Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Début de la saison de la ponte chez les tortues vertes



Une jeune tortue verte découvre le lagon (crédit Rodolphe Holler)
Une jeune tortue verte découvre le lagon (crédit Rodolphe Holler)
PAPEETE, le 19 octobre 2015 - Les tortues vertes ont commencé à remonter certaines plages de Polynésie française pour pondre leurs œufs. La saison s'étend d'octobre à mars et est sous haute surveillance de l'association Te Mana o te Moana à Tetiaroa.

Rares sont les plages des îles de la Société qui ont encore les faveurs de la tortue verte pour leur ponte. L'association Te Mana o te Moana en recense encore sur trois petites îles dans cet archipel : Mopelia, Tetiaroa et Tupai.

C'est en particulier à Tetiaroa, où l'association reçoit le soutien scientifique de la Tetiaroa Society et de la Direction de l’Environnement de Polynésie française, ainsi que des financements de l'hôtel The Brando, sa maison-mère Pacific Beachcomber, de l’association Planète urgences et du Critical Ecosystem Partnership Fund, que la surveillance est la plus organisée.

Depuis 8 ans, l'association compte le nombre de tortues qui remontent les plages des motu de Tetiaroa. L'année dernière, elle en comptait 368. Le record a été atteint en 2011-2012, quand 479 tortues avaient été observées. Mais ce chiffre a parfois été très faible, aussi bas que 53 tortues en 2009-2010 par exemple. Ces grandes variations s'expliqueraient par trois facteurs :
- l’environnement : variations saisonnières, évènements El Nino
- l’impact de l’homme : braconnage, aménagements littoraux
- le cycle naturel des tortues vertes : elles ne viennent pondre que tous les 2 à 4 ans mais pondent plusieurs fois par saison

MOBILISATION POUR NE PAS DERANGER LES TORTUES

La tortue verte, espèce emblématique de nos îles, est pourtant en danger d'extinction. Pour lui donner une chance de survivre, il faut que la ponte se fasse sereinement. L'association Te Mana o te Moana a donc encouragé l'hôtel The Brando à s'adapter aux tortues pendant cette saison cruciale. Par communiqué, l'association explique les actions prises durant ces six mois. Les lumières de l'hôtel sont ainsi équipées de filtres rouges, le niveau sonore est abaissé pendant la nuit et les clients et employés sont sensibilisés aux bons gestes pour ne pas déranger les reptiles aquatiques.

L'autre danger pour les tortues est la pollution. Selon l'association, ce sont les courants marins qui ramènent des déchets sur les plages de l'atoll. Elle ramasse donc ces détritus sur les plages de ponte : 800 kg de déchets plastiques avaient été ramassés en trois jours en 2007.

Baguage d'une tortue après la ponte (crédit Te Mana o te Moana)
Baguage d'une tortue après la ponte (crédit Te Mana o te Moana)
La ponte des tortues vertes à Tetiaroa
- Profondeur moyenne des nids : 54,1cm
- Diamètre maximal de la chambre d’incubation : 30,4cm
- Nombre moyen d’œufs par nids : 85,4
- Temps moyen d’incubation entre la ponte et l’éclosion des œufs : 73,4 jours.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 24 Octobre 2015 à 19:06 | Lu 972 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance