Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Delphinarium : pas de nouvelle réglementation au fenua




Au Moorea Dolphin Center, le public, accompagné d’un soigneurs, peut aller au contact des dauphins.  Photo : Moorea Dolphin center
Au Moorea Dolphin Center, le public, accompagné d’un soigneurs, peut aller au contact des dauphins. Photo : Moorea Dolphin center
PAPEETE, le 9 mai 2017. La réglementation des delphinariums en France a été modifiée la semaine dernière. Dans les départements français, les contacts entre les dauphins et le public seront désormais interdits. Cette règlementation ne s'applique pas en Polynésie française, qui est compétente en matière environnementale.

Juste avant le second tour de l'élection présidentielle, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a pris un arrêté pour modifier la règlementation des delphinariums. Ce texte a été mis au point avec des associations de protection de la nature et des animaux comme les fondations 30 Millions d’Amis et Nicolas Hulot, le Réseau Cétacés, Robin des Bois, la SPA, France Nature environnement, la Ligue pour la Protection des Oiseaux ou le WWF, après une année de discussions associant le Muséum national d’Histoire naturelle, indique le ministère.

Le texte, qui abroge un arrêté de 1981, prévoit notamment une "augmentation d’au moins 150 % de la surface des bassins afin de permettre aux animaux de se soustraire à la proximité des visiteurs et à celle des autres animaux", précise le ministère.

Le chlore est interdit dans le traitement de l’eau. Les "contacts directs entre le public et les animaux ainsi que les immersions du public dans les bassins hébergeant des cétacés" sont également interdits, ajoute-t-il. La reproduction des dauphins et des orques en captivité sera aussi désormais interdite
Les établissements ont six mois pour se conformer à l'arrêté, sauf pour les travaux de mise en conformité des bassins, qui devront être réalisés dans un délai de trois ans.

En métropole, cet arrêté concerne directement trois centres en France : le Marineland d’Antibes (Alpes-Maritimes), le parc Astérix (Oise) et Planète sauvage (Loire-Atlantique).
Des médias français ont indiqué que le Moorea Dolphin Center était concerné. Mais la Polynésie française est compétente en matière environnementale. C'est donc au Pays de décider ou non de prendre des mesures similaires et de les intégrer à son code de l'environnement,

Le ministère de l'Environnement n'a pas souhaité réagir à la nouvelle règlementation adoptée en France. Contacté, le Moorea Dolphin Center n'a pas souhaité faire de commentaires.





Rédigé par MT avec AFP le Mardi 9 Mai 2017 à 14:16 | Lu 5905 fois







1.Posté par DIKé le 09/05/2017 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petite précision. Les dispositions concernant les aménagements des bassins, leur taille et les attractions pour casser l'ennui, cascades, vagues, zones d'ombres, etc, ont fait l'objet de négociations pendant 20 mois.
Ségolène la Royale, au dernier moment, le 05 avril, sans prévenir personne, a introduit l'interdiction aux animaux en captivité de se reproduire!! GAG et l'interdiction des échanges avec d'autres parcs. L'arrêté paru au J.O le 06 /04 signe à moyen terme l'arrêt de mort des parcs marins. Pourquoi effectuer des dizaines de millions d'euros de travaux si il est interdit d'acquèrir, échanger ou faire se reproduire ces mammifères? Les parcs fulminent et les Assoc. de protection des animaux font la fête. Ici Sea Shepperd a appelé au boycott de Mooréa Dolphin Center en décembre 2015.
"Qui pense à demander à tous ces gros touristes qui viennent me tripoter dans mon bain de se doucher au péalable pour enlever toutes leurs huiles solaires dégue...?"de Kuokoa, Hina et Lokahi.

2.Posté par Viniura le 10/05/2017 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourtant, quand on voit les conditions de détention des dauphins du BeachComber, profondeur faible, espace limité, il serait bon d'être logique et de prendre en compte cette loi. Ce centre est quand même pas très regardant sur le bien vivre des animaux qui les font vivre !!

3.Posté par gege le 10/05/2017 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut voir les dauphins en milieu naturel en Polynesie. Le dolphinarium est donc inutile.

Ce centre comme les autres ne correspond plus à notre époque qui est celui de l'écotourisme.

Une fois encore, le fenua est à la ramasse ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance