Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Don de l'Allemagne de 34,5 millions d'euros à l'Equateur pour la réserve Yasuni



Don de l'Allemagne de 34,5 millions d'euros à l'Equateur pour la réserve Yasuni
QUITO, 21 fév 2013 (AFP) - L'Allemagne va offrir à l'Equateur 34,5 millions d'euros (environ 44,8 millions de dollars) pour la conservation de la réserve naturelle de Yasuni, une région abritant des réserves pétrolières auxquelles le président équatorien Rafael Correa est prêt à renoncer pour lutter contre le réchauffement climatique, a-t-on appris jeudi de source officielle.

"L'Allemagne est plus satisfaite que jamais de la coopération avec l'Equateur", a souligné le vice-ministre allemand de la Coopération économique, Hans-Jürgen Beerfeltz, au cours d'une visite à Quito, organisée après la réélection de M. Correa à la présidentielle de dimanche dernier.

M. Jurgen a qualifié ce pays latino-américain de "partenaire politique fiable", dont il a salué la "stabilité, surtout depuis la grande victoire du président Correa", selon ses déclarations reproduites dans un communiqué de la vice-présidence équatorienne.

Située en pleine Amazonie, la réserve de Yasuni, un paradis de 982.000 hectares, possède dans son sous-sol l'équivalent de 846 millions de barils de brut, le cinquième des réserves de l'Equateur.

M. Correa, un dirigeant socialiste au pouvoir depuis 2007, propose de ne pas les exploiter, en échange d'une indemnisation internationale de 3,6 milliards de dollars étalée sur douze ans, une somme qui représenterait la moitié du manque à gagner.

Les sommes collectées pour ce projet sont versées sur un fonds géré par le Pnud (Programme des Nations unies pour le développement) qui n'a jusqu'ici recueilli qu'environ 200 millions de dollars.

Le don de l'Allemagne ne sera pas versé à ce fonds, mais s'inscrit dans le cadre de sa politique de coopération directe, selon la responsable gouvernementale du projet de protection de la réserve de Yasuni, Ivonne Baki. La somme, qui sera déboursée en trois ans, sera investie dans des programmes de conservation de la région et de soutien aux populations autochtones.

Rédigé par () le Jeudi 21 Février 2013 à 14:11 | Lu 287 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies