Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


EDF cherche une solution aux surcoûts des énergies renouvelables



EDF cherche une solution aux surcoûts des énergies renouvelables
PARIS, 31 juil 2012 (AFP) - EDF a dit mardi chercher une solution au problème du déficit grandissant de la CSPE, une taxe sur les factures d'électricité qui est très loin de couvrir les charges qu'elle est censée compenser, à cause de l'envolée du coût des énergies renouvelables.

L'électricien public a annoncé à l'occasion de ses résultats du premier semestre que le déficit cumulé des sommes non compensées par la CSPE (Contribution au service public de l'électricité) et donc supportées par le groupe avait encore gonflé de 700 millions d'euros au premier semestre, atteignant un total de 4,5 milliards d'euros.

Face à cette envolée, le groupe a dit poursuivre "ses efforts afin de trouver une solution à la question du déficit de CSPE".

Des discussions en ce sens se déroulent depuis plusieurs semaines, a précisé le directeur financier d'EDF, Thomas Piquemal, lors d'une conférence téléphonique, ajoutant que le groupe se devait d'avancer des propositions sur ce dossier.

Le PDG d'EDF, Henri Proglio, a notamment défendu à plusieurs reprises l'idée de faire peser une partie de la CSPE sur les filières pétrolière et gazière, fortement émettrices de CO2, et pas uniquement sur la consommation d'électricité.

La CSPE a été instaurée en 2003 pour couvrir les dépenses résultant des missions de service public (soutien aux énergies renouvelables, production d'énergie dans les îles, mesures sociales...) d'EDF.

Mais les charges liées au développement des énergies renouvelables (EDF étant obligé de racheter l'électricité d'origine solaire ou éolienne à des tarifs élevés) ont augmenté beaucoup plus vite ces dernières années que les recettes apportées par cette taxe, malgré des augmentations en série de celle-ci.

La CSPE est passée successivement de 4,5 à 7,5 euros le mégawattheure au 1er janvier 2011, puis à 9 euros en juillet 2011 et 10,5 euros au 1er juillet 2012.

Rédigé par AFP le Lundi 30 Juillet 2012 à 21:54 | Lu 361 fois







1.Posté par Kaddour le 06/08/2012 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh ! Oui ! Depuis qu'EDF est privatisée , il faut servir des dividendes aux actionnaires, servir des salaires astronomiques aux dirigeants, servir des stock options à tous ce beaux monde qui dirige.... Alors faisons la chasse aux déficits !
Ne nous inquiètons pas ! La puissance d'EDF sur nos gouvernants est telle que M. Proglio trouvera bien le moyen de faire payer les contribuables...
Une idée en passant : et s'il demandait de l'aide à son frangin patron de banque !!! LOL

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies