Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Deux DUT à l'université de Polynésie à la prochaine rentrée



En s'alliant avec l'Institut universitaire de Bordeaux, l'UPF ouvrira dès la prochaine rentrée universitaire deux filières technologiques permettant aux étudiants, d'acquérir en deux ans, un DUT.
En s'alliant avec l'Institut universitaire de Bordeaux, l'UPF ouvrira dès la prochaine rentrée universitaire deux filières technologiques permettant aux étudiants, d'acquérir en deux ans, un DUT.
PUNAAUIA, le 4 février 2016. Ce sera une grande nouveauté de la prochaine rentrée universitaire sur le campus d'Outumaoro : deux filières pour des diplômes universitaires technologiques seront ouvertes. L'université a choisi de s'allier avec l'Institut universitaire technologique (IUT) de Bordeaux.

Tout devrait être officialisé en avril prochain pour que l'université de Polynésie française soit prête à accueillir ses premiers étudiants de filières technologiques dès la prochaine rentrée. Deux filières seront proposées en gestion administrative et commerciale d'une part, en techniques de commercialisation d'autre part. "Il faudra faire connaître cette possibilité aux futurs bacheliers avant qu'ils ne s'engagent pour leurs études supérieures vers d'autres filières" admet Eric Conte, le président de l'UPF (université de Polynésie française). Pour l'UPF, cette ouverture de filières technologiques qui seront sanctionnées par un diplôme (DUT) en deux ans est le résultat d'un constat et d'une concertation menée avec le monde du travail local.

De nombreux lycéens polynésiens, notamment ceux issus de STMG (sciences et technologies du management) recherchent le plus souvent des filières "technologiques", une fois leur bac en poche. Par ailleurs, des études menées entre l'UPF et les organisations patronales polynésiennes ont démontré qu'il existe des débouchés sur le marché local pour des jeunes formés dans ces filières.

Pas question pour autant pour l'UPF d'ouvrir directement sur son campus un IUT (institut universitaire technologique). La structure est trop lourde à gérer et à financer. Le choix s'est donc porté pour une solution plus souple avec un partenariat avec l'IUT de Bordeaux. L'intérêt de cette solution est la flexibilité : "nous recruterons des enseignants agrégés pour des contrats de deux ou quatre ans. Ainsi si dans quelques années les débouchés sur cette filière sont saturés, nous pourrons fermer cette voie et en ouvrir d'autres en adéquation avec le marché du travail local". A la prochaine rentrée universitaire, l'UPF accueillera deux promotions de 30 élèves chacune dans les deux branches ouvertes. Les places étant limitées, "les élèves seront sélectionnés" précise encore Eric Conte. Le président de l'université imagine néanmoins déjà que ces étudiants ayant acquis un DUT pourront ensuite poursuivre leur enseignement avec une licence professionnelle : après tout l'IUT de Bordeaux en propose près d'une cinquantaine! Mais ça ce n'est pas encore pour la prochaine rentrée.


Une voie universitaire pour les filières technologiques

L'ouverture de ces deux premiers DUT au sein de l'université de Polynésie française répond aussi à une problématique des résultats des étudiants qui se retrouvent sur le campus d'Outumaoro. L'arrivée sur les bancs de la fac se révèle souvent compliqué pour des lycéens issus des filières technologiques (plus encore pour ceux des filières pro) et conduit souvent au décrochage scolaire. A l'UPF, à l'issue de la première année, le taux de réussite atteint à peine 4,6 % pour les étudiants ayant un bac technologique en poche et 0,8% pour les bacheliers pro.

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 4 Février 2016 à 20:44 | Lu 4657 fois







1.Posté par ZAC le 05/02/2016 03:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'idéal est de laisser la chance à nos jeunes de s'ouvrir au monde en partant quelques années étudier en dehors du fenua....
Non seulement le niveau des enseignements universitaires est supérieur mais c'est une expérience enrichissante pour leur ouvrir l'esprit

Il faut laisser les enseignements BAC+2 aux lycées et à la Chambre de commerce qui ont des bons niveaux par rapport à l'UPF

2.Posté par lol le 05/02/2016 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi maintenant des DUT Technologie, il y a plus de 6 ans maintenant ou des bacheliers qui avaient leurs bacs souhaitaient se réorienter avec des DUT ou les places sont limités, ou un dossier assez conséquent et favorable, à l'UPF le taux de réussite est faible, il faut partir vers la Métropole pour revenir au fenua major de sa promotion, un grand big LOL!!! l'UPF est plus pire que l'université de la Sorbonne, et maintenant ces bacheliers il y a 6 ans sans emploi jusqu'a aujourd'hui, ils ne peuvent même plus s'inscrire: pourquoi?: Bah trop agée tiens BIG LOL!!!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance