TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Déferlante de critiques dans le Pacifique contre le dernier Disney




Wellington, Nouvelle-Zélande | AFP | jeudi 21/09/2016 - Le dernier Disney, "Vaiana, la légende du bout du monde", n'est pas encore sorti qu'il crée la polémique dans le Pacifique, où les célèbres studios d'animation se voient accusés de mépris et de pillage culturel.

Le long métrage d'animation réalisé par John Musker et Ron Clements, dont le titre original en anglais est "Moana", raconte la quête d'identité d'une adolescente intrépide de 16 ans, nommée Vaiana (qui signifie "eau" en langue maorie).

Jusque là, tout va bien. Sauf qu'elle est épaulée dans son périple par Maui, légendaire figure mythologique commune à de nombreuses cultures du Pacifique. Sa représentation et son exploitation par Disney ont provoqué un tollé.

Dépassé par une série de polémiques, le géant américain s'est résolu jeudi à retirer des rayonnages les costumes représentant ce "demi-Dieu", où ils étaient apparus en prévision de Halloween.

En juin, les premières images de Maui avaient consterné certains Polynésiens qui avaient pris la forte corpulence du personnage comme un cliché insultant pour une région où l'obésité est un fléau.

Le vase a débordé avec la tentative de Disney de capitaliser sur l'image de Maui, considéré dans certaines cultures du Pacifique comme un "ancêtre".

Le costume, qui va des chevilles au cou, reproduit avec plus ou moins de bon goût la tenue du demi-Dieu, son pagne de feuilles et son collier de dents de requins et d'os. Comme dans le dessin animé, sa peau cuivrée est couverte de tatouages.

Et c'est là que le bât blesse.

- cupidité déplacée -
Pour les Polynésiens, le tatouage raconte une histoire personnelle. Reproduire cette intimité peut être irrespectueux, la commercialiser est insultant. Beaucoup d'habitants du Pacifique ont ainsi conspué une cupidité déplacée de Disney.

Ainsi Marama Fox, codirigeante du Parti Maori de Nouvelle-Zélande, a-t-elle accusé le groupe américain de "faire de l'argent sur le dos de l'histoire et des croyances des autres".

"C'est la même chose que d'imprimer l'image d'un de nos ancêtres sur un rideau de douche ou une bouteille de bière", a-t-elle dit à Fairfax Media.

Certains, sur internet, ont dénoncé dans ce costume à la peau sombre un procédé de type "brownface", en référence au "blackface", ces caricatures théâtrales d'autrefois où les rôles de Noirs étaient joués par des Blancs à la peau peinte.

La commission des droits de l'homme de Nouvelle-Zélande s'est émue sur le site d'information néo-zélandais stuff.co.nz des critiques soulevées par le costume de Maui.

"Nous espérons que Disney entendra les avis des communautés et peuples sur lesquels se fonde le film", a indiqué la commission.

Au milieu d'une déferlante de critiques, certains ont toutefois tenté de le défendre, comme Madeleine Chapman, journaliste néo-zélandaise aux ancêtres samoans.

"Après des années à voir aux anniversaires des +Spiderman+ samoans et des +Batman+ bronzés, serait-ce vraiment incroyable de voir des petits Blancs habillés comme des héros polynésiens?", écrit-elle sur le site thespinoff.co.nz.

Jeudi, Disney a finalement rétropédalé.

"L'équipe de +Moana+ a pris un soin particulier pour respecter les cultures des îles du Pacifique dont s'inspire le film, et nous regrettons que le costume de Maui ait pu en offenser certains", a indiqué Disney dans un communiqué.

"Nous présentons sincèrement nos excuses et retirons le costume de notre site et des boutiques."

Lors du festival d'Annecy, en juin, John Musker et Ron Clements avaient pourtant affiché de louables intentions vis-à-vis du Pacifique.

Pour préparer le film et s'imprégner de la culture locale, les deux auteurs et leurs équipes avaient, affirmaient-ils, effectué un long voyage dans le Pacifique, aux Îles Fidji, Samoa et en Nouvelle-Zélande, où ils s'étaient entretenus avec des anthropologues.

"Ce séjour a complètement modifié notre perception de l'histoire que nous souhaitions raconter", soulignait John Musker. "Nous avons voulu raconter ce qui s'est passé là-bas il y a 3.000 ans. Les Maoris étaient de très bons navigateurs qui évoluaient en mer à l'instinct. Ils sont connectés à l'océan".

Le dessin animé sort sur les écrans français le 30 novembre, une semaine après sa sortie aux Etats-Unis.

Rédigé par () le Jeudi 22 Septembre 2016 à 06:19 | Lu 7108 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Anonymous le 22/09/2016 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens c'est marrant, on m'a toujours dit qu'en Polynésie, être fort, costaud, un peu enrobé était un signe de bonne santé ! On chipote pour pas grand chose ici ... par contre, ça ne gène personne d'avoir une belle vahiné sur une bouteille de bière !!! MDR

2.Posté par simone grand le 22/09/2016 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

naviguer "à l'instinct" est une expression idiote et insultante.
leur système de navigation repose sur l'observation des étoiles, du vent, des courants et de l'expérience.
Ce sont pourtant des Américains de Hawaii qui l'ont démontré.

3.Posté par Pito le 22/09/2016 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une polémique inutile, les enfants seront ravis de découvrir ce dessin animé. Il est une excellente PUB pour la Polynesie.

4.Posté par tea_rii le 22/09/2016 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'étais sûr qu'ils avaient fait un voyage dans le pacifique et qu'ils ont remarqué le surpoids de la population et ben que scénaristiquement, ils ont opté pour un Maui gros ! les polynésiens n'étaient pas gros et ils ne souffraient pas d'obésité tout le long de leur peuplement du pacifique, lorsque naquîrent les cultures polynésiennes et les dieux polynésiens (les représenter GRAND toujours 2 mètres et bien foutu est l'image la plus véritable du panthéon polynésien ! d'où c'est quand même un mauvais choix de présenter un Maui gros comme ça !

5.Posté par hotunui le 22/09/2016 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Essayer de trouver des vérités historique dans un Disney? Demander au nain de blanche neige se qu'ils en pensent : )
Et Lilo et stich ils ont existé aussi ????

Polémique qui sert à rien.Si on veut faire mieux, il faut le faire nous même et c'est tout!

MDR!

6.Posté par hinano bon sa !!! le 22/09/2016 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une vahine sur la bouteille de bière signifie que les vahine sont toute alcooliques

C'est scandaleux !!!!!

7.Posté par raerae hétéro le 22/09/2016 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont oublié les poils sous les quéqué

c'est insultants pour les Maohi.

8.Posté par santucci le 22/09/2016 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

laisser se beau dessin animé , moi je suis contente ,
la petite princesse s'appelle VAIANA comme ma petite fille qui à aujourd'hui 35ans et MOANA comme mon fils ,je suis FIERES de ses prénoms et ne gacher pas la joie aux petits j 'ai fais avec mes petits enfants pleins d'heureux en leurs offrant le dvd LILO ET STICH et je voudrais que ma plus plus petite fille agée de 3 en profite par contre son papa moanaatea est tout mince

9.Posté par paku le 23/09/2016 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un petit dessin et on se sent MAOHI de polynesie francaise MDR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Septembre 2016 - 02:58 Tahiti et Saint-Tropez : les voiles de l'amitié

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine