Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Des associations dénoncent le sort de chevaux exportés d'Améique vers la France



PARIS, 13 mars 2014 (AFP) - Des chevaux provenant des Etats-Unis, du Canada, du Mexique, de l'Uruguay et d'Argentine, dont la viande est vendue dans des supermarchés en France, comportent des risques sanitaires et sont victimes de maltraitance, ont affirmé jeudi des associations de défense des animaux.

Ces chevaux sont émaciés, malades, blessés, et certains ont reçu de fortes doses d'anti-inflammatoire, révèle une enquête réalisée en 2012 et 2013 sur les marchés aux enchères, dans les stations de collectes, dans les enclos d'exportation, aux frontières, aux points de contrôles vétérinaires, dans les feedlots (parc d'engraissements intensifs) et les abattoirs.

"En plus du traitement inacceptable des chevaux, l'utilisation de phénylbutazone, ou d'autres substances dangereuses interdites dans l'UE, est courante et plusieurs chevaux ayant reçu cet anti-inflammatoire ont été tracés jusque dans les abattoirs canadiens", déplore Brigitte Gothière, de l'association L214, qui a mis en ligne "des vidéos de nombreux chevaux avec des plaies ouvertes, des yeux crevés, des membres déboîtés ou cassés, laissés sans soin; d'autres, morts, en décomposition, dans les feedlots".

L'association L214 "demande aux grandes surfaces de cesser de commercialiser de la viande chevaline en provenance des Amériques pour ne pas contribuer à maintenir le système en place et à faire subir aux animaux des traitements cruels, illégaux en Europe".

Pour mener son enquête dans ces pays fournisseurs de viande de cheval, L214 s'est associée à d'autres associations: Tierschutzbund Zürich (TSB/ AWF), Animals Angels' USA, GAIA et Eyes on Animals.

Selon elles, en 2012, 82.000 chevaux ont été abattus au Canada pour la consommation humaine. Environ 70% d'entre eux venaient des Etats-Unis (où les abattoirs ont été fermés en 2007). Ces chevaux étaient d'anciens chevaux de courses, de promenade et de travail et ont été achetés sur des marchés aux enchères par des maquignons.

Rédigé par () le Jeudi 13 Mars 2014 à 06:02 | Lu 274 fois






1.Posté par Kaddour le 13/03/2014 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et en attendant les réactions des consommateurs, l'Europe veut ouvrir largement ses "frontières" aux produits américains !!! Que les USA vise le grand marché européen , rien d'anormal ! Ils pourront y vendre les produits importés de Chine qu'ils n'auront qu'à labelliser "made in US" .... LOL
Que L'Europe se laisse faire sans réagir est bien plus anormal !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies