Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Des artistes d'exception pour les dix ans du Tahiti Festival Guitare



Pour les dix ans du Tahiti Festival Guitare, Léo Marais promet des soirées enflammées.
Pour les dix ans du Tahiti Festival Guitare, Léo Marais promet des soirées enflammées.
PUNAAUIA, le 20 février 2017 - Pour la dixième édition du Tahiti Festival Guitare, le Méridien, Musique en Polynésie et le Collectif Tahiti Rock préparent trois soirées d'exception les 23, 24 et 25 février. Renan Luce, Benoît Dorémus, Naive New Beaters, Izïa, Mask Ha Gazh, Oldelaf et Berthier enflammeront la grande scène et la plage du Méridien. L'événement sera également marqué par le concours Guitare Club, avec la participation de six artistes locaux. Le vainqueur aura l'honneur d'assurer la première partie d'un guitariste reconnu en métropole !


Dix ans déjà que le Tahiti Festival Guitare fait vibrer les cordes du fenua et le cœur des mélomanes. "Pour cet anniversaire, vous allez toucher les étoiles, nous vous proposons trois soirées exceptionnelles", se réjouit Léo Marais, membre du Collectif Tahiti Rock, association qui organise aussi le Blues Hôtel et la Fête de la musique. Pour l'événement, des artistes de renom partageront leur amour de la guitare avec le public local. Jeudi et vendredi, Renan Luce, Benoît Dorémus, Naive New Beaters, Izïa et Mask Ha Gazh mettront le feu sur la grande scène du Méridien Tahiti, puis samedi, Oldelaf et Bertier proposeront une nuit "Acoustic beach" en bord de mer. Cette dixième édition s'achèvera par ailleurs en beauté, avec la finale du concours Guitare Club, dont l'objectif est la promotion des jeunes talents par la guitare et la voix. Six auteurs-compositeurs locaux ont été sélectionnés : Manea, Pierre Muller, Eto, Silvio, Veroarii et Kevin.

Léo Marais précise : "Dix artistes étaient inscrits au départ pour le Guitare Club, mais certains d'entre eux ont abandonné. Les six guitaristes sont tous reconnus pour leurs qualités techniques, mais ils doivent également être capables d'écrire les paroles et de composer la musique de leur chanson. Ils joueront le morceau de leur choix, chanté à leur guise en français, en anglais ou en tahitien. Un extrait de leur titre, avec un clip réalisé par Marc Emmanuel Louvat et Archipel Production, sera visible prochainement sur YouTube, puis diffusé sur Polynésie 1ère et les radios locales. Le vote du public se fera par SMS et comptera pour 50 % et les voix du jury pèseront pour moitié dans la balance. Ce dernier sera composé notamment de Vincent Carpentier et Jeff Génie (le manager de Renan Luce, ndlr), ainsi que d'un membre du public."

LE VAINQUEUR DU GUITARE CLUB PARTIRA EN MÉTROPOLE

En effet, Vincent Carpentier, le producteur, entre autres, de Thomas Dutronc est de retour à Tahiti. Souvenez-vous, il a repéré Ugo, 18 ans, lors du Guitare Club 2015 et l'a fait signer, l'année dernière, un contrat avec la maison de disque Warner France pour quatre albums. C'est aujourd'hui un artiste qui monte en métropole et assure les premières parties de Thomas Dutronc justement, tout en suivant parallèlement ses études. Alors, puisqu'une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, une énorme surprise attend les jeunes talents du Guitare Club 2017…

Léo Marais lance, tout sourire : "J'ai réussi à obtenir de Vincent Carpentier que le vainqueur de cette édition fasse la première partie d'un grand guitariste français, peut-être à l'Olympia ou au Zénith ! Cerise sur le gâteau, les billets d'avion seront pris en charge grâce à notre partenariat avec Air Tahiti Nui et le GIE Tahiti Tourisme. Plusieurs dates ou même une tournée sont envisageables." Un tremplin fabuleux pour l'heureux gagnant qui saura saisir cette opportunité en or.

Renan Luce & Benoît Dorémus (guitare, chanson française)
Jeudi 23 et vendredi 24 février – Grande scène


Comparé à Georges Brassens, son modèle, Renan Luce a reçu en 2008, les Victoires de la musique de l’Artiste révélation scène de l’année et de l’Album révélation de l’année. Son album "Repenti" est à ce jour Disque de diamant en France avec plus d’un million d’exemplaires vendus, double Disque de platine en Belgique et il a dû ajouter une date au Zénith de Paris pour clore sa tournée et travailler sur la sortie de son deuxième album qu’il veut plus personnel.

Benoît Dorémus reçoit en décembre 2010 le prix Francis Lemarque de la SACEM saluant un jeune créateur. En février 2013, avec de nouvelles chansons en poche, il signe chez BMG Rights Management pour enregistrer son troisième album. Benoît Dorémus a travaillé avec Francis Cabrel durant l’hiver 2015. En 2016, il sort l’opus "En tachycardie".

Izïa Higelin
Izïa Higelin
Naive New Beaters & Izïa (guitare, électro pop, rock)
Jeudi 23 et vendredi 24 février – Grande scène


Ce sont d’abord les couleurs multicolores de l’étrange poncho du chanteur David Boring, et les autres accoutrements d’Euro-Belix (claviers) et de Martin Luther BB King (programmation), qui accrochent le regard. Puis leur groove pop agit sur vos neurones. L’ensemble tient debout et se déhanche de manière presque arrogante, poussé aux fesses par un humour dingue. Les trois frenchies parviennent à faire de chacune de leurs sorties une kermesse pop incroyable, le genre de son qui vous feraient danser un homme aux tibias brisés.

Chanteuse rock à l’énergie sans faille, fille de Jacque Higelin, la rockeuse Izïa Higelin écume avec son groupe, pendant des années, festivals et salles de concerts qu’elle fait chavirer. À découvrir de toute urgence !

Mask Ha Gazh
Mask Ha Gazh
Mask Ha Gazh (guitare, folk, rock, celtique)
Jeudi 23 et vendredi 24 février – Grande scène


Plus de 18 ans d’existence et 2 000 concerts dans le sillage : Mask Ha Gazh possède une riche "Expérience" dont leur 7e album se fait l’écho. Luc (chant, percussions aussi originales qu’efficaces : sabots sur caisson, cuillers, bodhran), Tof (flûtes, bombardes, redpipe), Jérémy (guitares électriques) et Romain (guitares acoustiques) pratiquent un rock punkisant, et néanmoins mélodique, à consonance celtique. Une énergie positive que le quartet breton transmet sur scène et qui électrise leurs chansons en français, aux refrains addictifs, non sans une dose d’humour. Raconteurs d’histoires, leur univers embarque l’auditeur dans une série de voyages : de l’intérieur d’une ville au bout de la nuit vers des îles proches ou lointaines Laissez-vous embarquer…

Oldelaf & Alain Berthier
Oldelaf & Alain Berthier
Oldelaf & Berthier (guitare et humour)
Samedi 25 février – Acoustic Beach


On ne présente plus Oldelaf, artiste atypique, gouailleur à l’humour ravageur. Après deux albums couronnés de succès ("Le monde est beau" et "Dimanche"), "le chanteur qui fait rire", comme il se définit, propose un spectacle plus intimiste, en compagnie de son complice Alain Berthier, présent à ses côtés sur scène lors des deux tournées précédentes. Entrez dans le monde singulier de ce duo lors d’une soirée spéciale "Acoustic Beach".

Guitare Club 2017 : les artistes locaux

N°1 - Manea
Autodidacte, Manea découvre la guitare en 2001. En 2009, il participe au concours Charles Trenet et finit sur le podium. Auteur, compositeur, interprète, Manea participe à de nombreux concours tout autour de l'île de Tahiti. En 2013 et 2014, il chante dans les groupes de danse Matarufau, puis Hei Toa Nui lors du Hura Tapairu et participe à des shows sur les paquebots en escale. En 2015, Manea s'inscrit au Nescafé Star et prend des cours de chant avec M. Cavallo. En 2016, son duo avec Johanna Fortin finit troisième du Guitare Club lors du Tahiti Festival Guitare.
Son titre : "Tatarahapa"

N°2 - Pierre Muller
Dès son plus jeune âge, Pierre apprend le piano et la guitare, puis il se tourne vers le chant choral avec l'ensemble Mozaik en Europe. À Tahiti, il découvre le chant lyrique avec la CAPAT à Tahiti, chante dans la comédie musicale "Le soldat rose" et l'opérette "Les mousquetaires au couvent". Auteur, compositeur et interprète, Pierre chante dans les bars et les restaurants de Tahiti. Il participe en 2016 au Guitare Club.
Son titre : "Je te réclame"

N°3 - Eto
Eto apprend à jouer de la guitare à l'âge de 16 ans. Très rapidement, il se met à composer et écrire ses propres chansons. En 2013, il est repéré par le producteur Alain Lievens qui le fait tourner dans les restaurants de la place. Sa première grande scène : les NRJ Tahiti Music Hawards à To'ata où il interprète sa chanson "Sweet Laura". En 2015, il remporte le Guitare Club lors du 8e Tahiti Festival Guitare avec son titre "To oe Parataito". Son premier album sortira dans quelques mois.
Son titre : "I Breathe Love"

N°4 – Silvio
Silvio découvre la guitare à l'âge de 12 ans avec un ami. Il se perfectionne en regardant des vidéos postées sur Internet. En 2009, Silvio se présente au Tahiti Espoirs Guitare et remporte, à 16 ans, le concours, ce qui le pousse à faire de la musique son métier. Diplômé de la Los Angeles Music Academy en 2013, il ajoute le chant et la composition à ses compétences. Silvio sort son premier single "Sans conditions" à 21 ans. Il est aussi le parrain officiel du Tahiti Festival Guitare 2014. Il se produit régulièrement sur les scènes locales, seul ou accompagné d'artistes locaux tels que Daniel Benoît et Andy Tupaia. Il fait la première partie des Gypsy King. Son titre "Taapuna girl" conserve la première place du hit-parade de Tiare FM pendant plus de quatre semaines consécutives.
Son titre : "Tatouage"

N°5 - Veroarii
Veroarii que l'on connait aussi sous le nom d'Anthony Doucet apprend la guitare avec Michel Poroi et Jérôme Delvallet dès l'âge de 10 ans. Auteur, compositeur et interprète, il participe à de nombreuses formations avec Michel Poroi. En 2008, il s'inscrit au Tahiti Espoirs Guitare pour la première édition du Tahiti Festival Guitare. Il se produira plusieurs fois avec Michel sur la grande scène du festival. En 2012, il sort un album intitulé "Veroia". Veroarii poursuit sa carrière sur l'île de Moorea où il se produit dans les grands hôtels.
Son titre : "Tahiti to'u 'e 'a"

N°6 - Kevin
Kevin découvre la musique au collège avec des copains. Il prend des cours de chant et de guitare pour se perfectionner. Depuis trois ans, il a fait de la musique son métier, donnant des cours de 'ukulele et de guitare sur l'île de Moorea. En 2015, il participe au Guitare Club lors du 8e Tahiti Festival Guitare. Auteur et compositeur, Kevin se produit dans les hôtels et les restaurants de Tahiti et Moorea. Depuis quelque temps, il a rejoint Rom Mc and the Mc's en tant que chanteur de blues.
Son titre : "Black"

Votez pour votre chanson préférée

Tapez GC + n° du candidat (ex : GC 3, GC 1…)
Envoyez par SMS au 71 23 (38 Fcfp TTC)

Infos pratiques

Jeudi 23 et vendredi 24 février, de 18h30 à 23 heures : Renan Luce & Benoît Dorémus, Naive
New Beaters & Izïa, Mask Ha Gazh se produiront sur la grande scène du Méridien Tahiti - Demi-finale du Guitare Club

Samedi 25 février, de 18h30 à 21 heures : soirée spéciale "Acoustic Beach" avec Oldelaf & Bertier en bord de mer - Finale du Guitare Club.

Tarif : 3 500 Fcfp (avec conso)
Billets en vente à Carrefour Punaauia, Arue & Faa'a, à Radio 1 ou sur www.ticket-pacific.pf

Rédigé par Dominique Schmitt le Lundi 20 Février 2017 à 08:34 | Lu 2075 fois






1.Posté par boom le 21/02/2017 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y en a qui chante mal, vraiment mal, c'est quoi ce festival ? Il n'y a pas de présélection ? Surtout le N°5 - Veroarii
Il est en mode REPEAT ? Je ne l'ai jamais vu chanter dans des hotels ou autres à mooz.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance