Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Détenus radicalisés : Tuihani veut "les décisions qui s’imposent. Et surtout dans l’urgence"



PAPEETE, 2 septembre 2016 - Interrogé au sujet de l'information révélée par Tahiti Infos, ce jeudi, concernant l'existence à Nuutania de détenus polynésiens radicalisés, le président de l'Assemblée estime que la société polynésienne présente aujourd'hui des circonstances très favorables au développement du phénomène de radicalisation islamiste. "Cela doit nous interpeller, afin que nous prenions les décisions qui s’imposent. Et surtout dans l’urgence", dit-il.

Que pensez-vous de l’existence de détenus fichés S à Nuutania ?

Marcel Tuihani : C’est quelque chose d’inquiétant. Savoir qu’un jeune polynésien détenu à Nuutania parle parfaitement l’arabe et s’inscrit dans un processus de radicalisation, quitte à cautionner les attentats de Nice… Et on nous parle de trois Polynésiens fichés S à Nuutania ? Cela doit nous interpeller. A-t-on aujourd’hui un recensement au plus juste, dans la jeunesse polynésienne en détresse, de ce que pourrait donner ce phénomène de radicalisation ? Je crois que c’est un sujet qui, de mon point de vue, doit tous nous alerter.

Il s’agit d’une problématique de sécurité. Qu’attentez-vous de l’Etat, comme réaction ?

Marcel Tuihani : Oui, la sécurité est une compétence régalienne. L’Etat, je l’espère, mettra en place les moyens de surveillance et d’intervention adaptés. Mais il me semble, qu’au fond, le vrai problème est que notre société n'est plus en capacité de répondre aux inquiétudes de cette jeunesse en perdition. Lorsqu’on regarde les chiffres du chômage, du décrochage scolaire, le niveau de délinquance et de violence qui s’amplifient… C’est une situation que nous ne connaissions pas, il y a quelques années. Nous avons là une mutation de notre société et nous devons être conscients de ce qu’il se passe.

Pensez-vous que ces circonstances sont ici un terreau favorable au phénomène de radicalisation islamiste ?

Marcel Tuihani : La réponse est donnée par l’existence de ce jeune, quand bien même aura-t-il transité quelques temps par la métropole. C’est un Polynésien. Il a grandi et vécu dans les valeurs polynésiennes. Il est aujourd’hui totalement radicalisé ; parle parfaitement l’arabe. Il a prononcé des mots qui font peur. Il cautionne les attentats en France. J’ai le sentiment, en effet, que ce phénomène de radicalisation peut s’installer dans notre société polynésienne. Cela doit nous interpeller, afin que nous prenions les décisions qui s’imposent. Et surtout dans l’urgence. (…)

Rédigé par Propos recueillis par JPV le Vendredi 2 Septembre 2016 à 15:29 | Lu 3245 fois







1.Posté par Coco le 03/09/2016 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soyez vigilants c'est une plaie ces gens

2.Posté par RAVA'I ROA le 03/09/2016 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'on nous montre se détenu parlant arabe...ils sont entrain tous de nous manipuler, cette histoire pue l'intox et dehors tout le monde y a sauté les pieds joints....il faut dire que nos médias y vont a fond...L’époque du replie sur soit, de l’égoïsme et de la haine de l'autre est entrain de s'imposer...il est tant de réfléchir...on est ce qu'on dit...beaucoup trop d'appel de haine et de violence dans le cœur des gens qui ne voient pas qu'ils ne valent pas mieux que ceux qui dénoncent...
One Love

3.Posté par ia Ora Papara le 03/09/2016 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

venez voir a Papara avec la nouvelle équipe communale comment on occupe nos jeunes pour les sortir de la rue ou on les a envoyés. Pas la peine de grands shalala mais les jeunes on besoin d'action (en anglais surtout).

4.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 03/09/2016 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Coco, post 1 ("c'est une plaie ces gens") : c'est pas gentil pour Marcel TUIHANI hohohohoh rollstahiti@gmail.com

5.Posté par RAVA'I ROA le 03/09/2016 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2...
Alors tu as changé de technique, le manipulateur ,maintenant tu utilises mon pseudo pour faire passer tes messages tout est bon pour que tu arrives à tes fins.. Bravo quel talent !
Mais dis mon ta religion le mensonge la triche, la manipulation n est pas un péché ?

.

6.Posté par RAVA''''I ROA le 03/09/2016 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2...
Alors tu as changé de technique, le manipulateur ,maintenant tu utilises mon pseudo pour faire passer tes messages tout est bon pour que tu arrives à tes fins.. Bravo quel talent !
Mais dis moi ds ta religion le mensonge la triche, la manipulation n est pas un péché ?

.

7.Posté par ldpdt le 03/09/2016 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut plus discuter Gardez tout cela en secret
S'il reconnait sa radicalisation envoyez le d'urgence dans les prisons spécialisées de France

8.Posté par tenauru le 04/09/2016 03:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rava, il n'est question ni de haine ni de violence mais de sauvegarde de notre civilisation, rien que ça et je trouve que c'est déjà important. Fini la compassion et le vivre ensemble voila 60 ans qu'on essaye et on voit bien que ça ne marche pas, au contraire, plus on sera faible et plus on deviendra des moutons sur le dos desquels la laine ne restera pas longtemps, rassure-toi. On a un merveilleux pays, gardons-le de toutes nos forces.

9.Posté par RAVA'I ROA le 04/09/2016 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@8
Bien entendu, mais on fait quoi on pactise avec le mensonge, les manipulateurs, des mecs comme eux, qui débarquent de France, avec des idéaux islamiques ? La France est devenue telle quelle est a cause d eux!..
Ne les entends tu pas ? Ils parlent d amour de paix certes, mais ils n ont jamais eux le prix de la transparence de la parole sincère. Si certains ne sont pas capables de discerner le bien et le mal, c'est qui sont cons, pas qu ils doivent se convertir à l islam !.. Ne pas les combattre serait leurs laisser la place d exister !

10.Posté par simone grand le 04/09/2016 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est là où il y a le plus de mosquées que le nombre d'attentats est le plus élevé.
Alors demandons aux musulmans normaux adeptes d'une civilisation raffinée de tout faire pour que les tarés ne puissent pas se revendiquer de l'islam. Qu'ils s'organisent pour faire le ménage chez eux et virent les brebis galeuses. Ainsi nous serons moins craintifs en les voyant.

11.Posté par petronille le 05/09/2016 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu finance ces formations? les parents aussi doivent se poser des questions au sujet de leurs relations avec leurs enfants qui se retrouvent souvent sans repères.
Toutes les religions ont leur place à condition de ne pas être à l,origine de troubles à l'ordre public.

12.Posté par emere cunning le 05/09/2016 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Simone Grand,
il n'y a pas d'attentat à Bordeaux et les bordelais comme nos étudiants s'accordent tous à dire qu'il y fait bon vivre, il n'empêche que A Juppé, son maire, est tout bonnement cloué par certains (même ici) pour avoir contribué à y construire une mosquée. Les français ne voulaient plus voir les musulmans prier dans la rue, mais ils n'ont pas non plus le droit d'avoir leur mosquée comme les catholiques et autres leurs cathédrales et temples. That is to say que tu auras toujours DE PART ET D'AUTRE des "tarés" pour faire l'amalgame entre les terroristes et les "musulmans normaux" qui ont toujours vécu paisibles en France avant la guerre aux immigrés et au voile menée par la Sarkozie et l'extrême droite.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance