TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd
Mercredi 26 Novembre
Mon espace perso

FENUACOMMUNICATION, Rue Charles Viénot BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel: 43 49 49

Crash d'un avion au large de Papeete




C'est avion de type PIPER PA 28 qui s'est écrasé dimanche après-midi au large de Papeete
C'est avion de type PIPER PA 28 qui s'est écrasé dimanche après-midi au large de Papeete
Dimanche 30 septembre 2012: Un petit avion de type PIPER PA28 transportant 4 personnes à son bord s'est crashé dimanche après midi à proximité de Papeete. Pour des raisons qu'il faudra définir, l'aéronef a du effectuer un amerrissage forcé vers 16 h10 à deux nautiques de l'aéroport de Tahiti Faa'a. L'avion était en en provenance de Raiatea. Entre Moorea et Papeete, le pilote a constaté une brusque chute de pression d'huile. Il a alerté le MRCC qui a détourné un pétrolier qui se trouvait dans les environs. Les pompiers ainsi qu'une brigade de gendarmerie ont été envoyés sur place. Le dauphin a été envoyé sur place à 16h44. Les 4 personnes qui se trouvaient à bord, le pilote, son épouse, leur fils et son amie sont parvenus à s'extraire de l'avion. ils ont été rejoints par les pompiers qui les ont pris en charge.

Les quatre personnes sont saines et sauves. Seule la femme a été blessée au visage et transportée au CHPF.


Communiqué du MRCC:

Crash d'un avion au large de Papeete
AMERISSAGE FORCE D’UN AVION DE TOURISME ENTRE MOOREA ET TAHITI.

Dimanche 30 septembre vers 16h10 le MRCC Papeete (centre de recherche et de sauvetage) a été informé par la tour de contrôle de l’aéroport de Tahiti-Faa’a qu’un avion de tourisme de type ‘’Piper 28’’ avait effectué, pour des raisons inconnues, un amerrissage forcé à proximité du navire pétrolier MAHOI qui quittait le port de Papeete.
Immédiatement, le MRCC Papeete a mis en place un dispositif de recherche et de sauvetage composé de :
- l’embarcation de la brigade nautique de la gendarmerie qui s’est déroutée sur zone,
- une embarcation de secours du pétrolier,
- l’hélicoptère inter-administration
- le moyen nautique des sapeurs pompiers de l’aéroport,
- des moyens d’assistance médicale, SAMU, VSAV pour accueil d’éventuels blessés sur l’aéroport.

L’enquête diligentée permet de confirmer que l’avion avait décollé de l’aéroport de RAIATEA vers 15h20 pour se rendre vers FAA’A avec 4 personnes à bord composé d’un couple de leur fils et de son amie.
Vers 16h35 les 4 occupants équipés de brassière de sauvetage ont été récupérés par l’embarcation de l’aéroport assisté par la l’embarcation de la brigade nautique de la gendarmerie.

L’hélicoptère inter-administration sur zone a confirmé que, l’aéronef a coulé, qu’il y a très peu de débris à la surface, la localisation et la récupération de la balise de détresse.
Les naufragés à bord de l’embarcation pompiers ont été débarqués prés de l’aéroport vers 17h10 et ont été pris en charge par les services médicaux dépêchés sur zone.
Le bilan fait apparaître quatre personnes choquées dont une traitée en urgence relative.

Rédigé par () le Dimanche 30 Septembre 2012 à 16:46 | Lu 9608 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Xenos le 30/09/2012 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien joué pour la vitesse de l'info, Tahiti - Info. Ça c'est du bon boulot ! Félicitations.

2.Posté par Marc le 30/09/2012 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo au pilote car réussir un amerrissage est toujours un défi !
Ce n'est pas le genre de choses qu'on apprend à faire en réel lors de sa formation et on espère n'avoir jamais à le faire.

Le piper PA 28 était F-OHAJ (Alpha Juliet): hélice à pas variable et train rentrant, ce qui aide un peu pour l'amerrissage
la photo de l'article bien que très belle, ne correspond donc pas tout à fait car l'avion représenté a un train fixe.

Bien que très spectaculaire car ce genre d'accidents est rare et impressionnant, il ne faut pas oublier qu'il ne se passe pas une semaine au fenua sans qu'un grave accident de la route n'entraine la mort d'une ou plusieurs personnes, en voiture, moto ou scooter.

Donc pas de généralisation sur les risques de l'aviation.

Bonne chance et guérison à la passagère avant.

3.Posté par pahua fenua le 01/10/2012 02:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais alors, c'est un crash ou un amerissage force?

4.Posté par Albator le 01/10/2012 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Marc, merci pour ces précisions concernant l'immat de l'appareil.
On comprend mieux.
Prompte rétablissement également à l'équipage.

5.Posté par philippe s le 01/10/2012 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le voilà:
http://www.airport-data.com/aircraft/photo/150736.html

6.Posté par Caire Bruno le 01/10/2012 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO ! au pilote , ce n'est jamais évident de faire un amérrisage ! Pour info , à ce pigiste, on ne dit pas" écrasé" en mer mais abîmé en mer ! Ce qui n'enléve rien au sang-froid du pilote ! Seul les initiés pourront apprécier !!

7.Posté par Le vieux le 01/10/2012 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Crash d’un avion au large de Papeete !
Voilà un titre de une, pour le moins « épouvantable » ! On est affolé, on imagine le pire, on imagine le crash d’un avion en mer au large de Papeete. Rien de plus, mais rien de moins aussi !
Et on apprend avec soulagement que ce n’est qu’un petit avion un « piper » qui a amerri qui ne s’est même pas crashé, il a amerri en mer a quelque centaine de mètre du rivage. L’amerrissage c’est bien passé et un seul blessé léger n’est à déplorer.
Le piper est un avion, oui je le conçois. Mais il est à l’aviation ce que la pinasse le youyou ou la barque est à la marine. Sourires. Remarquez, à Marseille je me souviens d’un titre aussi ronflant et exagéré. Mais c’était à Marseille, la bas ils n’exagèrent pas … ils amplifient seulement la vérité.
« Un bâtiment som...

8.Posté par Tamanu le 01/10/2012 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’amerissage, c’est toujours délicat, surtout par mer formée et avec un train non rentrant.
Différents cas peuvent survenir = approche au moteur, ou pas... vent de travers... obstacles... de quoi stresser, surtout dans un délai réduit (si vol "bas"). Le pilote a bien assuré !!!

En substance, tous les pilotes ont cela dans la tête =
- Contacter pour signaler
- Déclencher la balise
- Déverrouiller et ouvrir portière
- Préparer  les  passagers : préparer le canot, et insister sur le fait de ne pas percuter le gilet avant l’évacuation
- Préparer le matériel de survie à emporter. 
- Faire retirer les lunettes. S’assurer que les ceintures sont serrées. 
- Faire prendre la  position de crash.

Sur PA28, la vitesse à adopter doit être comprise entre celle du décrochage et celle de la vitesse de finesse ...

9.Posté par Lavérité le 02/10/2012 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ceux qui pensent encore que le pilote aurait plutôt dû atterir sur Temae à Moorea,
qu'ils pensent 1 seconde à toutes les habitations et aux habitants alentours
et ils comprendront que le pilote n'à eu que les bons réflexes.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité People | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | PRESIDENTIELLES 2012