse et des Sports à Nicole Sanquer.

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse donnée à 14h30 à la Présidence, jeudi. Dans un mois, compte tenu de la période de carence imposée par le statut d'autonomie, les deux ministres démissionnaires seront en mesure de siéger dans les rangs du groupe Tapura Huiraatira. Cette démission a été des ministres Frédéric Riveta et René Temeharo a été amplement saluée par Edouard comme un "geste de sacrifice". "C'est une décision qui me prend aux tripes" a affirmé le Président. "Je me vois contraint d'accepter de débarquer deux de mes plus fidèles compagnons. (...) et aujourd'hui, cette décision me fait beaucoup de mal".

Par ce biais cependant, avant mi-novembre, le gouvernement pense pouvoir s'appuyer sur le soutien d'au moins 26 représentants à l’assemblée au moment d'entamer les débats préparatoires au vote du budget primitif 2016.
Le groupe Tahoera’a Huiraatira perd deux de ses membres avec le retour de René Temeharo et Frédéric Riveta sur les bancs de Tarahoi. En effet par le jeu des chaises musicales, les suivants de liste Fernand Tahiata, maire de Tubuai, et Evans Haumani, maire de Moorea se voient contraints de quitter leurs fonctions à l’assemblée.

Les groupes A Ti'a Porinetia et Tapura Huiraatira devraient vraisemblablement fusionner leur membres vers la mi-novembre a également confirmé le Président. Le gouvernement Fritch sera ensuite remanié courant janvier.
Mais si le budget devait être "défiguré", "s’il ne correspond pas à la ligne directrice qui est la nôtre", a encore prévenu Edouard Fritch, il n'exclut pas une démission de la totalité de son gouvernement : "On retournerait tous à l’assemblée et on se retrouverait à 29 : parce que nous sommes 29. Tapura Huiraatira + ATP, ça fait 29", a-t-il affirmé jeudi à la presse.


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 8 Octobre 2015 à 15:56 | Lu 1515 fois






1.Posté par papounette le 08/10/2015 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est malheureux que le pays vive au rythme des caprices d'un vieillard, où allons-nous?

2.Posté par pif paf le 09/10/2015 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On attend la réplique du vieux con.

3.Posté par ROBIN DES BOIS le 10/10/2015 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entièrement d'accord avec toi "papounette" !
c'est trop navrant !
mais le BIEN gagnera sur le MAL....... d'une manière ou d'une autre.
Restons confiant.

4.Posté par emere cunning le 10/10/2015 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Put.. oupsss punaise, ils font grise mine les deux "sacrifiés" ! Et leur copain perekiteni qui se marre. Il pourrait au moins faire semblant d'être triste pour eux. LOL

5.Posté par ROBIN DES BOIS le 11/10/2015 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut arrêter de critiquer le gouvernement Fritch, qui est là pour faire avancer le FENUA avec courage. Car il est évident, que ce n'est pas facile de remonter la pente après des années d'endettements, d'incertitude, de gourmandise de pouvoir;
Quand on ne sait pas ce qui se passe, il faut s'abstenir de remarques désobligeantes ...... et regarder son "pito" d'abord.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance