Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

"Donner son sang est un service civique qui sauve des vies"



PAPEETE, le 23 février 2017 -La Polynésie française est complètement indépendante concernant les transfusions de sang, elle tourne à flux tendu.
Le Centre de transfusion sanguine rappelle aux Polynésiens que les besoins en sang sont permanents.


""Aujourd'hui, on ne peut compter que sur nous", rappelle le Dr Frédéric Beau. En effet la Polynésie française est indépendante en ce qui concerne la transfusion sanguine. Ainsi, les donneurs polynésiens nourrissent les stocks de sang local. Or, les patients consomment chaque année environ 5 000 poches globules rouges, 1 500 de plasma et 350 culots plaquettaires, avec une augmentation sensible d'année en année. Il n'y a pas de période creuse. "Nous sommes à la limite inférieure de notre stock de sang. Nous avons toujours besoin de sang parce que la consommation est permanente, il n'y a pas un jour où l'hôpital ou les cliniques ne consomment pas au moins une vingtaine de poches", indique le médecin. Il convient donc de rappeler qu'un don du sang peut sauver une vie, mais surtout que n'importe qui peut un jour avoir besoin de poches de sang.

Le Dr. Beau montre comment le sang est centrifugé
Le Dr. Beau montre comment le sang est centrifugé
"Les Polynésiens sont généreux et réactifs quand il s'agit de don du sang." Les groupes de sang les plus fréquents sont les groupes A et O. "L'avantage du groupe O est qu'on peut le donner à tous les receveurs." La population polynésienne compte 52 % de groupe A, 40 % de la population est de groupe O.

la force centrifuge de la machine sépare le plasma des plaquettes et des globules rouges. Une machine sépare les trois parties du sang dans des poches différentes.
la force centrifuge de la machine sépare le plasma des plaquettes et des globules rouges. Une machine sépare les trois parties du sang dans des poches différentes.
Les globules rouges servent aux grands traumatisés après une hémorragie, en maternité, en oncologie, chez des patients atteints de maladies chroniques. Le plasma se donne aussi en cas d'hémorragie, en néphrologie, pour les malades rénaux. Les plaquettes s'utilisent principalement en oncologie et en oncohématologie.

"Donner son sang est un service civique qui sauve des vies surtout au niveau d'une petite communauté comme la nôtre ", conclut le Dr Beau.


Ou donner son sang ?

pour faire une unité de plaquettes, il faut trois unités de sang
pour faire une unité de plaquettes, il faut trois unités de sang
CCISM : 07/03
Mairie de Punaauia : 28/03
Mairie de Faa'a : 04/04
Mairie de Paea : 27/04
Mairie de Arue : 24/05
Mairie de Taravao : 01/06

Au 2e étage du CHPF du Lundi au Jeudi de 7h à 15h, le Vendredi de 7h à 14h



Les globules rouges sont prêts à la distributions dans les différents centres de soins. Ils sont catalogués par groupe sanguin et par rhésus
Les globules rouges sont prêts à la distributions dans les différents centres de soins. Ils sont catalogués par groupe sanguin et par rhésus

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 23 Février 2017 à 17:23 | Lu 2108 fois







1.Posté par Rio le 23/02/2017 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bref, donner son sang est un Beau geste? :p

2.Posté par Rio le 24/02/2017 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sinon ma copine donne son sang tous les mois, lorsque les anglais débarquent... :p

3.Posté par wakrap le 24/02/2017 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Donner son sang est un service civique qui sauve des vies surtout au niveau d'une petite communauté comme la nôtre "
Tout comme le travail de médecin mais lui, le Docteur Beau, il le fait pas gratos, il est bien payé.
Peut on m'expliquer pourquoi celui qui prélève le sang doit avoir un revenu et pas celui qui fournit le sang?

4.Posté par fredopopa'a le 25/02/2017 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, un beau geste ! Pour les autres, pour soi peut être un jour . Alors pourquoi parler d'argent ?
Wakrap, va donner ton sang ou tes plaquettes ou ton plasma et tu auras un repas gratuit . Et surtout tu auras accompli
une belle action envers tous ceux qui t'entourent, d'autant plus belle qu'elle vient du coeur et qu'elle gratuite.
Un popa'a qui donne son sang, avec un grand bonheur.

5.Posté par wakrap le 25/02/2017 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@4.Merci de n'avoir pas répondu à ma question. Et sinon, je ne vois pas ce que cela a de plus noble que de nourrir son voisin en cultivant ou soigner. Pourquoi parler d'argent? Parce que c'est la plus noble invention de l'homme qui permet de librement échanger des services, et fournir son sang est un service. Parce que c'est ce qui se fait dans la grande majorité des pays du monde et que c'est bien plus sécurisé que le don, quand il y a vente il y a responsabilité du vendeur, quand il y a don, dans la pratique pas de responsabilité du donneur.

6.Posté par pif paf le 26/02/2017 01:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap
Merci en tout cas de ne pas faire payer aux lecteurs les écrits que tu produis.

On rappellera qu'en Inde, les pauvres vendent leur rein, et que les médecins ne sont pas toujours très regardant.

7.Posté par wakrap le 26/02/2017 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@6, on peut aussi rappeler qu'en Chine le gouvernement recycle les organes des condamnés, ceci n'a aucun rapport avec le sujet ici du don du sang en Polynésie. Si tu veux te conforter et te rassurer dans ton ignorance, continue, sinon tu peux tout seul faire des recherches par exemple sur le sang contaminé qui avait fait scandale et observer par exemple que les pays qui ont eu le plus de contaminations avec des responsables pas coupables qui coulent aujourd'hui des jours heureux sont justement ceux où la vente est interdite, dont la France. Sinon pour te répondre tu peux aussi lire cet article et comprendre ce qu'implique la gratuité, donc la pénurie, dans le domaine des organes. https://www.contrepoints.org/2016/12/29/203219-don-dorganes-la-collecte-plus-efficace

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance