TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Course à pied – Championnat de Polynésie du 10km : Cédric Wane gagne au sprint, Teiva Izal 4e


C’était un rendez-vous à ne pas rater, 140 athlètes ont pris le départ de cette première course sur route de l’année. Cédric Wane a pu réaffirmer son statut de leader. Il a annoncé consacrer l’année 2016 au triathlon mais il reste le maitre incontesté de la course sur route sur moyenne distance. Teiva Izal termine à la 4e place.



Un départ sous la pluie
Un départ sous la pluie
PUNAAUIA, le 1e février 2016. Le championnat de Polynésie du 10 km, organisé par l’Acep sous l’égide de la fédération polynésienne d’athlétisme, est le premier rendez-vous important de l’année en course à pied. Depuis la retraite annoncée en septembre dernier du vétéran Georges Richmond, la ‘guerre de succession’ a fait rage pour prendre la place de celui qui a été le leader incontesté pendant de longues années.
 
Cédric Wane, un sportif militant pour le végétarisme, avait remporté plusieurs courses sur route dès la rentrée de septembre mais Teiva Izal avait démontré sa suprématie lors de différents Raids tahitiens. Teiva avait ensuite remporté le 15 km des Foulées du front de mer alors que Cédric, qui avait remporté le 5 km, avait été trop ‘gourmand’ en tentant le doublé.
 
Les juniors ne sont pas en reste. Loïc Mevel, jeune vainqueur de l’édition 2015, est parti en métropole et c’est Samuel Aragaw qui est devenu en quelques mois un habitué des podiums. Cette fois encore, il a été au coude à coude avec le leader Cédric Wane pendant quasiment toute la course, quatre boucles de 2,5 km dans la zone industrielle de la Punaruu.
 
Malgré la pluie, le spectacle était au rendez-vous. Les leaders ont dû batailler et jouer des coudes au moment de dépasser les retardataires. Ce n’est que lors du dernier tour de stade que Cédric Wane a lancé le sprint final, réussissant à distancer d’une trentaine de mètres le jeune Samuel Aragaw. 140 athlètes ont participé à ce championnat.
 
Cédric Wane boucle les 10 km en 34’04, un temps meilleur que celui de Georges Richmond en 2013 (34’08), 2014 (35’24) ou que celui de Loic Mevel en 2015 (35’31). Il est suivi de Samuel Aragaw en 34’15. A noter la bonne performance d’un nouveau venu, Ouiazem Abderrahmane, qui fait un temps de 35’23 privant ainsi de podium Teiva Izal qui arrive 18 secondes après lui. Chez les femmes, c’est sans surprise qu’Elodie Menou s’impose en 43’15, devant Helene Lallemant et Wacila Letellier.

resultat_presse_championnat_polynesie_de_10km_2015.xls Resultat-Presse-CHAMPIONNAT-POLYNESIE-de-10KM-2015.xls  (117 Ko)


Cédric à la lutte avec Ouizem, Samuel et Tutea Degage. Teiva, en arrière plan, gère sa course
Cédric à la lutte avec Ouizem, Samuel et Tutea Degage. Teiva, en arrière plan, gère sa course
Cédric Wane au micro de Tahiti Infos :
 
Ton analyse de la course ?
 
« Je ne savais pas trop comment j’allais me sentir car je suis revenu de Nouvelle Zélande il y a deux jours, j’ai suivi le rythme qui était imposé. Quand Samuel a pris la tête au deuxième tour, je suis resté juste à côté. Au bout de deux minutes, seul avec lui, on s’est ‘tirés la bourre’ pour se jauger, on a vite compris qu’aucun des deux n’allait faire l’écart. »
 
« On a croisé beaucoup de gens à l’entrée du stade, il fallait bien s’oxygéner et surtout y croire jusqu’au bout. Je suis resté positif en me disant que j’allais essayer de l’avoir au sprint comme j’ai déjà pu le faire dans le passé. »
 
Le 10km reste une course importante à gagner ?
 
« Dès qu’il y a le mot ‘championnat’ dans le nom d’une course, je me dois d’être présent. C’est un peu une responsabilité d’être présent quand on a déjà gagné beaucoup de courses. Si quelqu’un gagne en mon absence, on risque de dire ‘mais Cédric n’était pas là’…Sans vouloir blesser quiconque bien sûr…Je fais donc mon possible pour être présent. »
 
2016 s’annonce bien, ton implication dans le triathlon est confirmée ?
 
« Exactement. En triathlon, le résultat se joue beaucoup dans la course à pied. Il y a deux jours, je me suis inscrit au premier Xterra de l’année, c’est celui de Nouvelle Zélande le 5 mars, le Xterra Wanaka. Ce n’était  pas prévu mais je me suis dit que cela aurait été une bonne préparation pour notre Xterra ici à Tahiti. Cela approche et j’essaie de rester concentré, cela me donne un objectif à court terme pour rester motivé. »
 
L’accord avec Air Tahiti Nui est désormais concrétisé ?
 
« Oui, il attendent que je signe, c’est moi qui tarde, tout est ficelé. Je suis super content, je vais essayer de donner le meilleur de moi-même pour porter au plus haut nos couleurs locales à l’étranger. Merci à tous. »

Interview d’un observateur ayant préféré conserver l’anonymat :
 
« En raison de la pluie, entre autres, les conditions ont été difficiles, non propices aux bons chronos de manière générale. On peut s’en féliciter, la course à pied rencontre un succès certain en Polynésie mais les performances sous souvent en deçà des espérances. »
 
« En parallèle, l’athlétisme ne connaît pas autant de succès et il est souvent boudé par les médias. Faire des compétitions pour un large public c’est très bien mais attention à ne pas délaisser le haut niveau et la nécessité de performance. Les performances de nos athlètes aux derniers jeux du Pacifique ont été décevantes. »
 
« On a beaucoup d’athlètes chez les petits mais après en junior on a plus rien. On en perd beaucoup en raison des études ou du passage à la vie active, à la vie adulte, mais il y a certainement des choses à faire pour en retenir au moins une partie. »

Rédigé par SB le Lundi 1 Février 2016 à 11:09 | Lu 786 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki