Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Deux paquebots à quai à Papeete au lieu d'un seul



Le Costa Luminosa a passé sa journée de lundi à Papeete au lieu d'emmener ses 1900 passagers vers Moorea en raison des conditions de mer difficiles entre Tahiti et l'île soeur. A gauche, l'Europa dont les 400 touristes se retrouvent en Polynésie pour éviter les escales prévues dans les îles Fidji touchées par le cyclone Winston le 21 février dernier.
Le Costa Luminosa a passé sa journée de lundi à Papeete au lieu d'emmener ses 1900 passagers vers Moorea en raison des conditions de mer difficiles entre Tahiti et l'île soeur. A gauche, l'Europa dont les 400 touristes se retrouvent en Polynésie pour éviter les escales prévues dans les îles Fidji touchées par le cyclone Winston le 21 février dernier.
PAPEETE, le 29 février 2016. Le mauvais temps dans le Pacifique sud entraîne quelques désagréments pour les croisiéristes qui ont choisi de visiter nos îles à cette période de l'année. Escales annulées, changement d'itinéraire : les agents maritimes des compagnies doivent s'adapter. La sécurité des passagers et des navires passe avant tout.

Arrivé samedi matin dans le port de Papeete, le Costa Luminosa et ses 1956 passagers devait appareiller ce lundi matin à 5 heures à destination de Moorea. "Nous avons eu de la chance, le paquebot est arrivé à Papeete avec les éclaircies et les passagers ont pu profiter d'une bonne journée de découverte et ils ont pu partir en excursion comme prévu" indique Moana l'agent maritime. Mais dès dimanche en fin de matinée, les choses se sont de nouveau gâtées.

La pluie, parfois drue était de retour, et les prévisions pour ce lundi matin, particulièrement exécrables, avec des conditions en mer difficiles. "Nous avons pris la décision d'annuler le départ prévu ce lundi matin à destination de Moorea car nous ne pouvions pas être certains de pouvoir rentrer dans la baie. C'était du 50/50. Nous avons préféré rester tranquillement à Papeete pendant cette journée. On rate donc l'escale à Moorea et nous enchaînerons directement sur celle prévue à Bora Bora". Au sein du paquebot, ce genre d'aléa climatique est accueilli finalement sans trop de mécontentement de la part des passagers qui se rendent bien compte par eux-mêmes que les conditions météo ne sont pas optimales. En revanche, à terre, ces annulations de dernière minute peuvent causer des pertes importantes pour les prestataires d'activités qui tirent une grande partie de leurs revenus avec les visites des croisiéristes.

Mais, si Moorea a dû faire sans l'escale du Costa Luminosa ce lundi, en revanche, le port de Papeete a accueilli ce lundi matin sur ses quais, un second paquebot : l'Europa et ses 400 touristes allemands. A l'origine, l'Europa n'avait pas prévu de passer en Polynésie française. Son programme de croisière de luxe le faisait passer dans le Pacifique bien loin de nos côtes. Mais le cyclone Winston qui a touché les îles Fidji a contraint les organisateurs à revoir les escales en urgence. A la place des îles fidjiennes, c'est donc un programme polynésien qui a été concocté dans l'urgence avec des escales à Raiatea, Bora Bora, Papeete hier, Moorea aujourd'hui et enfin Rangiroa. "Il a fallu s'organiser rapidement, mais c'est faisable : il suffisait que d'autres paquebots ne soient pas en escale au même moment, sauf à Papeete où il y a de la place pour plusieurs navires. Les passagers à bord comprennent bien que ces modifications de programme, pour raisons météorologiques, ne sont la faute de personne" indique Stéphane Mercadal, l'agent maritime du paquebot.

Quant à l'escale de Papeete de ce lundi, même si l'Europa n'a pas été accueilli sur le quai principal en raison de la présence du Costa Luminosa, cela n'a pas été un problème impossible à gérer, un peu d'organisation suffit. "Les prestataires d'activités ont été informés de notre emplacement avant notre arrivée afin que les excursions, qui ont pu être maintenues en fonction de la météo, puissent démarrer de là". Ces touristes allemands ne découvrent pas forcément les paysages de la Polynésie française dans les meilleures conditions de lumière et d'ensoleillement, mais ces bouleversements de programme font que cette croisière leur laissera, certainement, des souvenirs plus intenses.

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 29 Février 2016 à 17:05 | Lu 3622 fois







1.Posté par circonspect le 01/03/2016 04:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pour quand ?
Une passerelle qui partirai coté mer et arriverai sur le toit du Rétro au Vaima cela permettrai aux touristes de ne pas bloquer la circulation !

2.Posté par Roro LEBO le 01/03/2016 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Dans les 80'
il y avait aussi 2 paquebots "russes" ♥

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance