Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Dauphins: des pêcheurs japonais refusent d'abandonner une technique de chasse controversée



Tokyo, Japon | AFP | mercredi 20/05/2015 - Des pêcheurs japonais ont juré mercredi de continuer à chasser les dauphins selon une méthode jugée "cruelle" par les défenseurs des droits des animaux, en dépit de pressions internationales.

"Nous n'y renoncerons jamais", a déclaré à des journalistes un responsable de la coopérative des pêcheurs de Taiji, en référence à la technique de la "pêche dirigée" qui se pratique dans cette baie du sud-ouest du Japon.

Les pêcheurs de Taiji chassent chaque saison des centaines de dauphins qu'ils rassemblent dans un coral où ils sont dépecés pour leur chair, une activité traditionnelle fustigée par les associations de défense des animaux.

Mais, selon ces dernières, comme la demande pour la chair de dauphin est insuffisante, les pêcheurs revendent à des prix très élevés des cétacés vivants aux zoos.

Cette pratique, très décriée, a été dénoncée le mois dernier par l'Association mondiale des zoos et des aquariums (Waza) qui a menacé d'exclure sa branche japonaise si elle continuait à s'approvisionner en dauphins vivants en provenance de Taiji.

La Waza "requiert de tous ses membres qu'ils adhèrent à sa politique interdisant de participer à des méthodes cruelles et sans discrimination pour attraper des animaux sauvages".

Les membres de l'association nippone ont finalement voté à une écrasante majorité pour rester adhérents de la Waza, renonçant de facto à présenter des dauphins sauvages capturés dans la baie de Taiji.

Près de la moitié des dauphins exhibés dans les aquariums du Japon ont été attrapés suivant cette technique controversée, selon la presse locale.

"Nous ne comprenons pas ce que la Waza considère comme cruel dans la pêche" pratiquée à Taiji, a expliqué le responsable des pêcheries locales, en soulignant que les chasseurs de dauphins avaient abandonné l'usage des harpons "depuis des décennies".

Un autre représentant des pêcheurs a assuré qu'ils "ne violaient aucune règle" et entendaient maintenir la tradition pour les futures générations.

Rédigé par () le Mercredi 27 Mai 2015 à 05:57 | Lu 182 fois






1.Posté par Rio le 27/05/2015 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Waza a fait l'effet d'une piqure de guêpe...

C'est donc le Waza bee...

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies