Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Des astronautes font de la plongée pour s'habituer aux astéroïdes



Des astronautes font de la plongée pour s'habituer aux astéroïdes
WASHINGTON, 19 septembre 2011 (AFP) - Le jour où un astronaute visitera pour la première fois un astéroïde, il lui faudra "nager" dans l'espace plutôt que marcher comme ses prédécesseurs sur la Lune, en raison de la gravitation minime, pense l'agence spatiale américaine NASA.

Aussi, pour se préparer à cette expérience qui, selon le président Barack Obama, pourrait devenir réalité vers 2025, les futurs grands voyageurs de l'espace commencent-ils par descendre dans les profondeurs de la mer.

Une équipe internationale d'astronautes américains, japonais et canadiens entamera le 17 octobre un premier entraînement sous-marin de 13 jours dans l'Atlantique, a indiqué la NASA lundi.

"La gravitation sur un astéroïde est minime, donc marcher dessus n'est pas une solution réaliste", a indiqué l'agence spatiale dans un communiqué sur les objectifs des Opérations en mission en environnement extrême (NEEMO).

Les astronautes pourront affiner leur technique dans un environnement ressemblant à un astéroïde, avec un sous-marin jouant le rôle de vaisseau spatial et un laboratoire subaquatique au large de la Floride, celui d'un des milliers de petits corps célestes tournant autour du Soleil, en majorité entre Mars et Jupiter.

Visiter un astéroïde représente plusieurs défis logistiques que le programme NEEMO doit aider à affronter.

En raison de l'absence d'attraction, les astronautes devront lancer plusieurs ancres pour s'y attacher.

Il faudra bien viser, car la surface d'un astéroïde peut être faite de roches dures ou couverte de poussière. Et il faudra tout un réseau d'ancres reliées entre elles pour pouvoir se déplacer.

La mission "implique une chorégraphie complexe entre les sous-marins et les plongeurs vivant et travaillant dans leur base sous l'eau", a indiqué Bill Todd, chef du projet.

Elle est commandée par Shannon Walker, astronaute américain ayant séjourné à bord de la Station spatiale internationale. Parmi ses coéquipiers figurent les astronautes japonais Takuya Onishi et canadien David Saint-Jacques.

Le chercheur Steven Squyres, principal responsable scientifique du projet Mars Exploration Rover est également du voyage, tout comme deux experts du Laboratoire sous-marin Aquarius, James Talacek et Nate Bender, de l'Université de la Caroline du Nord à Wilmington.

Ce laboratoire consacré à la fois à la recherche et à l'éducation, se trouve par 19 mètres de fond à 4,5 km au large de Key Largo en Floride, où il fonctionne depuis 1993. Il accueille des astronautes pour des entraînements d'une semaine depuis 2001.

Les astronautes vétérans Stan Love, Richard Arnold et Mike Gernhardt, tous de la NASA, feront partie de l'équipage du sous-marin "DeepWorker" appelé à jouer le rôle d'un engin spatial.

ksh/via/sj

Rédigé par AFP le Lundi 19 Septembre 2011 à 12:02 | Lu 297 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies