Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Des tiki en savon… qui se font mousser!



Tiki Douche, l’œuvre primée des élèves de 6e2 du collège de Pao Pao.
Tiki Douche, l’œuvre primée des élèves de 6e2 du collège de Pao Pao.
MOOREA, le 23 mars 2017. Vendredi dernier, la classe de 6e2 du collège de Pao Pao s’est vu décerner un 1er prix au concours d’arts plastiques organisé par le Musée de Tahiti et des îles.

Dans le cadre de la présentation de son exposition temporaire Tiki, qui a eu lieu jusqu'au 19 mars, le Musée de Tahiti et des Îles, en partenariat avec la Direction générale de l'éducation et des enseignements, a organisé un concours d'arts plastiques ouvert à tous les établissements scolaires des 1er et 2nd degrés de la Polynésie française. Les œuvres des scolaires ont pris des formes très variées (dessin, peintures, sculptures) et ont été envoyées pour certaines de très loin, des Marquises et même de Hao…

L’espace d’exposition du Musée de Tahiti et des îles dédié aux œuvres des scolaires, réalisées pour le concours Tiki.
L’espace d’exposition du Musée de Tahiti et des îles dédié aux œuvres des scolaires, réalisées pour le concours Tiki.
La classe de 6e2 du collège de Pao Pao avait visité cette exposition en décembre dernier et a décidé de participer à ce concours.
Intitulée "Tiki Douche", l’œuvre des 6e2 du collège de Pao Pao de Moorea, était constituée de 24 savons sculptés réunis sous un robinet.

« La difficulté majeure était de réaliser une œuvre véritablement collective, c’est à dire dans laquelle chaque élève puisse s’exprimer à égalité. Ici chacun a sculpté une tête de Tiki, et ce sont toutes ces têtes rassemblées sous le robinet qui forment l’œuvre finale. En présentant ces petites têtes sculptées, toutes différentes, mais unies sur un même support, cette œuvre véhicule les valeurs républicaines d’égalité, de fraternité et de respect de l’altérité »
, confie Lise Colchide, professeure d’arts plastique du collège de Pao Pao. « Pour le choix des savons, l’idée était de s’initier à la sculpture sur un matériau suffisamment tendre pour être travaillé à l’aide de pointes de crayon, de cuillères et d’épluche-légumes, des outils peu onéreux et manipulables sans danger par les élèves. Le savon, participe aussi de façon détournée à souligner la fragilité de la mémoire du passé, d’où l’importance de faire vivre la culture locale pour éviter qu’elle ne fonde et ne s’émousse !… ».
L’ensemble des œuvres des scolaires et des particuliers sont présentées jusqu’au 19 mars 2017 face à la salle d’exposition temporaire du musée.

Lors de leur visite au musée en décembre, les élèves avaient pu tester les outils pour sculpter le bois, notamment aidés ici par Augustin Kahia.
Lors de leur visite au musée en décembre, les élèves avaient pu tester les outils pour sculpter le bois, notamment aidés ici par Augustin Kahia.

le Jeudi 23 Mars 2017 à 09:44 | Lu 3110 fois






1.Posté par KillerDev le 24/03/2017 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout simplement génial, un beau projet de fraternité et d'unité...ça fait du bien de lire un tel article ! Ensemble on peut réaliser des merveilles, bravos aux enfants et au professeur pour ce résultat

2.Posté par Lebo RORO le 24/03/2017 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Bravo... ♥

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance