Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Descente de la DSP pour arrêter un dealer armé d'un vélo



PAPEETE, le 11 septembre 2015 - Vendredi matin une vingtaine de policiers de la DSP ont ceinturé un quartier de Fariipiti à Papeete pour arrêter deux suspects qui, deux jours avant, avaient menacé les forces de l'ordre avec des pierres et… un vélo.

Les automobilistes ont assisté ce vendredi matin à une scène impressionnante : une demi-douzaine de voitures de la Police nationale encerclant le quartier Paraita, avec une vingtaine d'agents et officiers pour contrôler tous les habitants et en arrêter deux.

Le but de l'opération : "procéder à deux arrestations pour des faits datant de mercredi soir, où une intervention conduite par les éléments de la Section d'interventions dans ce secteur avait donné lieu à des menaces, à des provocations et à de la rébellion de la part de deux individus qui font l'objet des recherches" explique le commandant de police Tamatea Tuheiava.

La situation mercredi soir était des plus rocambolesque, bien que très désagréable pour les policiers qui l'on subie : "un individu a été interpellé alors qu'il était en train de dealer du paka. Alors que l'interpellation avait lieu, d'autres individus ont tenté de prendre à partie les collègues intervenant. Ça n'a pas dégénéré physiquement, mais c'était un peu limite puisqu'ils ont menacé de leur lancer des pierres, des vélos, etc. Donc c'est la raison pour laquelle, dans le cadre du flagrant délit, nous sommes venus les récupérer pour qu'ils s'expliquent sur les faits."

Une intervention des dealers qui aurait tout de même permis à un autre jeune pris en flagrant délit de vente de stupéfiant de prendre la fuite…

Le bilan de l'opération de ce matin a été complètement connu en début d'après-midi : le premier suspect avait été arrêté lors de la descente, le deuxième s'est rendu de lui même en fin de matinée. Mais "les contrôles d'identité réalisés dans le cadre d'une commission rogatoire du procureur ont permis d'arrêter 5 individus supplémentaires, 3 pour usage avec de petites quantités, et 2 pour trafic. De mémoire, nous avons saisi 35 boites d'allumettes de paka, 48 sticks et 42 000 Fcfp en espèces" nous assure le commandant joint par téléphone dans l'après-midi.

UN LIEU DE DEAL BIEN CONNU

Quitte à mobiliser autant d'hommes, la DSP a fait d'une pierre deux coups en contrôlant à tout-va dans le cadre "d'enquêtes en cours dans le quartier pour différents faits." Car ce quartier, Paraita, est bien connu pour être un spot de deal. À Papeete, c'est le deuxième supermarché clandestin du cannabis de l'entrée Est après Vaitavatava.

Le commandant nous explique que ce spot "avait perdu un peu de son aura au profit de Vaitavatava notamment. Mais dans la mesure où nous sommes plus présents sur Vaitavatava, le deal a commencé à reprendre sur cette zone-ci." Difficile de tuer un marché aussi lucratif…

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 11 Septembre 2015 à 11:47 | Lu 12590 fois

Tags : DSP, FAIT DIVERS, PAKA






1.Posté par tata hara le 11/09/2015 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sa fait des années qu'ils essaient d’arrêter la vente de Paka, faut pas être idiot pour comprendre que c'est impossible, et que ce qu'ils font ne sert a rien.

Il faut régler le problème autrement.

2.Posté par Manua987 le 11/09/2015 14:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yo☺, tata hara, si t''as des solutions, partagent les, les critiquent c''est bien, surtout quand elles sont constructives, et ne me parle pas de légalisation, j''ai des gosses toi peut-être pas, je ne veux pas qu''ils touchent à cette merde. ..

3.Posté par Masayoshi le 11/09/2015 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ya il y a une solution y a toute une chaîne de tête pensante qui doivent justifier leur salaire pour ma part pas de boulot à toi de deviner?

4.Posté par juju le 12/09/2015 02:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Manua justement si c'était légalisé ou dépénalisé tes enfants mineurs ne pourraient pas en acheter !!

La solution c'est d'attendre que la nouvelle prison soit construite et mettre tout ce beau monde au trou


5.Posté par 1parent le 12/09/2015 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà entendu ça dans mon entourage... légaliser... Par contre ils veulent vendre légalement à condition que leur enfant ne soit pas consommateur... Droguons les enfants des autres, mais pas les nôtres. La mentalité LEGALIZE IT est bizarre!!!

6.Posté par VATEA le 12/09/2015 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Super !! allez y .. il y a une bande de caids sur le croisement tous les soirs qui font et défont la circulation
j'ai même vu un grand père avec un vélo avec panier devant qui ravitaillait les dealers , pas belle la vie et le week end .. musique à fond !!! merci la DSP

7.Posté par vai86 le 12/09/2015 08:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La prison, ou la légalisation?, dans les 2 cas sa fait des heureux et des mécontents.....
La raison: pas de travail mais merde l'éducation commence des le plus jeune âge.
Ces jeunes devrait être placer dans l'armée d'office.

8.Posté par moanasista le 12/09/2015 09:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après si l''état ne fait rien pour les jeunes sans boulot ne vous étonner hoaia si les jeunes vont dealers, vous ne vous dites qu'' il y ait probablement des dealers qui cherche à avoir de quoi nourrir leurs tite famille

9.Posté par vai86 le 12/09/2015 09:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un quartier connue des forces de l'ordre ou le menfoutisme viennent plus précisément des consommateurs car c'est eux qui font tournée "le business" et donc incite et participe a la fois a son développement donc qui mérite la prison???

10.Posté par CITRUS le 12/09/2015 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

l'armée n'est pas une poubelle,
c'est toute une éducation a revoir
c'est les parents ,l’école ,le système
donnons a nos jeunes des repaires, une perspective d'avenir.......
la ,en ce moment ils errent , sans but , sans rien dans le choux , a la recherche
de l'argent facile
PARENTS AU BOULOT ,la tache est ardue

11.Posté par vai86 le 12/09/2015 11:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si on veut parler de l''éducation ils sont la pour instruire pas éduqué et les parents ont fait ce qu''ils pouvaient et en fonctions de leurs moyens et l''armée n''est pas une poubelle mais un centre ou nos jeunes pourrons être recadrer

12.Posté par monster le 12/09/2015 19:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des solution !!!
Donner leur du boulot dans la fonction public avec des formations
Et la clefs des nouveaux agents médiateur pour éduquer la génération futur !!!
Gouvernement trouver des solutions! !!!
Maururu

13.Posté par Roxy le 15/09/2015 19:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heuiiii meama le paka c naturel c une plante medecinale.....faéa te chalala!!!!!en parlant p d enfants ia un age hoa ou tu pourras plus controler ton goss okkkk ié prau mei non pas la peine c plutot lalcool ki est degeulasse!!!!!

14.Posté par tutua le 16/09/2015 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

personne ne pourra éradiquer le paka, mais pour certains hélas, c'est une manière de s'anéantir par abus, c'est culturel local, pareil que pour l'alcool !
il faut savoir fumer le paka et non pas s'abrutir avec. ça fait vivre des familles qui ont rien d'autre. si on supprime le paka de quoi vont elles vivre ? de vols. Vous avez le choix, le paka ou le vol. ça sert à rien de s’énerver
j'ai fumé jeune et 40 berges plus tard je fume toujours, et toujours cool, 2 taffes suffisent pour être bien et continuer à travailler sans problème avec le sourire
aux USA, les états de Washington et du Colorado ont légalisé et CONTRÔLE, ça rapporte des taxes pour les écoles
au Paraguay, le président Pépé Mujica, ancien guérillero, a autorisé la vente pour éviter les narco trafiquants
réfléchissez

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance