Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Dans une vitrine new-yorkaise, des mannequins avec poils pubiens



NEW YORK, 17 janvier 2014 (AFP) - Parmi les passants, les avis sont très partagés: la chaîne de vêtements American Apparel a créé la controverse en présentant dans les vitrines de son magasin de Lower East Side, à New York, des mannequins en plastique avec poils pubiens.

Badauds et clients prenaient vendredi des photos, pouffaient de rire ou au contraire soulevaient les sourcils d'un air horrifié à la vue de ces mannequins vêtus de sous-vêtements transparents, à travers lesquels on pouvait clairement distinguer une épaisse toison pubienne.

American Apparel, qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de campagnes marketing provocatrices, assure vouloir célébrer la "beauté naturelle" à l'approche de la journée - généralement prolifique pour le commerce - de la Saint-Valentin, le 14 février.

"Nous invitons les passants à explorer l'idée de ce qui est +sexy+, à voir dans quelle mesure ils se sentent à l'aise avec les formes naturelles de la femme et peut-être, et c'est le plus important, à venir essayer certains de nos ensembles préférés de la saison", a expliqué la directrice de création de la marque, Iris Alonzo.

Layla Khabiri, qui travaille dans un bar à vin et vit au coin de la rue, y voit un "subterfuge facile" pour faire grimper les ventes, reconnaissant toutefois que l'idée est intéressante et quelque peu "contre-culture".

"J'adore!", dit à l'AFP Marc Mangano, 41 ans. "C'est juste génial", lance-t-il, la cigarette au coin des lèvres. "Il y a un côté réel. Même si la plupart des femmes aujourd'hui se rasent un peu plus que ça...".

Etudiante, Minjung s'arrête aussi devant la vitrine. Est-ce que cela va la pousser à acheter ces lingeries? Non. "C'est cool, mais c'est quand même un peu bizarre".

Les mannequins en question sont présentés uniquement dans la boutique d'American Apparel sur East Houston Street, à Manhattan. Il n'est pas prévu à ce stade que l'idée soit étendue à d'autres magasins de la chaîne à New York, ou ailleurs aux Etats-Unis.

jm/sam/jca
© 1994-2014 Agence France-Presse

Rédigé par () le Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:12 | Lu 1905 fois






1.Posté par hiro le 18/01/2014 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

déjà que les femmes se battent pour enlever tous les poils qui dépassent !! Les inciter à revenir au naturelle !!

Une femme avec des poils sous la foufoune et sous les bras, c'est horrible !!!! Beurk ! lol

2.Posté par therese Delfel le 19/01/2014 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décidément, la nature met nos contemporains mal à l'aise. Si les poils pubiens et sous les aisselles, existent, c'est pour remplir une fonction physico-chimique naturelle. De là à mettre des poils pubiens, en plastique, à des mannequins, en plastique, pour en faire un coup de com', il y a exactement la distance de la Lune à la Terre ... Sans compter qu'il serait urgent de mettre des mannequins qui ressemblent à des humains, dans leur diversité, de couleur de peau, de formes et de poids, n'est ce pas ? Mais ça, ça supposerait carrément de réfléchir et de réviser nos clichés, nullement le but de cette société qui ne cherche qu'à faire du chiffre à l'occasion de la Saint Valentin qui approche.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance