tahiti-infos
 

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Décès de Jean-Marc Pambrun, le directeur du musée de Tahiti et des iles



Jean-Marc Pambrun   (dessin LOLO -THT)
Jean-Marc Pambrun (dessin LOLO -THT)
Suite au décès survenu le douze février 2011 à Créteil (val de Marne) de Jean Marc Tera’ituatini PAMBRUN des suites d’une grave maladie, nous vous informons que son corps sera rapatrié par le vol TN 007 arrivée prévue à Tahiti Faaa le samedi 19 février 2011 à 22H40.

Une soirée de veillée mortuaire « publique » se déroulera chez Min CHIOU à Arue jusqu’au dimanche matin 20 février 2011 à 07H45.

Le convoi mortuaire transitera par voie maritime (Aremiti 5, appareillage à 07H30) jusqu’à Moorea.

Son corps sera exposé à son domicile de Pao Pao au P.K 9,5 côté montagne, quartier « Tauhiro Teariki » Route des ananas.


Programme du dimanche 20 février 2011 :

- De 08H00 à 13H00 une veillée strictement « intime » sera organisée à son domicile à
l’intention uniquement des membres de la famille, des amis et des proches.

- A partir de 13H00 seulement, la veillée sera « publique »

- 15H00 début des cérémonies culturelles

- 16H00 inhumation à son domicile de Pao Pao

La famille tient à préciser qu’il n’y aura aucune cérémonie œcuménique, et prie mes dames et messieurs les politiques de bien vouloir prononcer aucun discours



Nous avons la très grande douleur de vous informer du décès de M.Jean-Marc Pambrun ce matin a 5h30 dans un hôpital de la région parisienne, suite a une maladie.
Il avait été évasané il y a quelques semaine. Sa dépouille sera rapatriée dans quelques jours. Toutes nos pensées vont à sa famille.

Autobiographie:

Né le 22 décembre 1953 à Paris d'un père originaire de l'île de Ra'iatea et d'une mère d'ascendance ariégeoise et bretonne, Jean-Marc Tera'ituatini Pambrun était un homme de culture bien connu des Polynésiens et un personnage singulier.
Anthropologue de formation, il a passé l'essentiel de son activité professionnelle dans le secteur de la culture polynésienne où il a occupé des fonctions importantes : directeur du département des traditions du Centre Polynésien des sciences humaines, chef de service de la culture de la mairie de Faa'a, directeur de la maison de la culture de Papeete, conseiller auprès du gouvernement local à deux reprises.

Rebelle à toute forme d'autoritarisme, profondément attaché à la liberté d'expression, il ne faisait aucune concession à ceux qui menacent de l'entraver. C'est ainsi qu' il fut écarté de ses fonctions par deux gouvernements successifs.

Personnalité athypique autant par ses actes que par ses écrits, parallèlement ou alternativement à ses fonctions publiques, il a porté la contestation dans de nombreux domaines de l'activité polynésienne : culture, recherche, enseignement, environnement, syndicalisme, journalisme... Autant de facettes qui font de cet humaniste et intellectuel engagé, un auteur à part et créatif qui écrit dans les genres les plus divers : pamphlétaire, conteur, poète, essayiste, dramaturge, auteur de nouvelles. Par son éclectisme déroutant, il reste un auteur inclassable.

Depuis 2000, il se consacrait à l'écriture pour, dit-il « servir de porte-parole au peuple polynésien ». Un engagement pour lequel il s'est vu être récompensé par le Salon insulaire du livre d'Ouessant qui lui a décerné le Prix fiction 2004 pour sa pièce Les parfums du silence. Avec cette distinction, le milieu littéraire des îles lui a donné une véritable dimension culturelle et intellectuelle en Polynésie. Depuis août 2005, il occupait les fonctions de Directeur du Musée de Tahiti et des Îles, Te Fare Manaha.

Lien vers le blog de Jean-Marc Pambrun


Messages de condoléance

"La culture polynésienne en deuil

C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai appris le décès de notre ami Jean-Marc PAMBRUN, qui vient de disparaitre brutalement des suites d’une longue maladie.

Exerçant jusqu'à son décès les fonctions de directeur du Musée de Tahiti et ses îles, Jean-Marc PAMBRUN, était un homme d’idée et de réflexion, totalement investi dans l’action au service d’une cause, le développement culturel et artistique de son Pays.

Ethnologue, écrivain et artiste, féru de culture polynésienne, il n'en était pas moins passionné par l'art contemporain qu'il affectionnait tout particulièrement.

A n'en point douter, Jean-Marc laisse un grand vide dans le paysage polynésien et marquera à jamais l’histoire et la culture de notre Pays.

Au nom du vice-président, des ministres du gouvernement, et de tous les Polynésiens, je tiens à adresser mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Jean-Marc PAMBRUN.

Que notre ami Jean-Marc repose en paix.

Gaston Tong Sang"


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

"Ia Mana Te Nunna: Condoléances à la famille de Jean-Marc Teraìtuatini PAMBRUN

C’est avec une grande émotion que IA MANA TE NUNAA adresse ses sincères condoléances à la famille de Jean-Marc Teraìtuatini Pambrun.
Sa disparition qui bouleverse le monde culturel polynésien laissera un grand vide.
L’homme s’en est allé mais puisse son combat pour la valorisation de notre culture et pour l’indépendance de notre pays se perpétuer.

La secrétaire générale IMTN le 13 février 2011
Teremuura RURUA"


NO TE HAERE'A o TERAITUATINI PAMBRUN

E TE RAI TUA TINI E, A VAHI ANA!
E TE RAI TUA TINI E, A VAHI ANA!
E TE RAI TUA TINI E, A VAHI ANA!

Ua putua te Rai Tua Tini
Maoa'e Tarava te mata'i
Ua pee pohotu te ata o te Rai nui Atea
Te tere no oe e Teraituatini!
Ia ti'a te parau e:
Rahu iho ra te Atua i te taata
Puhi iho ra te Aho ora
E meho'i nona, nona iho
O oe e Teraituatini i teie nei
O matou ananahi!

Ua tautoo mai oe ma te tuutuu ore i te Tau o ta oe i ratere mai
Te Heheu raa mai e te haa-faufaa-raa i to tatou Fau-faa-Tupuna
Noa atu te mau haa tafifi raa e rave rau
Ua Hotu rahi ra te mau Faufaa tumu o to tatou Hiroa
Ei Papa no to taua Ui hou e no te Ui A-Tau
E Vaa hoe 'atâ o ta oe i hoe mai, ua faa-ruru mai oe e raverahi mau Matai
Puahiohio

Ua rara...Ua rara e ua rara, to oe Vaa; aita ra i taa-huri-e
No te mea e Vaa Tauati to oe , e Ta'ere ho'i to taua na Vaa nei
I ti'a te parau Paari a to tatou Hui Tupuna e na'o e
Te Nunaa e aita to na e Papa. Aita to na e Iho
E aita hoi tona e Iho ra e Nunaa Turori hanoa ia

Mauruuru ra no te mau faufaa o ta oe i vaiho mai
Faufaa papa'i, faufaa parau, faufaa mana'o...
Ia riro ta 'oe mau tautoo-raa ei taura nape 'avei'a no teie tau manohiti
Ei faufaa a'e no teie nunaa ma'ohi o ta 'oe i here,
O ta oe i pehepehe na e i pehepehe noa!

Haere ra, haere ra, haere ra ma te hau i to varua
Na te Atua hau e hi'i mai ia 'oe!


Poro'i faatauaroha na Rotui tane, Rotui vahine
Te numaha tamarii o te Puna Reo Piha'e'ina e o te ao ma'ohi


Tomite « Hiroà tumu» I te 15 no fepuare 2011
Maurice RURUA
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Message de condoléances du Haut-commissaire de la République à la famille et aux proches de M. Jean-Marc PAMBRUN

"Le Haut-Commissaire a appris avec beaucoup de tristesse le décès de M. Jean-Marc PAMBRUN.

Directeur du Musée de Tahiti et des Îles connu pour son investissement en faveur de la culture polynésienne, M. Jean-Marc PAMBRUN a toujours été un homme de conviction, engagé dans tout ce qu'il entreprenait. Passionné d'arts, anthropologue et écrivain, il est l'auteur de plusieurs ouvrages, poésies et pièces de théâtre qui font la fierté de la Polynésie française.

Le courage dont il a fait preuve face à la maladie force l'admiration.

En ce moment de peine, le Haut-Commissaire adresse toute sa sympathie à la famille et aux proches de M. Jean-Marc PAMBRUN."

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Hommage de Bruno SANDRAS, député de la Polynésie française

Je tiens aujourd'hui à saluer la mémoire de Jean-Marc Pambrun, anthropologue de profession, directeur du Musée de Tahiti et ses îles, connu en tant que romancier et auteur de théâtre, musicien, poète, éditorialiste, éditeur.
Mes pensées vont tout d'abord à sa famille dans le deuil - Vaite, ses filles et ses fils - également à tout le personnel du Musée et à Madame Manouche Lehartel, qui assurait son intérim mais aussi à tous ses amis : ils sont nombreux à l'aimer.
A n'en pas douter, le départ de cet enfant du Fenua, qui nous quitte après une maladie fulgurante, que l'on ne s'attendait pas à perdre, laisse plus qu'un vide. Cette impression de présence amicale, cette voix, ce sens de la prise de parole en faisait, sans aucun doute, une personnalité de premier plan du Pays, si ce n'est le premier par sa production, impressionnante, mais également par son courage de tous les instants.
Nous étions sans doute habitué à le voir, avec ses amis de la culture mais également sur le créneau de tous les fronts médiatiques, dans toutes les manifestations culturelles et littéraires, audiovisuelles, sur tous les fronts. Il avait, à chacune de ses sorties, un panache merveilleux, un aplomb également, notamment celui de dire ce qu'il pensait à qui il voulait : président, ministres s'en souviennent.
La nature, qu'il aimait à protéger, et où il excella à anoblir les causes redevenues sacrées, fut l'occasion pour lui de combats devenus célèbres, mais également l'occasion d'afficher ouvertement une sensibilité hors norme, le reliant à l'âme du Fenua : il ne fallait pas outrager sa terre.
La pensée, qu'il voulait libre et pour tous, lui permit de se positionner comme Henri Hiro autrefois; c'est à dire bien au delà des courants politiques et cultuels de notre époque. Récupérer Jean-Marc Pambrun ? Impossible.
N'avait-il pas encore récemment déclaré : "nous ne nous soumettons ni ne nous démettrons" ?
Homme libre aimant sa culture passionnément, homme de culture resté libre, quelle belle leçon de vie Jean-Marc Pambrun laisse-t-il non pas derrière lui, mais... devant nous. Il nous dit que la vie ensemble est possible avec toutes ses différences. Il nous dit que la culture est l'oxygène du présent et du futur.
Puisse-t-il symboliser cet éveil en profondeur, lui dont le cœur ne battait que pour l'amour des siens, de tous les siens.

Bruno Sandras
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Yves-Michel Denis RIP...Much respect !!!

Rupehu Walker Condoléances a la famille !!!

Thierry Magniet une pensee pour Vaite et ses enfants ...

Sonya Friedrich sincères condoléances à toute la famille

Celine Georges mon dieu quel tristesse bisou vaite tout plein!!!!condoléances à toute la famille

Isabelle Jean-ernest Je partage votre peine en ce moment de deuil . Mes condoléances,à toute la famille

Tania Tihopu-Teharuru Merçi pr l'info!!!!!!Sincères condoléances à tte sa famille.

Roberta Reia mes sincères condoléonce aux familles,je suis de tout coeur avec vous,bisoux faaitoito,

Sabrina Levy Birk quelle tristesse ..... jeanmarc a rere mai ,les amis , taataa , temehani...

Stéphane Renard une tristesse profonde, oui.

Nath Aimeho sincères condoléances à toute la famile Pambrun. R.I.P. Jean Marc

Catharina Tagaroa Verschure Quelle triste nouvelle! Condoléances aux familles et ses proches

Lisa Carré Toofa quelle tristesse, une belle plume Polynésienne qui s'en va. Sincères condoléances à toute sa familles, proches . Aurevoir Pambrun Tane, e faaitoito!

Jasmine Aubry Richmond Je ne le connais que par les médias, par ses interventions télévisées, par son travail. Je me souviens de sa voix. Suis triste tout de mm et lui souhaite un Bon voyage.

Rupehu Walker Grand faaitoito a la famille !!

Tania Tihopu-Teharuru Sincères condoléances à son épouse et ses enfants!!!!Un bon courage à tte la famille!!!!Une triste nouvelle pour tout le monde!!!

Enute Turiano A sa famille et ses amis , je vous présente mes sincères condoléances!!!bon courage à toute la famille !!!!


Rédigé par Na M le Samedi 12 Février 2011 à 14:15 | Lu 6143 fois




Commentaires

1.Posté par les yeux bleus le 12/02/2011 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La culture polynésienne perd un grand homme, connu pour son engagement, son humanisme et sa créativité. Je m'associe à la douleur de sa famille et de ses proches.

2.Posté par Véronique Cornu le 12/02/2011 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes mes condoléances à la famille et à ses proches. C'est un homme intelligent et un des rares penseurs que nous avions au Fenua, il manquera à tous.

3.Posté par Gérald le 13/02/2011 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fa'aitoito i tö tere Tera'ituatini täne...

4.Posté par RIVETA Tea le 14/02/2011 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sincères condoléances à Vaite et ses enfants.

5.Posté par Jacques BEY-ROZET le 14/02/2011 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes mes condoléances à la famille et à mon pote Jean Fred.
La Polynésie perd un homme rare par son talent et sa liberté de pensée.

6.Posté par clown nani le 14/02/2011 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

triste nouvelle et forte pensées pour Vaite et les enfants,avec beaucoup de respect pour l'homme et son travail.sincères condoléances.

7.Posté par Jean-Paul le 14/02/2011 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne le connaissais pas personnellement mais c'est un homme que je respectais beaucoup pour sa liberté d'expression car il nous permettait de voyager à travers la défense de la culture
bon voyage Jean-Marc, et sincères condoléances à sa famille

8.Posté par Jack the wite le 14/02/2011 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon dieu, s'il pouvait y en avoir beaucoup des hommes comme lui en Polynésie !!! Du respect, c'est tout ce que l'on peut ressentir envers ce vrai humaniste local.

9.Posté par Trans Pacific Art le 14/02/2011 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les artistes qu'il a accueilli au Musée rendent hommage à sa gentillesse, son efficacité et sa passion pour le partage des cultures. Sincères condoléances à sa famille

10.Posté par ura le 14/02/2011 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sincères condoléances à la famille Pambrun, je ne connais Mr Pambrun personnellement mais je le connaissais en tant qu'homme respectable et un grand homme de notre culture! Du respect...c'est tout ce qu'on peut ressentir envers ce grand homme! Ia maita'i to terera'a....Ia fa'ahanahana hia oe !!!!!

11.Posté par naho le 16/02/2011 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nahotahiti
Toute mes condoléances à sa famille, ses amis, ses proches... c'est un grand homme qui restera aussi un symbole de défenseur de la culture polynésienne...Peace my friend....

12.Posté par Derrieux jacques le 22/02/2011 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JEAN MARC PAMBRUN


Ce que j’aimais en lui
C’est cette liberté
Totale de l’esprit.
Je l’avais rencontré
Une fois durant mes dix années
Heureuses, que j’ai passé
Dans cette Polynésie
Qui a changé ma vie.
Il était écarté
Entre deux réalités,
Un peu d’Européen
Beaucoup de Polynésien.
D’une grande intelligence
Il avait cette chance
De pouvoir donc toucher
Un peu tous les sujets.
D’une franchise totale
Qui lui fut parfois fatale,
Il écrivait sur tout
Mais il disait surtout
Avec grande conviction
Ce que ses vérités sont.
La Polynésie peut pleurer
Car il va bien lui manquer.
Et moi j’aurais aimé
L’avoir mieux approché,
Peut être dans l’au-delà
Nous reprendrons cela.

20/02/2011
Paris-Troca
Jacques DERRIEUX


13.Posté par Didier Leilah le 02/03/2011 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


j'ai osé préparer ton retour au fenua par la pure tradition de notre culture traditionnelle en te remerciant d'avoir osé faire une cérémonie funéraire maohi.
On aurait voulu te couvrir dans un magnifique peue trésser par nos grand-mère afin que tu puisse te reposer face à rotui le chemin de rohotu noanoa . Mais on t'a préparer un beau tapis de feuilles de auti tahiti qui venait d'une de nos mama à Haumi, des tiare tahiti de maupiti.
La purification de ta terre celle de te faufaa, l'équipe de cette cérémonie à été très heureux de t'accueillir chez toi.
à fano i rohotu noanoa

composé pour toi Tera’ituatini

Tera’ituatini o Tata’a teie e
E rerera’a varua tupuna
O Tohiea te mou’a teitei e
Fa’ati hia e na mou’a e hitu e

Rotui o te ohi teitei e
Fanora’a o te mau varua e
E rere atu i Temehani e
Ua ta’î te pahu te moana e

Farara maira te mata’i mara’amu
I te mau pô ra no hotu e
O tupuna ia varua teie
E fano atu nei i Temehani e
E fano atu nei i Rohotu noanoa e

Papaihia Leilah Mahai-Didier


Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 01:24 Décès de Monsieur Ange BODO

Mercredi 30 Novembre 2016 - 00:01 Décès de monsieur Maurice MUTIN

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki