Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Ecoparc : Les associations remettent les pendules à l'heure



La majorite des membres du collectif se sont retrouvés ce matin à Papenoo
La majorite des membres du collectif se sont retrouvés ce matin à Papenoo
PAPENOO, le 23/11/2015 - Le collectif des associations de défense de la vallée de la Papenoo veulent réagir suite aux propos tenus, la semaine dernière par le ministre du tourisme, Jean-Christophe Bouissou, concernant le projet Ecoparc. Selon le ministre, les associations soutiendraient ce projet. Aujourd'hui, deux d'entre elles ont accepté d'intégrer le comité de pilotage, ce qui ne veut pas pour autant dire qu'elles soutiennent ce projet.

L'ensemble des associations du collectif de défense de la vallée de la Papenoo se sont réunies ce matin à Papenoo afin d'apporter quelques précisions suite aux propos tenus, la semaine dernière par le ministre du tourisme, Jean-Christophe Bouissou, concernant le projet Ecoparc. Selon lui, "les associations soutiennent ce projet", des propos que dénoncent celles-ci.

"Le conseil d'administration de Haururu a accepté d'intégrer deux de ses membres au sein de ce comité de pilotage pour le projet Ecoparc, ce qui ne veut pas pour autant dire que nous sommes d'accord avec ce projet", explique Alphonse Faufau, président de Haururu. Même son de cloche du côté de l'association des chasseurs "Vaitu'oru Nui" : "On a accepté d'entrer au sein du comité de pilotage et ce n'était qu'à une seule condition : que la deuxième partie du projet soit abandonné, c'est-à-dire, la partie golf et l'hôtel 5 étoiles, dans la vallée de Tahinu", précise son président, Teuira Letourneux.

Seules ces deux associations seront représentées au sein du comité de pilotage du projet Ecoparc. Elles parleront en leur nom mais également aux noms de toutes les associations qui défendent les intérêts de la vallée de la Papenoo. "C'est un moyen aussi pour nous, de voir de l'intérieur leur projet. Si nous sommes d'accord, nous les soutiendront, par contre, si cela ne nous convient pas et bien nous ferons entendre notre voix", lâche Alphonse Faufau, président de Haururu. "Les chasseurs sont en même temps des protecteurs de l'environnement, donc on va essayer d'influer sur ce comité de pilotage pour que l'environnement soit pris en compte dans toutes les décisions", précise Teuira Letourneux.



LA SECONDE VERSION DU PROJET ECOPARC SÉDUIT LES ASSOCIATIONS

Au départ, le projet Ecoparc qui représente plusieurs milliards, regroupait un hôtel 5 étoiles avec thalasso, un golf ou encore des cabines téléphériques, ce qui devrait occuper le bas et le haut de la vallée. Sur cette base, les associations sont unanimes : "Pas question de toucher sur les hauteurs".

La raison est simple, il y a quelques années, un comité de gestion de la vallée de la Papenoo a été mis en place. Il regroupe le monde associatif, la commune et le Pays afin de définir un Plan d'Aménagement Détaillé (PAD) de cette vallée, une zone touristique et culturelle, qui se situe dans la partie basse de la vallée.

Au vu des avis mitigés concernant le projet initial, les investisseurs ont dû revoir leur copie. La seconde version de ce projet ne concernerait que la zone prévue par le PAD. Une zone où sera valorisé "le patrimoine, à la fois culturel et archéologique", expliquait la semaine dernière, le ministre du tourisme.

Depuis l'annonce de la nouvelle version de ce projet, les avis se rejoignent, mais le maire délégué de Papenoo, Vetea Avaemai veut qu'un travail collégial soit mis en place. "Que nous travaillons ensemble à l'élaboration de ces projets pour le bien être de la population de Papenoo avant tout", avant de rajouter. "Il faudrait qu'ils retirent aussi leur idée de téléphériques, il y a assez de câbles d'EDT suspendus dans la vallée".

Le P.A.D de la vallée voté il y a quelques années par le comité de gestion de la vallée
Le P.A.D de la vallée voté il y a quelques années par le comité de gestion de la vallée

LES ASSOCIATIONS ESSAYERONT DE FAIRE ENTENDRE LEUR VOIX

Si le comité de pilotage du projet Ecoparc ne s'est pas encore réuni, les associations comptent bien faire peser leurs voix dans la balance. "On n'est pas contre le fait qu'il y ait des projets dans la vallée, tant que ça respectent l'environnement et le plan d'aménagement détaillé qui a été accepté par tout le monde. C'est un compromis qui a été trouvé entre les associations de protection de l'environnement, les entreprises qui travaillent dans la vallée, la commune et le Pays. On a mis presque 10 ans pour le mettre en place et nous ne voulons pas que cela soit remis en cause par qui que ce soit", assure Teuira Letourneux.

Plusieurs projets sont d'ailleurs avancés : "Au lieu de construire un nouvel hôtel, pourquoi ne pas rénover celui qui existe déjà, en gardant le côté atypique de cet hôtel et le faire correspondre avec l'environnement qui l'entoure, en respectant l'histoire de cette vallée", sort le maire délégué de Papenoo, Vetea Avaemai. "Nous aimerions qu'un grand "fare" soit construit à Fare Hape, le "Fare 'aira'a opu", il mesure 18 mètres de longueur et il est construit comme les "fare" ancestraux. Nous aimerions également construire un petit "fare" pour les sculpteurs et graveurs", propose Alphonse Faufau, président de Haururu.

Les associations ont plusieurs projets à proposer dans leur vallée
Les associations ont plusieurs projets à proposer dans leur vallée

UNE PÉTITION AVEC PLUS DE 3 000 SIGNATURES

Ils seraient 3 155 personnes à avoir signé la pétition lancée depuis l'annonce de ce projet, soit plus de 80 % des habitants de la commune de Papenoo, un chiffre avancé par le collectif des associations de protection de la vallée de la Papenoo.

Du côté de la mairie, on reste sur ses gardes. "Si c'est le cas et bien, on suivra l'avis de la population. Mais si je soutiens ce projet, c'est bien par rapport aux emplois que cela pourra amener pour les habitants de Hitiaa o te ra. Mon objectif est d'aider les jeunes et les personnes qui sont à la recherche d'un emploi", explique Dauphin Domingo, maire de Hitiaa o te ra.

Pour l'heure, chacun attend que ce comité de pilotage se tienne. Quatre membres des associations y siègeront : deux de l'association Haururu et deux de l'association des chasseurs. Deux élus du conseil municipal participeront également à ce comité de pilotage, ainsi que des membres du Pays et de la société en charge du projet.

La première réunion devrait se tenir au retour du président directeur général de la société Ecoparc, Jean-Claude Teriierooiterai.
3 155 personnes de Papenoo auraient signé la pétition du collectif
3 155 personnes de Papenoo auraient signé la pétition du collectif

Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 23 Novembre 2015 à 16:45 | Lu 1598 fois

Tags : ECOPARC






1.Posté par tutua le 24/11/2015 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne vois pas pourquoi on ne tiendrait compte que des avis des habitants de Papenoo. Il y a de très nombreuses personnes qui ne sont pas de Papenoo et qui fréquentent la vallée dans tous les sens, ils ont leur vision, leurs intérêts et sont aussi des défenseurs de la vallée.

2.Posté par capucin et compagnie le 24/11/2015 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les associations ou l'association de Yves Doudoute?

3.Posté par pachamama le 24/11/2015 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut s'opposer par tous le moyens à ce projet destructeur de la nature qui sent la magouille à plein nez.
Faire un parc naturel avec des sentiers balisés et des guides accompagnateurs est la seule solution pour mettre en valeur ce site magnifique riche de vestiges culturels uniques.
Les visiteurs n'ont pas la volonté d'aller s'installer dans des hôtels où ils regarderont tomber la pluie.

4.Posté par papenooLive86 le 27/11/2015 11:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C bien de dire! Donner un emploi à ceux de hitiaa o te ra et quand ce sera accorder alors là au-revoir hitiaa o te ra. Il faut arrêter mea maaaa. ....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance